1
Musique
Retrouvailles Symphoniques de l'Ensemble Orchestral de Biarritz : 1er juillet, Gare du Midi
Retrouvailles Symphoniques de l'Ensemble Orchestral de Biarritz : 1er juillet, Gare du Midi

| baskulture 1057 mots

Retrouvailles Symphoniques de l'Ensemble Orchestral de Biarritz : 1er juillet, Gare du Midi

IMG_1647.jpg
Yves Bouillier avec Maider Arosteguy, maire de Biarritz ©
IMG_1647.jpg
MSL_4706.jpg
Yves Bouillier dirige l'Ensemble Orchestral de Biarritz ©
MSL_4706.jpg

Un an après avoir dû annuler son concert « Biarritz- Oslo » prévu au printemps 2020, les musiciens de l'Ensemble Orchestral de Biarritz se retrouvent enfin sur scène pour un concert intitulé « Retrouvailles Symphoniques ».

Des retrouvailles qui s'annoncent chaleureuses, chargées d'émotion et pour lesquelles son directeur musical et chef d 'orchestre Yves Bouillier a concocté un programme qui mettra en lumière les merveilleux musiciens de sa formation.

Le programme envoûtant et inspirant de ce concert- promenade, embrasse une grande diversité de styles ; il a la claire intention de montrer l'ouverture du répertoire de l'Ensemble Orchestral de Biarritz comme sa volonté d 'aborder différentes esthétiques : le meilleur remède pour célébrer la joie de partager de nouveau la musique ensemble.

« Ce retour sur scène avec les musiciens de l'EOB nous rend particulièrement heureux. Vivre sous cloche pendant une année, privés de culture en général et de musique en particulier, nous quelque peu desséché l'âme. Nous avons tous tellement besoin de vivre des émotions artistiques et de les partager... La musique est un besoin vital comme l'eau, l'oxygène ou le soleil. Je pense que celui qui n'a pas besoin de musique et de spectacle vivant ignore en réalité qu'il en a besoin... Et chacun vit son concert selon ce qu'il est.

Je crois en effet que le public assiste à un concert pour diverses raisons. Il y a des gens qui recherchent une satisfaction intellectuelle, d’autres qui espèrent un réconfort car ils sont dans une période difficile. Il y a aussi des gens qui cherchent du divertissement, de l'évasion, d'autres le fait de se retrouver avec des amis et partager ensemble un moment sympathique et culturel...

Les musiciens de l'Ensemble Orchestral de Biarritz seront dans tous les cas là pour que le public puisse vivre des émotions, quelles qu’elles soient. Pour moi, La chose la plus importante dans la musique est effectivement l’émotion, et les musiciens de l'EOB qu'ils soient amateurs, professionnels, jeunes ou seniors savent parfaitement en donner parce qu'ils jouent avec leur cœur. Ils ont un immense plaisir à jouer ensemble et à partager leur passion, c 'est là notre ADN.

Ce sont donc une dizaine de compositeurs qui seront ainsi ms à l'honneur . Parmi une collection éclectique, on distingue les savoureuses et très rythmiques Danses Hongroises n° 1 et 5 de Johannes Brahms et la 8ème Danse Slave d'Anton Dvorak.

Le Folklore et la danse seront également présents avec le grand compositeur basque Jesus Guridi et ses trois danses entraînantes issues de l'ouverture de son opéra El Caseiro ainsi que par la Valse Mascarade de Aram Katchatourian qui sait habiller habilement avec couleur et chaleur les origines arméniennes de son folklore.

Les cuivres et les percussions de la célébrissime « Danse des Chevaliers » tirée de l'opéra « Roméo et Juliette » de Serguei Prokofiev martèleront en cadence un lent et puissant battement métronomique, pour accompagner les cordes dans une ambiance de peur angoissante, pesante et dramatique, qui laisse augurer les terribles conséquences tragico-romantiques de l'amour éperdu entre les deux amants.

Musique et danse étant intimement liées, c 'est une autre valse, triste cette fois ci, composée par le compositeur Jean Sibélius qui viendra apporter encore davantage de lyrisme au patchwork musical proposé par Yves Bouillier et l'Ensemble Orchestral de Biarritz. La beauté mélodique de cet opus 44 du compositeur finlandais laissera place à ce que l'on imagine être le point d 'or de ce concert avec le tragique et poignant Adagio de Barber où les cordes de l'EOB tisseront une toile d'émotion et de volupté.

La vie foisonnante et exotique d'un marché oriental sera évoquée par le compositeur britannique Albert Ketelbey et sa pièce intitulée « Sur un marché Persan ».

Je pense que nous attendons tous de pouvoir revivre un vrai concert symphonique en direct comme on attend un rendez-vous amoureux, et le programme riche et varié apportera un bonheur au public comme aux musiciens. Le partage sera aussi fait avec les jeunes de l'Orchestre à Cordes de l'Ecole de Musique de Tarnos dont Arnaud Labastie est le dynamique directeur.

L'Ensemble Orchestral de Biarritz a un lien particulier avec Tarnos, puisque nous y jouons chaque année, en proposant régulièrement des programmes à destination du jeune public (voir photo : EOB interprétant « Pierre et le Loup » avec la récitante claire Borotra et la symphonie des jouets en décembre 2019 à la salle Thorez de Tarnos avec des jeunes enfants jouant des instruments de percussion, partageant la scène avec les artistes). C'est une des missions de notre orchestre ; permettre aux jeunes d'écouter des concerts mais aussi leur donner l'occasion de jouer avec nous, de monter sur scène... J'aime cette notion de partage avec la jeunesse, les artistes de demain, le public de demain... Et rien de plus touchant que de voir et écouter des enfants chanter ou jouer de la musique...

Cette fois ci, ce sont donc une vingtaine de jeunes âgés de 12 à 16 ans de l'orchestre à cordes de Tarnos qui viendront interpréter trois courtes pièces en Ouverture de la prestation de l'EOB. Ce sera la première fois que ces jeunes se retrouveront sur la scène de la Gare du midi. Un grand moment en perspective !

Je suis enfin très touché par l'implication de Maider Arosteguy, maire de Biarritz ainsi que celle de son adjointe à la culture Anne Pinatel et Matthieu Bardiaux, directeur des affaires culturelles de la ville de Biarritz. Nos différentes rencontres et rendez-vous de travail ont montré combien ils étaient attentifs à valoriser et accompagner les artistes du territoire. J'en profite ici pour les remercier pour leur confiance et leur généreuse implication. J'ai aussi la chance de m'appuyer sur une association EOB extrêmement solide et efficace, ce qui j'en suis certain, amènera notre Ensemble Orchestral de Biarritz à devenir un diamant culturel de la ville de Biarritz ».

L'Ensemble Orchestral de Biarritz créé en 2016 par son chef d'orchestre Yves Bouillier a la particularité de casser les frontières entre le monde professionnel et amateur et les 65 musiciens qui le composent sont âgés de 16 à 86 ans. Tous sont reliés par la même passion ; celle de partager le plaisir de jouer ensemble. Un réel bonheur musical en perspective pour ces Retrouvailles Symphoniques !

Entrée : 15 euros adultes / 5 euros - de 18 ans (+ frais de réservation)
Réservations : Biarritz Tourisme au tél. 05 59 22 44 66 ou :    www.tourisme.biarritz.fr

MSL_4630.jpg
L'Ensemble Orchestral de Biarritz, un formidable outil pédagogique pour les jeunes générations de musiciens ©
MSL_4630.jpg

Répondre à () :


Captcha
thetaz | 01/07/2021 19:01

Je connais ,très bien cet orchestre,que j apprècie

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription