1
Antiquités & Brocantes
Saint-Jean-de-Luz vendredi 23 et samedi 24 avril, Arts du XXème siècle, régionaliste basque et landais
Saint-Jean-de-Luz vendredi 23 et samedi 24 avril, Arts du XXème siècle, régionaliste basque et landais

| Anne de Miller-La Cerda 883 mots

Saint-Jean-de-Luz vendredi 23 et samedi 24 avril, Arts du XXème siècle, régionaliste basque et landais

200.jpg
Maurice Rostand par Hélène Dufau ©
200.jpg
201 H DUFAU.jpg
Autoportrait d'Hélène Dufau ©
201 H DUFAU.jpg

Vendredi 23 avril à 14h thème XXème

Considéré comme le plus important artiste espagnol contemporain XXème siècle, Antoni Tapies (1923-2012) originaire de Barcelone, peintre, sculpteur et théoricien de l’art, très apprécié pour son travail artistique le roi Juan Carlos lui avait remis le titre de marquis. 
Lot 91 Composition abstraite Huile sur papier signée en bas à droite 53,5 x 48 cm

Quelques dizaines d’années plus tôt, lors du Salon des Artistes Français de 1902, Edmond Rostand apprécie l ‘œuvre d’Hélène Dufau (1869-1937) et lui propose de décorer la villa Arnaga au Pays Basque. L’académicien lui commande deux panneaux symbolistes. Deux bassins aux naïades, les lunes semant des feuilles d’or de « l’automne »  et les autres se prélassant dans l’eau  à côté des «cygnes noirs »recouvriront les murs de la bibliothèque auquel s’ajoute trois médaillons pour l’escalier.
Clémentine-Hélène s'inscrit au cours de l'Académie Julian dans l'atelier de William Bouguereau. En 1895, elle expose au Salon des artistes français et obtient le prix Marie Bashkirtseff pour son tableau L'Amour de l'Art.
À partir de 1905, devenue une artiste reconnue, Elle travaille et sympathise avec l'auteur de théâtre Edmond Rostand mais surtout avec son fils Maurice pour qui elle se prend d’une folle passion non réciproque durant des années. Un amour qu’elle immortalise dans plusieurs portraits dont celui de Maurice portant un chapeau de feutre sur fond d’Arnaga. exposé dans le salon de la villa-musée. Un autre portrait présenté aux enchères à Saint-Jean-de-Luz, correspondant à sa période symboliste, figure Maurice en éphèbe. Dénudé enveloppé d’une étole, il est absorbé par lecture. En second plan,  les colonnes du palais royal de Nathalie de Serbie laissent deviner l’Océan et percevoir à l’horizon la montagne des trois couronnes.
Lot 200 huile Maurice Rostand en éphèbe  (100x87 cm).

En écho à ce tableau de même format et face à l’Océan, l’auto-portrait de Clémentine Hélène Dufau à demi-nue dévoile l’air songeur de son amour détourné. 
Lot 201 huile (100x87cm)
En 1909, Clémentine-Hélène Dufau reçoit la Légion d’Honneur. Sa carrière artistique s'étoffe avec une commande de l'État pour la décoration de la nouvelle Sorbonne (panneaux Astronomie et Mathématiques et Radioactivité et Magnétisme) et des portraits de nombreuses personnalités
En 1932, elle écrit son livre-testament, Les Trois Couleurs de la lumière, où elle expose sa vision ésotérique de l'art : Sa situation financière se dégrade. A la fin de sa vie souffrant d’un cancer de l’estomac incurable, elle sera inhumée dans le carré des indigents du cimetière parisien de Thiais. Lot 201 Autoportrait d'Hélène Dufau huile (100x87cm)

En 1920, Boris Pastoukhoff (1894-1974), d’origine russe né à Kiev, a émigré en Serbie où il a exposé à Belgrade en 1930. Puis il expose à Rome à Paris où il s’installe. A cette époque il se marie avec son élève Joulia Borcvik.  Le « Bouquet de fleurs » présenté ici, fut sans doute réalisé lors de séjours à Biarritz. De ses glaïeuls à la dominante d'aplats rouges et rose s non loin d’un livre ouvert à peine esquissé, rejaillissent un parfum d’ingénuité à la manière fauviste.
En 1960 il déménage à Londres  puis où il expose. Il voyage et expose à New York.  Sa vie s’achève à Londres. En 1991 la galerie John Denham rend hommage au peintre à son épouse en exposant leurs travaux. Les peintures de Pastoukhoff sont aujourd’hui exposées aux musées de Belgrade et de Zagreb.
Lot 162  Bouquet de fleurs Huile sur toile signée en bas à droite et située Biarritz 1942. 100 x 81 cm

Samedi 24 avril à 14h thème régionaliste basque et landais 

Parmi les diverses toiles néo et post régionalistes, "la Procession" , une huile réalisée en 1923 par Ramiro Arrue reprend le sujet d'une petite gouache (27,5 x 20 cm) conservée au Musée Basque de Bayonne. Dans le bulletin basque , n°1-2, 1926, p. 20 à 24, Olivier Veyrin  l'avait ainsi décrite : "Au premier plan, un vieil etcheko-jauna vêtu d'un chamarra plissé, joint ses mains noueuses sur son béret. Derrière lui, un grand laboureur va les bras ballants, le regard lointain, semblant fixer quelque vision intérieur. D'autres jeunes paysans suivent, pareillement graves et sereins, jusqu'au dernier qui élève devant lui une roide bannière de soie blanche." (...) "La tendance dominante de son art consiste à synthétiser, par une composition savante et harmonieuse, par les lignes calmes d'un dessin très pur, l'expression la plus intime des ses paysages comme de ses personnages. Ainsi est-il parvenu à traduire, non seulement l'aspect extérieur, mais l'âme même des Basques et de leur pays". Il ne s'agit pas ici de reproduire une scène identifiée, mais Ramiro ARRUE utilise " ses souvenirs et ses émotions pour recréer de toutes pièces la scène qu'il a voulu peindre". La gouache a été donnée par Ramiro ARRUE au Musée Basque en 1924." La version à l'huile présentée du tableau, est plus claire et joyeuse. 
Lot 446 Ramiro ARRUE (1892-1971) La Procession, vers 1923 Huile sur toile signée en bas à gauche 55 x 38 cm 

Côte Basque Enchères - 8 Rue Dominique Larrea, 64500 Saint-Jean-de-Luz
Vendredi 23 avril à 14h thème XXème
Samedi 24 avril à 14h thème régionaliste basque et landais (traité la semaine prochaine)
Expositions publiques Mercredi 21 avril de 14h à 18h – Jeudi 22 avril de 10h à 12h30 et de 14h à 18h – Vendredi 23 avril de 9h30 à 11h

Visuel couverture LA PROCESSION par RAMIRO ARRUE

RAMIRO ARRUE.jpg
La procession par RAMIRO ARRUE ©
RAMIRO ARRUE.jpg
216 PASTOUXOFF.jpg
Bouquet par Boris Pastoukhoff ©
216 PASTOUXOFF.jpg

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription