0
Cinéma
« Agur Etxebeste ! » au  Festival de Cinéma de Saint-Sébastien © DR

| Alexandre de La Cerda

« Agur Etxebeste ! » au Festival de Cinéma de Saint-Sébastien

« Hier soir, nous sommes devenus élégants pour présenter le film au festival. Merci à tous ! Nous sommes encore ravis de la nuit d'hier. Mila esker » ! Ramón Agirre, Elena Irureta, Paco Sagarzazu et Iban Garate venaient de présenter (le 24 septembre) durant le Gala du cinéma basque au Festival de Cinéma de Saint-Sébastien « Agur Etxebeste ! », cette nouvelle comédie d'Asier Altuna et Telmo Esnal qui constitue la suite du film « Aupa Etxebeste ! » (2005), en compétition pour le Prix Iriziar du cinéma basque avec huit autres films projetés à Zinemaldia, qui se veut une « fenêtre » permettant aux productions basques d'entrer sur le marché international.

Au total, il y avait 17 longs métrages, un « moyen-métrage » et trois courts métrages projetés dans les diverses sections du festival, dont treize sont partiellement ou totalement en langue basque, et dix films qui composent la section Zinemira, spécifiquement consacrée au cinéma basque.

Dans « Agur Etxebeste ! », Patrizio Etxebeste décide de sa charge de maire, officiellement pour cause de santé, mais peu de gens connaissent en réalité la véritable raison : de récents scandales de corruption découverts dans des villes voisines lui font penser qu'il sera peut-être le prochain à tomber. Qui pourrait mieux le remplacer et continuer à garder le contrôle que Mª Luisa, sa fidèle épouse (clin d’oeil, certainement sans le vouloir, au couple Balkany à Levallois-Perret). Mais tout ne sera pas si simple : la femme n'assume pas son rôle et agit. L'homme contrôlant ne contrôle pas autant qu'il le croyait ou le voudrait et doit s'adapter, évoluer. Chaque crise, familiale, politique, sociale, entraîne des tensions et des problèmes. Mais cela génère aussi des changements et de grandes opportunités. Suite d'Aupa Etxebeste! .

Asier Altuna (Bergara, Gipuzkoa. 1969) et Telmo Esnal (Zarautz. Gipuzkoa, 1967) ont codirigé en 2005 « Aupa Etxebeste ! » qui avait remporté le Prix de la jeunesse à Saint-Sébastien. En 2016, ils avaient participé au film collectif « Kalebegiak », projeté au Vélodrome. Altuna a participé à la section officielle de Saint-Sébastien avec « Bertsolari » (2011, hors compétition) et « Amama » (2015), lauréat du prix Irizar. En 2018, il participe au film collectif « Gure Oroitzapenak », projeté à Zinemira. Son projet « Karmele » est présenté cette année au Forum de la coproduction. De son côté, Esnal a dirigé « Urte berri, amona ! » (2011) et « Dantza » (2018) qui avait reçu le prix « Glocal in Progress » en 2017 avant d’être présenté à la section officielle l'année suivante.

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| Connexion | Inscription