0
Cinéma
Dans nos salles de cinéma : « Fatima » et le Ballet du Bolchoï
Dans nos salles de cinéma : « Fatima » et le Ballet du Bolchoï

| ALC 864 mots

Dans nos salles de cinéma : « Fatima » et le Ballet du Bolchoï

Le film « Fatima » de vient de sortir en salle mercredi dernier.

Un film de Marco Pontecorvo avec Harvey Keitel, Sonia Braga & Lúcia Moniz.
Portugal. 1917, trois jeunes bergers de Fatima racontent avoir vu la Vierge Marie. Leurs révélations vont toucher de nombreux croyants mais également attirer la colère des représentants de l’Eglise et du gouvernement. Ils vont tout faire pour essayer d’étouffer l’affaire et obliger les trois enfants à se rétracter. Mais la rumeur s’est propagée dans tout le pays. Les pèlerins affluent à Fatima en espérant être les témoins d’un miracle.

Les rôles principaux des enfants de Fatima ont été confiés à trois jeunes acteurs espagnols. Les stars les plus connues, dont Harvey Keitel, Sonia Braga, Goran Visnjic et Joaquim de Almeida, sont toutes basées aux États-Unis, et ont voyagé au Portugal pour le tournage.

Le film a reçu le soutien d’un porte-parole du sanctuaire de Notre-Dame du Rosaire de Fátima au Portugal, qui a déclaré : « Inspiré par l’histoire des apparitions de Notre-Dame du Rosaire devant trois enfants, le film montre pourquoi il est encore possible pour l’humanité de croire en l’intervention divine, même dans notre monde contemporain ».
Rappelons qu’un premier film sur l’histoire de Fatima, « Le Miracle de Fatima », avait été réalisé en 1952. Une autre version, « Le 13e jour », est sortie plus récemment en 2009, également produite par Howes.

La ville de Fatima est devenue aujourd’hui un des lieux de pèlerinage les plus visités par les croyants du monde entier. Les apparitions mariales ont justifié la création du sanctuaire de Notre-Dame de Fátima à Cova da Iria, mais également de 15 autels de prières et une chapelle sur les lieux des apparitions. 
Habitée par moins de 8 000 habitants, cette ville rurale accueille en moyenne plus de 6 millions de pèlerins par an et s’impose donc comme un des lieux de culte les plus importants en seulement 100 ans. Lors de grandes fêtes religieuses, plus d’un demi-million de pèlerins se retrouvent chaque année à Fatima. Le nombre de fidèles pratiquant le pèlerinage ne cesse d’augmenter depuis les années 1980 : alors qu’ils étaient environ 2.5 millions en 1982, ce nombre a plus que 
doublé en 40 ans. Ce pèlerinage détient aussi une particularité : les pèlerins descendent les 
400 mètres reliant l’esplanade à la chapelle, sur les genoux. 
Depuis 1967, tous les papes se succèdent et s’y rendent à l’occasion de plusieurs cérémonies.

Séances dans la région :
- mardi 12 octobre CGR Bayonne (Allée du Glain à Bayonne) à 13h45 et 18h, et Monciné à Anglet à 14h en VO et 16h30 en VF, ainsi qu'à Dax au Cinéma Grand Club (11 avenue du Sablar) à 14h
- dimanche 17 octobre à Soustons (Sud-Landes) à l'Atlantic (place Robert-Lassalle) à 18h.

zCinéma2 Cinéma Utopia de Bordeaux © Steve Le Clech.jpeg
Le cinéma Utopia de Bordeaux © Steve Le Clech ©
zCinéma2 Cinéma Utopia de Bordeaux © Steve Le Clech.jpeg

L’Institut Culturel Basque présente un focus sur le cinéma basque au Cinéma Utopia de Bordeaux

Les 4 et 6 novembre prochains, dans le cadre du programme de coopération transfrontalière Aquitaine.eus, l’Institut culturel basque, en partenariat avec le Cinéma Utopia de Bordeaux, propose un focus sur le cinéma basque. Au programme, la projection des films "Zumiriki" d’Oskar Alegria et "Oreina" de Koldo Almandoz en présence des réalisateurs ainsi que la présentation du livre Cinéma basque : trois générations de cinéastes par Joxean Fernández, directeur de la Cinémathèque Basque.

Initié en 2016, le programme de coopération transfrontalière Aquitaine.eus a pour but d’encourager la mobilité et la diffusion des acteurs culturels du Pays Basque nord, de la Communauté autonome basque et de la Communauté forale de Navarre en région Nouvelle-Aquitaine. Grâce à ce partenariat, de nombreux projets et coopérations ont ainsi pu éclore ces dernières années dans les domaines du spectacle vivant, de la littérature ou encore des arts visuels.

Cet automne, afin de célébrer la richesse et la vitalité du cinéma basque, l’Institut culturel basque, en partenariat avec le Cinéma Utopia de Bordeaux, propose dans le cadre de ce programme de coopération un focus sur deux jours :
Programme :
- Jeudi 4 novembre à 20h15 – Présentation du livre Cinéma basque : trois générations de cinéastes par Joxean Fernández, directeur de la Cinémathèque Basque ; puis projection, en présence du réalisateur Koldo Almandoz, de "Oreina".
- Samedi 6 novembre à 14h30 – Projection du film Zumiriki en présence du réalisateur Oskar Alegria

Anglet : le Ballet du Bolchoï au Cinéma

« Spartacus » par le Ballet du Bolchoï sera diffusé à Monciné à Anglet dimanche 7 novembre à 16h.

Né libre, Spartacus est fait esclave par le légionnaire romain Crassus et séparé de sa femme, Phrygia, elle aussi réduite à la servitude. Son amour pour elle et sa soif de liberté vont l'amener à défier l'armée romaine avec l'aide des autres captifs qu'il aura réussi à rallier à sa cause. Mais la perfide Aegina, qui cherche à conquérir Crassus et le pouvoir, va se mettre en travers du chemin de Spartacus.

Mettant à l'honneur un héros au grand cœur, l'intrigue de Spartacus fait aussi la part belle aux deux rôles principaux féminins archétypiques que tout oppose : face à la fidélité et la pureté de Phrygia, l'épouse aimante, se dressent la lascivité et la félonie d'Aegina, courtisane en quête de pouvoir. La superbe partition de Khatchatourian souligne l'esthétisme lyrique de ce péplum sensuel.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription