1
Histoire
Sainte Odile en Alsace célèbre ses 1300 ans
Sainte Odile en Alsace célèbre ses 1300 ans
© DR - Statue de sainte Odile au monastère du Mont Sainte-Odile en Alsace

| François-Xavier Esponde

Sainte Odile en Alsace célèbre ses 1300 ans

En cette année 2020, les Alsaciens seront à  la fête pour célébrer les 1300 ans de sainte Odile, patronne d’Alsace et mère fondatrice de la Basilique située sur le Mont Sainte Odile, ancien manoir familial devenu couvent de religieuses d’obédience bénédictine (c’est également la sainte patronne d’Odile de Coral, maire d’Urrugne, ndlr.).
L’archevêque de Strasbourg Mgr Ravel, n’a pas manqué d’annoncer les festivités de l’année à venir dans une lettre pastorale rappelant la naissance d’Odile (vers 662?) et la date de sa mort en 720. Sous le thème “Venez et Voyez” une place privilégiée sera faite aux handicapés et aux plus fragiles de la société contemporaine selon le voeu exprimé par le pape François invitant les religieux à ouvrir leurs communautés aux plus dépendants d’aujourd’hui.
Le château de Hohenbourg, propriété du Duc Etichon Adalric d’Alsace, transmis en héritage à sa fille Odile, deviendra le célèbre monastère alsacien, considéré comme un bien spirituel, haut lieu pour tous les Alsaciens attachés à leur histoire.
L’histoire d’Odile est singulière. Rejetée par les siens, son père espérait un fils héritier et eut une fille née aveugle, elle sera envoyée au monastère de Palma dans le Doubs, où elle sera baptisée selon le récit hagiographique qui l’accompagne, par un moine irlandais, et guérie de sa cécité. Elle fondera son monastère du même nom pour remercier la divine Providence de cette guérison miraculeuse qu’invoquent tous les pèlerins atteints de cécité qui viennent en ce lieu de mémoire spirituelle.
Le récit légendaire est dense, les Alsaciens se reconnaissent dans les idées patriotiques en faveur de leur pays en guerre incessante avec la Germanie voisine, la littérature apocryphe rattachée à Odile fleurit et nourrit la ferveur des soldats engagés pour servir le Royaume d’Alsace.
Le 13 avril 2020 - lundi de Pâques -, s’ouvriront les célébrations de cet anniversaire jusqu’au 13 décembre suivant, où selon les estimations, plusieurs centaines de milliers de pèlerins se rendront in situ en mémoire d’Odile et du lien originel avec l’histoire de l’Alsace. Plusieurs rencontres  suivront : celle des mal-voyants et aveugles venus des deux rives du Rhin et des pays voisins, le rendez vous des vocations de vie consacrée, celui des prêtres et des diacres à des dates qui s’échelonneront toute l’année.
La mémoire d’Odile traverse le Rhin et la tradition religieuse attachée à la sainte existe en Allemagne. Saint Odile, haut lieu de tourisme accueille ainsi chaque année plus d’un million 300 000 visiteurs – pèlerins. Ce chiffre sera grossi par tous ceux qui en cette année 2020 mettront leur pas sur le site du Mont Sainte Odile pour célébrer cet anniversaire exceptionnel.
On trouve sur ce Mont des vestiges archéologiques le long d’un circuit de onze kilomètres, d’une enceinte ancienne datée du second siècle avant J.C. et continuée jusqu’au VIIIème siècle et la fin du VIIème siècle après JC. De toute évidence construite pour servir de protection aux menaces d’invasion des ennemis de la région. Quant au château, il avait été construit par le Duc d’Alsace son père et légué à sa fille qui en fit un couvent de 130 religieuses.
Le vandalisme de la Révolution française fit vendre comme Bien national cet héritage historique alsacien. L’évêché de Strasbourg racheta le bien à nouveau et remit le château à l’usage du monastère.
La fortune de Hohenbourg était colossale. La basilique, les chapelles, le chemin de croix, la source miraculeuse, la bibliothèque du couvent contiennent un patrimoine d’exception autour de la tombe d’Odile et de ses parents vénérés en ce lieu. Dès 1840, ces biens furent classés par les Monuments Historiques et protégés par la loi. Fierté des Alsaciens qui les considèrent comme leur propriété historique et patrimoniale d’origine. L’Alsace et la Lorraine jouissant d’un Concordat historique signé entre la France et les Eglises, les festivités mises en exergue seront promues par l’Etat et les cultes sis en Alsace. Une singularité bien spécifique de ces deux régions françaises qui préservent ces traditions au bénéfice des populations locales. L’Alsace connaîtra des relations compliquées entre les catholiques et les réformés, une histoire à laquelle le monastère sera mêlé et traversera la vie religieuse des ces deux communautés chrétiennes historiques de la province. Odile est représentée dans un vitrail célèbre en la cathédrale de Strasbourg, à travers des établissements nombreux en terre alsacienne, par les biographies et les compositions musicales réalisées à sa mémoire et l’iconographie contemporaine qui perpétue son histoire et pour une bonne part la légende qui l’accompagne !

Répondre à () :


Captcha
Philippe Jeannin | 17/01/2020 14:48

Bonjour, et merci pour la mention du Jubilé de Sainte-Odile. Juste une remarque : C'est Mgr Ravel, l'archevêque de Strasbourg et non Mgr VANEL et décédé en mars 2013 qui a lancé officiellement le Grand Jubilé de sainte Odile le 13 décembre dernier. On comprend qu'il y ait pu avoir confusion puisque tous deux ont été évêques aux armées, l'un jusqu'en 1983, l'autre jusqu'en 2017. Tous mes vœux pour vous et pour BasKulture pour l'année qui vient de commencer.

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription