0
Musique
Le Biarritz Piano Festival revient cet été du 22 juillet au 13 août
Le Biarritz Piano Festival revient cet été du 22 juillet au 13 août

| ALC 1851 mots

Le Biarritz Piano Festival revient cet été du 22 juillet au 13 août

zMusique1 Kantorow la violoniste Liya Petrova et le violoncelliste Aurélien Pascal la_roque_dantheron_dts_christophe_gremiot.jpg
Le pianiste Alexandre Kantorow, la violoniste Liya Petrova et le violoncelliste Aurélien Pascal ©
zMusique1 Kantorow la violoniste Liya Petrova et le violoncelliste Aurélien Pascal la_roque_dantheron_dts_christophe_gremiot.jpg

Le Biarritz Piano Festival est heureux de donner rendez-vous cet été du 22 juillet au 13 août 2021 !
« Le grand rendez-vous musical biarrot de l’été demeure plus que jamais fidèle à ce qui lui a permis de se ranger en l’espace d’une décennie parmi les très beaux festivals de piano français »… malgré la « pandémie » et sa « dictature sanitaire » ennemie de toute culture, pourrait-on ajouter au jugement d’Alain Cochard dans « Concertclassic »
Et comment ne pas se souvenir des débuts des premières manifestations organisées par Thomas Valverde à Arcangues où réside sa famille, première « entreprise difficile mais prometteuse » écrivais-je à l’époque, dans laquelle le jeune pianiste s’était lancé en programmant en août, au Théâtre de la Nature, puis au château d’Arcangues, un « festival » de quatre soirées « bouillonnantes et festives » d’un format original, destinées à faire « découvrir la jeune scène de la musique classique » ?
Et on peut considérer comme pleinement réussi le pari de Thomas Valverde de mettre en avant les nouvelles stars de la musique classique : « Ils sont jeunes, enthousiastes, modernes et ont choisi de renouveler l’approche de la musique classique, voire de la bousculer en apportant une autre dimension au concert, en cherchant à combiner exigence de qualité, recherche d'authenticité et souci d'accessibilité pour tous à l’univers de la musique classique ».

Et comme le Festival de l’année dernière « revu et ajusté » qui avait permis, en dépit des contraintes sanitaires de l'été 2020, de présenter 11 concerts intenses et distancés, Thomas Valverde a souhaité renouer avec l'ambition d'une programmation riche et ambitieuse de la manifestation dont il est le directeur artistique : « En 2021, la pandémie est toujours là. Elle nous a coupés tous dans notre élan, réduit nos relations sociales au minimum, privés d’ouverture sur le monde, nous a fait nous reclure sur nous-même. A contrepied cette tendance, nous avons imaginé une 12ème édition renforcée. Nous devons nous organiser, résister et s’adapter pour défendre ce que nous aimons ». 

Il fait ainsi revenir pour la quatrième fois le talentueux pianiste Alexandre Kantorow, premier lauréat français (depuis sa création en 1958) du concours Tchaïkowsky, la compétition de musique classique la plus prestigieuse au monde, et titulaire d’une « Victoire de la musique classique » : cette fois, le fils du violoniste réputé et chef d'orchestre d'origine russe Jean-Jacques Kantorow, fondateur de l’Orchestre d’Auvergne, revient à Biarritz lors d’une soirée exceptionnelle au Théâtre du Casino au sein d’un trio de prestige, en compagnie de la violoniste Liya Petrova, 1er prix du Concours international de violon Carl Nielsen 2016, et du violoncelliste Aurélien Pascal, lauréat du Concours Reine Elisabeth de Bruxelles 2017, pour interpréter le phénoménal trio de Tchaikovsky qui leur avait déjà valu un remarquable succès à la Roque d'Anthéron l’été dernier (lundi 2 août – 18h30 et 21h).
Alexandre Kantorow, 2 Victoires de la Musique classique à son actif, avec Liya Petrovaet Aurélien Pascal,, jouent le "Trio en la mineur opus 50" de Tchaïkovski.

Auparavant, le Festival prendra ses marques dès le 22 juillet et investira l’emblématique salle de la Gare du Midi de Biarritz, qui de par sa taille, permettra d'accueillir un public plus nombreux, tout en continuant de respecter scrupuleusement les règles de distanciations sociales encore en vigueur. A l'affiche de cette première soirée, « Bach Mirror », le nouveau programme du duo formé par Thomas Enhco et Vassilena Serafinova.
Puis, le pianiste japonais Nobuyuki Tsujii, aveugle de naissance, sera de retour après un concert de clôture en 2018 qui s'était conclu par une chaleureuse standing ovation. 
Le contrebassiste Kyle Eastwood viendra quant à lui accompagné de son groupe pour présenter son dernier album, « Cinematic ». 
Enfin, en clôture, le festival recevra pour la première fois le pianiste polonais Rafal Blechacz, prix Chopin en 2005. Artiste du label Deutsche Grammophon, Rafal fait preuve d’une maturité et d’une virtuosité étonnante, sans jamais être ostentatoire. À 33 ans seulement, il est considéré comme l’un des maîtres du piano.
accueillir un public plus nombreux tout en respectant les règles de distanciations sociales. En surplomb de l’océan et de la grande plage de Biarritz,  joueront Béatrice Berrut, Vadym Kholodenko ou encore Kotaro Fukuma ou Célia Oneto Bensaïd.

Également fidèle à sa tradition d’ouverture aux musiques actuelles et aux interprètes compositeurs, le festival présentera deux soirées originales avec Hania Rani et Thomas Valverde qui présentera son nouvel album « Vortex », sorti cet hiver.

Parallèlement à la programmation officielle, le festival continue de créer du lien avec différents publics avec ses concerts « hors les murs », donnés bénévolement par les artistes en milieu hospitalier (EHPAD de Bayonne, St Jean de Luz et Hendaye ) et dans le centre spécialisé (Ustaritz).
« Ce festival a pris de l’ampleur au fil des années, et a réussi à tirer son épingle du jeu, jusqu’à s’imposer face aux festivals les plus renommés, tels Pianos aux Jacobins à Toulouse, ou la Roque-d’Anthéron dans le Lubéron » (François Delétraz, Le Figaro - août 2019).

Programme

Jeudi 22 juillet - 21h – Gare du Midi
"BACH MIRROR"
Thomas Enhco (piano) & Vassilena Serafimova (marimba)
Après avoir fait le tour du monde avec leur premier album « Funambules », le duo formé par le pianiste Thomas Enhco et la marimbiste Vassilena Serafimova est de retour avec un second opus intitulé « Bach Mirror »  directement inspiré par la musique de Bach.

Mercredi 28 juillet - 21h – Gare du Midi
BEETHOVEN / LISZT / CHOPIN
Nobuyuki Tsujii, piano
« C'était une de ces performances rares où l’interprète et la musique semblent ne faire qu’un - une définition de la virtuosité. » The Observer
Nous attendions son retour avec impatience ! Le pianiste japonais, aveugle de naissance, avait marqué les esprits en livrant un concert inoubliable devant une salle comble pour la clôture de l’édition 2018. Surnommé « NOBU » et véritable star dans son pays, Nobuyuki Tsujii est une étoile montante du piano mondial.

Dimanche 1er août – 18h30 & 21h – Théâtre du Casino
"VORTEX"
Thomas Valverde, claviers, piano & musiques électroniques
« On est ici hors du temps avec un musique qui n’aurait pas de référence, pas de contrainte , pas d’attache, si ce n’est celle que l’on décide de lui donner... une musique qui se module à son propre espace, à sa propre énergie. » François Deletraz, Le Figaro Magazine
Avec « Vortex », le pianiste Thomas Valverde dévoile les contours d’un nouvel univers. Seul sur scène, avec un dispositif de claviers regroupant pianos électriques, synthétiseurs, piano et textures électroniques, Thomas développe un son original où la transe et l’introspection s’entremêlent.

Lundi 2 août – 18h30 & 21h – Théâtre du Casino
TCHAIKOWSKY
Alexandre Kantorow, piano - Aurélien Pascal, violoncelle - Liya Petrova, violon
Quelle joie de retrouver l’un des plus grands pianistes du moment. Alexandre nous fait l’amitié de revenir pour la quatrième fois. Il sera cette année accompagné de deux acolytes et pas des moindres : la violoniste Liya Petrova et le violoncelliste Aurélien Pascal. Un trio de choc pour interpréter le phénoménal trio de Tchaikowsky !

Mercredi 4 août – 11h - Espace Bellevue
LISZT / DAIGGER / BEETHOVEN / SCHUMANN
Can Cakmur, piano
« Le jeune homme montre derrière la technique parfaite un poète, et un poète ardent. » Jean Charles Hoffelé, Artamag
Raffinement et poésie sont des mots qui sied à merveille à son jeu ! Dès la première écoute, on est saisis par la palette sonore de ce jeune pianiste, la construction fluide et le discours éloquent de ses interprétations.

Mercredi 4 août – 18h30 & 21h - Espace Bellevue
MOZART / LISZT / ESCAICH
Béatrice Berrut, piano
« ...une exceptionnelle plénitude. » Le Monde
Décrite par la presse internationale comme une "révélation, une pianiste exceptionnelle" (Plain Dealer, Cleveland) qui "séduit par la beauté de son jeu" (Irish Times), la pianiste suisse Béatrice Berrut se produit à travers l’Europe et l’Amérique dans des salles prestigieuses.

Vendredi 6 août – 18h30 & 21h - Espace Bellevue
SCRIABINE / RACHMANINOV
Vadym Kholodenko, piano
« La beauté sonore en haute définition, affûtée et taillée à la perfection. » Classica
Le programme est à l’image du pianiste : colossal ! Deux œuvres phénoménales, avec l’opus 101, labyrinthe de beauté qui se termine en fugue triomphante et la deuxième sonate de Rachmaninov, véritable déferlement de notes. Euphorie pianistique en vue !

Dimanche 8 août – 11h - Espace Bellevue
MUSIQUES IBÉRIQUES : DE FALLA / ALBÉNIZ / MOMPOU / GINASTERA
Judith Jauregui, piano
Originaire de Saint-Sébastien, de mère basque et de père franco-mexicain, Judit Jáuregui a été invité à se produire dans des salles telles que l’Auditorio Nacional de Madrid, le Palau de la Musica à Barcelone, le Southbank Centre de Londres, l’Auditorium du Louvre à Paris, le Konzerthaus à Berlin, ou encore le Suntory Hall à Tokyo.

Dimanche 8 août – 18h30 & 21h - Espace Bellevue
"HOME" TOUR - NEO CLASSIQUE
Hania Rani, piano & voix
Sa voix élégante, son piano envoûtant, connaissent un succès retentissant, et comptabilisent des millions de streams sur Internet. Son dernier album, « Home », agit comme une œuvre hypnotique et réconfortante. A découvrir absolument !

Mardi 10 août – 21h – Gare du Midi
"Cinematic" 
KYLE EASTWOOD QUINTETT 
Après le rendez-vous manqué des Beaux Jours (annulés en 2020), Kyle Eastwood sera pour la première fois à Biarritz pour présenter son album « Cinematic » ! A la fois contrebassiste et compositeur, Kyle a composé des musiques pour les films de son père Clint Eastwood : Gran Torino, Mystic River ou encore Invictus. Passionné de jazz et de cinéma, Kyle Eastwood s’attaque avec son quartett à la reprise inédite de musique de films qui ont marqué l'histoire du cinéma, de Taxi Driver à Gran Torino, en passant par Skyfall ou Le Bon, la Brute et le Truand.

Mercredi 11 août – 11h – Espace Bellevue
FEMMES DE LEGENDE : MARIE JAËLL / MEL BONIS / PÉPIN
Célia Oneto Bensaïd, piano
Difficile de ne pas se laisser séduire par la palette ensoleillée de cette jeune pianiste, aussi enthousiaste dans son jeu que dans son approche de tous les répertoires. » Le Figaro
Un répertoire immense demeure encore injustement méconnu : celui de nombreuses compositrices du passé, qui ont pourtant su faire rayonner leurs musiques de leur vivant. Ce sont ces œuvres restées dans l’ombre que Célia Oneto Bensaid a décidé d’explorer depuis plusieurs années. 

Mercredi 11 août – 18h30 & 21h – Espace Bellevue
POUPEL / BRAHMS / BEETHOVEN
Kotaro Fukuma, piano
« Un fabuleux pianiste ... et un prince parmi ses pairs. » The Independent 
« Une explosion de couleur... un régal. » New York Times
Premier Prix à vingt ans du Concours International de Cleveland, Prix Chopin du Japon, Kotaro Fukuma se produit sur de nombreuses scènes parmi les plus prestigieuses du monde : au Carnegie Hall et au Lincoln Center à New York, au Wigmore Hall à Londres, au Konzerthaus et à la Philharmonie de Berlin, au Gewandhaus à Leipzig, Salles Olivier Messiaen et Gaveau à Paris, au Grand Auditorium National à Madrid, au Victoria Hall à Genève, au Suntory Hall ou encore à l'Opéra City à Tokyo.

Vendredi 13 août – 21h – Gare du Midi
BACH / BEETHOVEN / CHOPIN
Rafal Blechacz, piano
« Quelle claque ! » Diapason d’or
Quatorze ans après sa victoire au 15e Concours International Chopin de Varsovie (2005), Rafal Blechacz s’est imposé comme l’un des tous meilleurs pianistes sur la scène internationale. En 2014 il reçoit à New York le très prestigieux Gilmore Artist Award, un prix décerné tous les 4 ans à un pianiste international, tout âge et toutes nationalités confondues.

zMusique1 Concert piano Thomas Valverde.jpg
Le pianiste Thomas Valverde, directeur artistique u Festival ©
zMusique1 Concert piano Thomas Valverde.jpg

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription