0
Actualité
Notre Dame de Bayonne - Sur le Chemin de Vie, de la pandémie et de la confiance
Notre Dame de Bayonne - Sur le Chemin de Vie, de la pandémie et de la confiance

| François-Xavier Esponde

Notre Dame de Bayonne - Sur le Chemin de Vie, de la pandémie et de la confiance

Proposition d’un parcours personnel pour accompagner en la Cathédrale Sainte-Marie du diocèse et en toute église ouverte, la visite libre des espaces sacrés emblématiques du lieu au cours des semaines prochaines. Pour tout visiteur croyant, avec ou sans religion, humaniste ou spiritualiste... Ou de toute confession !

1 – Le Porche de la Miséricorde, et de la Compassion (une pose au seuil des entrées et des sorties de toutes vies).

2 – Le Baptistère et la plongée dans les eaux de l’intimité personnelle (avec une invocation à l’Esprit qui redonne vie, et fortifie notre confiance.)

3 – La Chaire de la Parole et la transmission de la Parole divine inspirée de l’Eternel. (l’appel des disciples du Christ invités à partager cette parole autour de nous auprès des plus troublés par l’épidémie). 

4 – Chapelle de Saint Léon et le recueillement devant son témoignage et sa consécration pour le Bien commun du Diocèse, de la Ville de Bayonne et des fidèles (avec un rappel historique sur son rayonnement dans la cité, la présence de la Fontaine, la Croix de saint Léon, les espaces mémoriels et le travail à l’Hôpital des soignants...)

5 – Notre-Dame de Bayonne et le miracle accompli au bénéfice des Bayonnais, selon la mémoire retenue par la tradition. Une invocation sobre : « Notre Dame de Bayonne, soutenez--nous dans l’épreuve, apportez- nous votre réconfort, soulagez le travail des traitants et des patients, dans les privations qui sont imposées »...

6 – Le vitrail de la Cananéenne et la guérison de son enfant. Une mère veille son enfant comme toute mère aujourd’hui accompagne les siens dans la détresse et l’épreuve du temps présent.

7 – Les chapelles de dévotion de la cathédrale, les prières individuelles à des Saints protecteurs, saint Antoine, sainte Rita, saint Michel, saint Joseph, Saint Vincent… (avec une prière personnelle d’intercession.)

8 – Un temps de silence devant le Maître-Autel, le Saint-Sacrement et la Croix centrale de la cathédrale ou l’écoute des anges musiciens aux orgues de l’église qui jouent et accompagnent ce temps de solitude communément partagé (pour se remémorer le coeur de la foi du croyant intimement attaché à ces références de Jésus qui nous accompagne et nous conduit en ces jours douloureux, sur le chemin de l’espérance).

9 – Un temps de confession et de réconciliation personnelle (pour ceux qui désirent la paix intérieure, l’apaisement spirituel en ces temps troublés et difficiles.)

10 – Le recueillement devant Notre-Dame de toute guérison devant la chapelle d’oraison érigée, contre la propagation pandémique (en y déposant un lumignon de vie, de lumière d’espérance, et l’invocation de La Mère du rédempteur, pour nous préserver malgré les risques que nous traversons désormais).

Soit dix étapes symboliques en ces espaces emblématiques sacrés de la foi, de la croix et de l’espérance pour chacun et chacune sur ces jours difficiles pour tous les hommes, en quête de la confiance en Dieu et en eux mêmes !
« O Reine, voici donc après la longue route, Avant de repartir par le même chemin, Le seul asile ouvert au creux de votre main, Et le jardin secret où l’âme s’ouvre toute » - Charles Péguy

François-Xavier Esponde

NDLR. : rappelons que depuis le premier « confinement » en mars, le tableau espagnol du XVIIIème siècle représentant la vierge protégeant de la peste, "advocada contra peste" est placée à l'entrée de la chapelle saint Léon dans la cathédrale de Bayonne après avoir été déplacé depuis la sacristie afin de satisfaire la demande des visiteurs et fidèles désireux d'associer leurs dévotions aux soignants, urgentistes, hospitaliers, praticiens sanitaires et humanitaires engagés contre la pandémie dans la cité et dans le monde.
Pour suivre la tradition fidèle des anciens Ordres Hospitaliers du Moyen-Âge, des hommes et des femmes au service des malades depuis plusieurs siècles dans la ville de Bayonne, à l'époque de la lèpre, de la grippe espagnole, de la tuberculose, et désormais de la pandémie du Covid 19, la Cathédrale de Bayonne proposera ainsi aux passants ce temps de dévotion, de pose et de partage spirituel, aux heures ouvrables de l'édifice public et en fonction des obligations légales du moment.

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription