1
Musique
Pentecôte à Bayonne : orgue & violon à l'église Saint-Etienne lundi 24 mai
Pentecôte à Bayonne : orgue & violon à l'église Saint-Etienne lundi 24 mai

| ALC 360 mots

Pentecôte à Bayonne : orgue & violon à l'église Saint-Etienne lundi 24 mai

organiste3.jpg
L'organiste Simon Adda Reyss ©
organiste3.jpg
zMusique Aki SAULIERE violon.jpg
Aki Sauliere, violon ©
zMusique Aki SAULIERE violon.jpg

Lundi 24 mai à 18h à l’église Saint-Étienne de Bayonne, avec son concert « L’esprit souffle où il veut », FestiOrgues vous fera découvrir Aki Sauliere, une violoniste exceptionnelle formée par des maîtres tels que Nikolaus Harnoncourt, Claudio Abbado, Bernard Haitink, Paavo Berglund, Carlo Maria Giuliani, ou Georgy Kurtag... Professeur au Conservatoire royal de Bruxelles, c’est une habituée des grandes scènes internationales. Elle s’y produit en particulier au sein du quatuor Capuçon, fondé en 2000 avec Renaud et Gautier Capuçon, ainsi que Béatrice Muthelet. Aki Sauliere collabore aussi régulièrement avec Nicolas Angelich, Gérard Caussé, Frank Braley, Clemens Hagen, et l’Ensemble Nagaokakyo. 

Elle forme un duo expérimenté avec Simon Adda Reyss, lequel a déjà eu l'occasion de séduire notre public en 2018 avec le violoncelliste Mark Drobinski. Ce chambriste accompli, aussi talentueux à l’orgue qu’au piano, fut un des jeunes lauréats du concours André Marchal de Biarritz ; il enseigne actuellement au Conservatoire de Paris.
Sous leurs doigts virtuoses, les sonates de Bach, les œuvres romantiques de Franck, Widor ou Chausson transmettront la joie de la Pentecôte... et le plaisir de retrouver pour la première fois de l'année le public mélomane !

La remarquable acoustique de l’église romane de Saint Étienne de Bayonne mettra parfaitement en valeur leur programme original, diffusé sur grand écran. 
L’orgue romantique de l’église Saint-Etienne (1864, restauré il y a quelques années) soutiendra idéalement leur lyrisme et leur passion. Rappelons à ce propos que cet instrument, « petit bijou romantique » dû au facteur Merklin-Schtuze, avait été offert à l’église sous le Second Empire par son voisin, Lord John Hobart Caradoc, ambassadeur de la reine Victoria installé dans la belle propriété du même nom qu’il s’était fait construire pour sa retraite en 1861 ; Lord Howden avait alors fait bénéficier l’église Saint-Etienne de ses libéralités : agrandissement de la sacristie et construction des deux absidioles, Chemin de Croix, achat du tableau « Le sommeil de l’Enfant Jésus » de Maître Coypel, peintre de Louis XV, ainsi que du bel orgue Merklin Schutze avec sa tribune. 

Concerts retransmis sur grand écran / Nombre de places limité :même si une partie des places seront vendues sur place, il sera prudent de réserver sur : 
https://reservation.elloha.com/?idPublication=8b74ef5e-1ecc-4eaf-b9e2-56056ad07bdc&idoi=5458c795-ec52-49e4-ac37-96ee6105b202&idPrestation=b06c5657-30d0-4add-90b0-969d4c5220fe&culture=fr-FR&searchFirstAvailableDates=1

Répondre à () :


Captcha
MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS | 21/05/2021 14:45

J'ai toujours été très intéressé par les concerts dans les églises et notamment violon et orgue. Un ami instrumentiste professionnel, ancien de la Philharmonie de Berlin sous Karajan et puis dans l'Orchestre de Paris, nous a délivré à ma demande et dans mon organisation une prestation extraordinaire à Pau Ste Bernadette il y a quelques années dans le cadre du Cercle Royaliste HENRY IV. L'AVE MARIA de SCHUBERT nous a laissé concentrés 5 minutes vraies ! J'ai donc réservé pour Bayonne Lundi...

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription