0
Musique
Eusko Ikaskuntza récompense le travail du musicologue Jon Bagüés
Eusko Ikaskuntza récompense le travail du musicologue Jon Bagüés

| Alexandre de La Cerda 528 mots

Eusko Ikaskuntza récompense le travail du musicologue Jon Bagüés

zMusique2 Jon Bagüés Erriondo parmi les riches archives de la musique basque.JPG
Jon Bagüés Erriondo parmi les riches archives de la musique basque ©
zMusique2 Jon Bagüés Erriondo parmi les riches archives de la musique basque.JPG
zMusique2 Jon Bagüés Erriondo.jpg
Jon Bagüés Erriondo ©
zMusique2 Jon Bagüés Erriondo.jpg

Natif d’Errenteria (1955), le musicologue et archiviste de guipuzcoan Jon Bagüés Erriondo vient d’être déclaré lauréat du Prix Manuel Lekuona décerné par la société d'études universitaires Eusko Ikaskuntza pour son travail « en faveur du patrimoine musical basque sous ses facettes les plus diverses ».

La Société d'Etudes Basques reconnaît ainsi le travail de « récupération, conseil, diffusion et promotion » de la musique basque réalisé par Bagües comme directeur des Archives musicales basques Eresbil pendant vingt ans, jusqu'à sa retraite prise l’année dernière : « un travail remarquable » à ce poste, ainsi que dans l'organisation de la Semaine de la musique basque d'Errenteria, Musikaste, comme rappelé par le jury et rapporté par Eusko Ikaskuntza dans un communiqué.

« Jon Bagüés a rendu possible la récupération d'œuvres de compositeurs et a favorisé leur diffusion. Il a également aidé des compositeurs actifs et favorisé la création d'entités d'étude et d'exécution musicale, comme la chapelle Peñaflorida, dédiée depuis 1985 à la recherche et à la diffusion d'anciens musique », souligne Eusko Ikaskuntza parmi les mérites du lauréat. Le jury n'a pas oublié non plus les conseils techniques qu'il a prodigués aux entités musicales tant au Pays Basque qu'ailleurs, son « engagement actif » envers elles, ainsi que « son travail permanent de diffusion de la musique basque dans les médias ».

Pour ma part, je lui serai toujours reconnaissant pour les conseils prodigués et les archives qu’il avait mis à ma disposition lorsque j’écrivais la biographie du violoniste Pablo de Sarasate parue chez Séguier.

Bagüés a étudié la philosophie et les lettres à Donostia et s'est spécialisé en histoire de la musique à l'Université autonome de Barcelone, où il a obtenu son doctorat en 1990 avec la thèse Musique à la Société royale basque des amis du pays.
En 1979, il avait participé à la constitution de la section Musique d'Eusko Ikaskuntza, qu'il a présidée entre 1990 et 1996, puis, pendant vingt ans (2000-2020) il a dirigé Eresbil - Archives musicales basques après avoirsuccédé en 2000 à José Luis Ansorena, le fondateur d'Eresbil.

Les archives de la musique basque

Les Archives musicales basques "Eresbil" avaient été fondées en 1974 afin de collecter, préserver et la diffuser le patrimoine musical basque. Il s'agissait également d'acquérir un répertoire pour nourrir le programme de "Musikaste", une semaine dédiée à la diffusion des œuvres de compositeurs basques à Errenteria. L'initiative de créer un centre de collecte des œuvres que le festival pourrait diffuser était une idée de José Luis Ansorena et du chœur Andra Mari, organisateur depuis 1973 de Musikaste. En 1974, les oeuvres et l'histoire de dizaines de compositeurs basques de toutes les époques avaient commencé à être collectés ; en septembre de la même année, la première liste de compositeurs établie atteignait le chiffre de 300. Actuellement, Eresbil a enregistré 35 436 compositions de 2 174 compositeurs, essentiellement basques ou liés au Pays Basque.
Eresbil diffuse les informations à travers des bases de données, des guides de fonds et des pages Web spécifiques dédiées aux compositeurs et aux thèmes, tous disponibles sur le site www.eresbil.eus
Mail :   bulegoa@eresbil.eus
Tél. (+34) 943 000 868

Notre photo de couverture : Ana Urkiza, présidente d'Eusko Ikaskuntza, et Jon Bagüés.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription