0
Musique
Ce dimanche 22 août : la « foisonnante » ouverture du Festival & Académie Ravel
Ce dimanche 22 août : la « foisonnante » ouverture du Festival & Académie Ravel

| ALC 1130 mots

Ce dimanche 22 août : la « foisonnante » ouverture du Festival & Académie Ravel

C’est ce dimanche 22 août que sera lancée la nouvelle et très riche édition du Festival & Académie Ravel, désormais réunis, dont le programme a été bâti en grande partie par le nouveau délégué du Festival, Marc de Mauny. Elle se déroulera du 22 août au 11 septembre et initiera le principe déterminant des éditions à venir, soit une direction artistique qui place Ravel lui-même et par imaginaire en situation de programmateur : ce qu’il aimait, ce qui aurait pu susciter son intérêt, mais aussi ce qui aujourd’hui revendique son influence, comme des œuvres entrant en résonance avec son travail.

Une parade de marionnettes géantes, un concert par deux grands pianistes français, un quatuor avec des danseurs de l’Opéra de Paris… et enfin une soirée gastronomique-musique-électronique avec des musiciens d’excellence !

Le Festival Ravel (22 août - 10 septembre) annonce une journée d’ouverture exceptionnelle le 22 août à ne pas manquer... 
Pour bien débuter l’édition 2021 du Festival, une grande parade aura lieu dans les rues de Saint-Jean-de-Luz et de Ciboure de 10h30 à 19h au rythme des zortziko et au son des txalaparta, des gaitas et autres instruments traditionnels basques. 

Ce sera l’occasion de suivre les marionnettes géantes - construites par la Cie KiliKA lors d’ateliers participatifs fin juillet - à l’effigie de Maurice Ravel, de sa mère sous la figure basque de la « kaskarot », de Camille Saint-Saëns, d’Igor Stravinsky, au cœur de la ville qui a vu grandir Maurice Ravel. Cette parade initie divers moments musicaux au fur et à mesure de la déambulation avec, notamment, « L’Oiseau de Feu » de Stravinsky par les « Cuivres en Pays Basque », Camille Saint-Saëns avec les jeunes stagiaires de l’Académie Ravel, et pour clôturer, un « Boléro » de Ravel mis en chorégraphie par la danseuse aérienne Corinne Cella. 

À 17h, au Gymnase Urdazuri converti en théâtre éphémère, le Quatuor Modigliani interprétera Stravinsky et Ravel accompagné, pour le Quatuor de Ravel, de deux danseurs de l’Opéra de Paris : l’étoile Agnès Letestu et le sujet Florent Melac. 

À 19h, les deux grands pianistes Bertrand Chamayou et Jean-François Heisser, nous proposent les valses de Chabrier et de Ravel à la Mairie. 

Enfin, à 20h30, « L’Heure espagnole » réunira quatre duos de chefs et producteurs locaux autours de tapas gastronomiques. Et dans l’esprit d’ouverture musicale du Festival, la journée s’achèvera par un moment de musique électronique expérimentale proposé par les deux artistes internationalement acclamés, Bryce Dessner et David Chalmin, avec des artistes invités, dont Katia et Marielle Labèque. Une journée à ne pas manquer ! 

Programme du 22 août : 10h Parade / À partir de 10h30 - Ciboure Déambulation des marionnettes Maurice Ravel (1875-1937) La pavane / par le quintette de Cuivres en Pays-Basque Trois beaux oiseaux du Paradis / Traduction inédite en basque Avec Maika Etxekopare au chant et Paxkal Indo aux percussions traditionnelles. 
- Port de Saint-Jean-de-Luz et place Louis XIV – 12h-12h45 Maurice Ravel rejoint Igor Stravinsky Igor Stravinsky (1882-1971) L’oiseau de feu / par le Grand ensemble de Cuivres du Pays Basque Camille Saint-Saëns (1835-1921) par les jeunes de l’Académie

- À partir de 16h - Saint-Jean-de-Luz Haltes aux maisons historiques de Maurice Ravel avec lectures, pièces musicales, chants basques Maurice Ravel (1875-1937) Boléro / avec la txalaparta et les gaitas Trio / écrit sur un zortziko Camille Saint-Saëns (1835-1921) Le Cygne Igor Stravinsky (1882-1971) Tango Maurice Ravel (1875-1937) Boléro / par le Grand ensemble des Cuivres en Pays-Basque avec pour interprétation poétique en honneur d’Ida Rubinstein : la danseuse aérienne Corinne Cella
- 17h Quatuor Modigliani et danseurs de l’Opéra de Paris GYMNASE MUNICIPAL D’URDAZURI Igor STRAVINSKY (1882-1971) Trois pièces pour Quatuor à cordes Maurice RAVEL (1875-1937) Quatuor Quatuor Modigliani Agnès Letestu, Danseuse Etoile de l’Opéra de Paris – costumes Florent Melac, Sujet de l’Opéra de Paris – chorégraphie 19h Concert pour deux pianos MAIRIE DE SAINT-JEAN-DE-LUZ Bertrand Chamayou et Jean-François Heisser Reynaldo HAHN (1874-1947) Le ruban dénoué Emmanuel CHABRIER (1841-1894) Trois valses romantiques Maurice RAVEL (1875-1937) La valse
- 20h « L’heure espagnole » 20h Tapas gastronomiques
- 22h30 Performance de musique électronique expérimentale CHAPITEAU HARRIET BAITA, SAINT-JEAN-DE-LUZ avec David Chalmin, Bryce Dessner et invités (Katia et Marielle Labèque) La soirée d’ouverture gastronomique et musicale du Festival intitulée, en honneur de l’Opéra de Maurice Ravel éponyme, « L’heure espagnole » réunira quatre duos de chefs et producteurs: • Ugo Padovan - Restaurant Instincts - et Peio Deuza • Céline et Michel Toyos - Restaurant Chez Mattin - et Eric Ospital • Mathieu Moity - Restaurant Zoko Moko - et Beñat Moity • Nicolas Montceau et Julien Bonnal – Restaurant La Maison de Pierre - et Jacques et Nathalie Etchelecu.

Les autres rendez-vous du Festival :

Les concerts sont mis en valeur par la richesse patrimoniale inouïe du pays basque. Ainsi, chaque concert sera donné dans un lieu différent : églises de Saint-Jean-de-Luz, Ciboure, Ascain, Espelette, Cambo, Sant-Pée-sur-Nivelle... 
- Un concert autour des œuvres de Mozart, que Ravel admirait tant, réunira les deux grandes artistes basques applaudies dans le monde entier : Katia et Marielle Labèque (lundi 23 août). 
- La grande violoncelliste Sol Gabetta proposera quant à elle un concert autour des œuvres de Felix Mendelssohn avec Bertrand Chamayou (mardi 24 août). 
Le Poème Harmonique, un des plus grands ensembles baroques européens, donnera à entendre et à voir en l’Église de Saint-Jean-de-Luz un programme restituant le programme musical de la Messe de Mariage de Louis XIV. Incontournable en ces murs ! (jeudi 26 août).
- Renaud Capuçon, Bertrand Chamayou et Edgar Moreau proposeront un concert en trio autour de quelques œuvres emblématiques de Saint-Saëns (mercredi 8 septembre) 
- Philippe Herreweghe et l’Orchestre des Champs-Elysées proposeront quant à eux le Requiem de Fauré, qui n’était autre que le maître de Ravel et, en deuxième partie, la Symphonie des Psaumes de Stravinsky, que l’on célèbre tout particulièrement en 2021, à l’occasion du cinquantième anniversaire de sa mort. - L’Orchestre de Chambre Nouvelle-Aquitaine sous la baguette de Jean-François Heisser proposera un programme aux notes espagnoles… et basques avec l’Amour sorcier de Falla, ainsi qu’une partition du compositeur basque Ramon Lazkano autour du Ravel de Jean Echenoz. 
- Et enfin, l’Orchestre de Paris, placé sous la direction de grand Riccardo Chailly, proposera un concert entièrement consacré à Ravel avec l’emblématique Boléro. Mais aussi des récitals de piano avec Jean-François Heisser, Bertrand Chamayou, Jean Frédéric Neuburger. 
- Du Jazz, que Ravel aimait tant, avec Michel Portal et le Trio Paul Lay. 
- De l’art contemporain avec l’installation sonore exceptionnelle de Philippe Manoury dans la maison de Louis XIV. Des conférences, des créations... Un foisonnement exceptionnel ! 

Quant à l’Académie Ravel, elle réunira du 22 août au 5 septembre des professeurs de tout premier plan pour deux semaines de cours privés, de master-classes publiques et de concerts des jeunes étudiants, dans divers lieux de Saint-Jean-de-Luz et à Bayonne (Festival Paseo) essentiellement.

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription