0
Actualité
Ona Tiss, la dernière fabrique de linge basque originaire du Pays Basque, ferme à la fin de l’année
Ona Tiss, la dernière fabrique de linge basque originaire du Pays Basque, ferme à la fin de l’année

| Anne de Miller-La Cerda

Ona Tiss, la dernière fabrique de linge basque originaire du Pays Basque, ferme à la fin de l’année

OnaTiss Mayalen.JPG
OnaTiss : Mayalen ©
OnaTiss Mayalen.JPG
onatiss machine anc.jpg
OnaTiss : une machine ancienne ©
onatiss machine anc.jpg

En août dernier, l’atelier Ona tiss à Saint-Palais avait pris la lourde décision de fermer définitivement.

Depuis plusieurs années, l’entreprise battait de l’aile : « lors du premier confinement en mars dernier, le Covid fut la goutte d’eau qui déborda du vase », commentait récemment la propriétaire d’Ona Tiss, Mayalen Pondaven-Hourcade, qui avait repris réelement l’entreprise familiale en 2000. Et d’expliquer : « à l’image d’Ona Tiss qui signifie « bon tissage » en basque, j’avais opté pour la fabrication de tissus extrêmement solide, destiné à durer plus de 40 ans » !

Il est vrai que ce n’est plus d’actualité ou trop d’avant-garde de produire de la très bonne qualité, 

 « Face à la concurrence étrangère, asiatique, polonaise et portugaise, j’aurais dû, il y a huit ans, moderniser mon entreprise », avait-t-elle ajouté.

Pourtant, depuis plusieurs années, l’entreprise de tissage avait modifié sa ligne de linge basque en proposant des modèles plus contemporains aux couleurs vives et au fil 100% coton de grande qualité « Egypte », qui pouvait être bouilli à 90°. Les teintures réalisées dans la région étaient certifiées « Grand teint ». Trop difficile à repasser, le lin - qui se fabriquait encore il y a une douzaine d’années - avait été délaissé par la clientèle actuelle.

L’entreprise Ona Tiss avait été fondée à Saint-Palais en 1948 par le grand-père de Mayalen, François Hourcade. Il y fabriquait des toiles, des espadrilles et des torchons aux rayures basques.
Mais aujourd’hui, Mayalen Hourcade-Pontaven et son mari qui engageaient dernièrement trois salariés, ont décidé de ne pas rouvrir l'année prochaine.. 

« Il faut continuer à protéger la qualité », a récemment insisté  le dernier fabricant  de tissage basque en Béarn, Philippe Lartigue, qui (avec Moutet à Orthez) vient d'obtenir le label basque « IG » (indication Géographique) après celui du label « EPV », Entreprise du Patrimoine Vivant une marque de reconnaissance de l'État.

A partir du 1er décembre jusqu’au 19 décembre, Ona Tiss, met en vente ses derniers stocks sur place 23, rue de la Bidouze à Saint-Palais (ouvert du lundi au vendredi de 14 heures à 17 heures. Samedi ouvert de 10h à 12h. Tél. 05 59 65 71 84.

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription