1
Actualité
Actualités : Biarritz – Anglet – Bayonne et la côte au quotidien
Actualités : Biarritz – Anglet – Bayonne et la côte au quotidien

| baskulture 583 mots

Actualités : Biarritz – Anglet – Bayonne et la côte au quotidien

zActu2 le-rocher-de-la-vierge.jpg
Biarritz : la Vierge a été repeinte sur son rocher ©
zActu2 le-rocher-de-la-vierge.jpg
zActu2 Izadia1.jpg
Anglet : viside d'Izadia sous la conduite du maire, Claude Olive1 ©
zActu2 Izadia1.jpg
zActu2 Izadia 3.jpg
Izadia à Anglet ©
zActu2 Izadia 3.jpg

Bayonne : la coopération transfrontalière au quotidien. 
- Signature à Bayonne de la convention 2020/2026 de partenariat entre le Département des Pyrénées-Atlantiques et la diputacion foral de Gipuzkoa 
4 axes de coopération :
- Les politiques sociales.
- Les mobilités et l’aménagement du territoire.
- La sensibilisation des jeunes aux inégalités de genre et aux violences faites aux femmes.
- La participation citoyenne avec le lancement d’un budget participatif à l’automne 2021.

Anglet – Chiberta
Mardi 20 avril dernier en matinée, le maire d’Anglet Claude Olive, accompagné du président du Conseil Départemental Jean-Jacques Lasserre, se sont rendus à Izadia deux semaines après la réouverture, guidés par Valérie Dequeker, adjointe à l’environnement, cadre de vie et transition écologique de la Ville d'Anglet.
L’occasion de réaffirmer que la gestion de ces deux sites continuerait, comme par le passé, à mettre en avant la biodiversité et à assurer sa protection, comme l'exige leur classement en espaces naturels sensibles. 
Cet été, la vigilance sera accrue sur le massif pour éviter un nouveau drame et les réflexions se poursuivent pour l’avenir. Les trois propriétaires, des experts et la société civile seront consultés pour bâtir ensemble le futur du Pignada.

Biarritz : Rocher de la Vierge et Côte des Basques 

Le Rocher de la Vierge est de nouveau ouvert au public : suite à la tempête Justine qui avait frappé le littoral les 30 et 31 janvier derniers, le Rocher de la Vierge avait été endommagé sur la pointe nord de l’esplanade, des travaux de confortement ont donc été effectués.
Des interventions spectaculaires ont été réalisées : le coulage de béton par hélicoptère, puis une phase d’ancrage via des techniques utilisées en alpinisme et en spéléologie.
La Ville a également profité de ces travaux pour repeindre la statue de la Vierge.

Les travaux de confortement des falaises de la Côte des Basques actuellement en cours s’accompagnent d’une renaturation de l’espace, imposée par les service de l’Etat dans le cadre de l’autorisation préfectorale. Elle répond à deux objectifs principaux : lutter contre les espèces invasives et réimplanter des espèces endémiques.

Deux sociétés interviennent pour éradiquer les plantes invasives (type pampa) entre l’Etablissement des Bains et la tranche de travaux de confortement en cours au Sud. En parallèle, des graines de plantes endémiques ont été ramassées et mises en culture : elles seront semées plus tard sur le site.

Par ailleurs, les falaises de la Côte basque reculent naturellement sous l’effet combiné des assauts de la mer et des précipitations. En particulier à Bidart, des biens et des infrastructures de première ligne sont impactés. Cet hiver, le maire de Bidart a dû prendre plusieurs arrêtés pour interdire la circulation motorisée sur une partie de la corniche et de la plage du Centre après l’apparition de nouvelles failles et des « effondrements spectaculaires ». On encourage les promeneurs à marcher à maximum 30 mètres de la tête de falaise, « car on aura forcément d’autres éboulements », prévient le maire de Bidart.
À Saint-Jean-de-Luz, c’est le sentier du littoral qui a été impacté entre la croix d’Archiloa et la Pile d’Assiettes.
Pour pallier ces dangers, la Communauté Pays Basque pilote le projet « Ezponda » (falaise en langue basque) destiné à étudier les paramètres mécaniques et chimiques à l’origine de l’altération des falaises rocheuses de la Côte basque et des ouvrages de protection. Les résultats attendus d’ici 2022 permettront de développer de nouveaux outils de gestion mesurant plus précisément les processus d’altération des falaises, les probabilités de recul du trait de côte et les impacts sur les ouvrages de défense côtière.

zActu2 Izadia bas.jpg
Le point sur Izadia avec le maire d’Anglet Claude Olive et le président du Conseil Départemental Jean-Jacques Lasserre ©
zActu2 Izadia bas.jpg

Répondre à () :


Captcha
Sophie SOBREIRO | 25/04/2021 08:54

Milesker

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription