0
Histoire
Tardets : les « Médiévales » fêtent les 720 ans de la charte octroyée à la bastide © Auger III dans la pastorale « Xiberoko Jauna » © Institut Culturel Basque

| Alexandre de La Cerda

Tardets : les « Médiévales » fêtent les 720 ans de la charte octroyée à la bastide

En 1299, le dernier vicomte souletin Auger III octroyait une charte de coutume à Tardets

En 1299, le dernier vicomte souletin Auger III octroyait une charte de coutume à Tardets : ce 720ème anniversaire est commémoré en cette fin de semaine par des fêtes médiévales qui investiront la capitale de la Haute-Soule avec une douzaine de troupes d’acteurs en costumes moyenâgeux ainsi que de nombreux artisans, en particulier des forgerons, des selliers-bourreliers et des boulangers médiévaux installés autour du lavoir qui retrouveront les techniques et le savoir-faire de l’époque, alors que le marché médiéval sur la place proposera des confiseries (nougats, pain d’épices, sirops), du savon, de la bière, des bijoux, de la maroquinerie et des vêtements. Des jeux de l’époque animeront le jardin public et près des berges du gave, un village médiéval reconstituera combats et joutes équestres avec la possibilité pour le public de s’initier au tir à l’arc. Une restauration sur place illustrera la cuisine d’antan.

L’occasion de revenir sur l’histoire de la vicomté de Soule qui apparut au IXème siècle, tout en devant faire face aux prétentions des Maures musulmans, de ses voisins béarnais, sans oublier les Anglais...
Or, les vicomtes de Soule se signalaient par leur esprit d'indépendance à l'encontre de l'Aquitaine d'abord, puis de l'Angleterre car, de 1261 à 1449, la Soule fut sous domination anglaise. C’était la conséquence du remariage d'Aliénor d'Aquitaine avec Henri Plantagenet en 1152 : le duché d'Aquitaine fut rattaché à la couronne d'Angleterre et la petite vicomté de Soule aura des difficultés à tenir tête à de puissants rois d’Angleterre qui contrôlaient presque tout l’ouest de la France.
Les Souletins ont pourtant résisté quelque temps, mais en 1261, après dix ans de conflit, le dernier vicomte, Auger III, devra livrer son château à Édouard Ier d'Angleterre.
Une pastorale lui a d’ailleurs été consacrée en 2008 sous le titre de « Xiberoko Jauna » - le Seigneur de Soule - et interprétée par le village d’Espes-Undurein. Elle se déroulait à l’époque où la Soule avait encore des vicomtes. Auger III de Mauléon (env. 1237-1318) défendit sa vallée contre les assauts de ses puissants voisins béarnais et contre les sénéchaux anglais de Gascogne. Il combattit également au service des souverains navarrais auxquels ses prédécesseurs rendaient hommage.
Le roi de Navarre lui marqua sa reconnaissance en lui accordant pour le dédommager de ses revers en Soule la petite ville-citadelle de Rada près des Bardenas. Nommé « Ricombre » du royaume et général en chef de l'armée navarraise, il utilisait un sceau où figure, pour la première fois, le lion de Soule. En 1299, il octroie une charte de coutume à Tardets où il s’intitule « vicomte de Soule par la grâce de Dieu » avant de participer à la fondation de la ville neuve d'Etxarri-Aranatz.
Cependant, si Auger III de Mauléon avait défendu sa vallée contre les assauts de ses puissants voisins béarnais et contre les sénéchaux anglais de Gascogne, il n’en avait pas moins dû livrer son château à Édouard Ier d'Angleterre qui sera, entre 1272 et 1287, le nouveau maître de Mauléon et de son fort ! A la fin de la guerre de Cent Ans entre la France et l’Angleterre, après de vaines tentatives de reconquête sur l'Angleterre, parfois ponctuées de brefs succès (comme entre 1295 et 1307), le comte Gaston IV de Foix-Béarn, favorable au roi de France, initie en 1449 la reconquête de la Guyenne par la prise de Mauléon surmontée de son château fort. De 1449 à 1509, la Soule est rattachée au royaume de Navarre avant d'être définitivement incorporée au royaume de France.
Programme des Médiévales :
Samedi 5 septembre
10h30 : départ du défilé
11h30 : animation médiévale
12h : animation du banquet
14h : apprentissage tir à l'arc
15h: tournoi de chevaliers, joutes équestres
15h30 : combat d'épée (sentinelles de la Guivre)
16h30 : danses médiévales
17h : tournoir de chevaliers, joutes équestres
18h : conférence Ikerzaleak : le voyage d'Edouart Ier en Soule en 1287
19h : défilé et reconstitution avec Auger III
19h30 : spectacle de feu
Toute la journée :
- Sur les bords du gave : lanceur de haches, combat d'épée, armurier maître d'armes, brodeuse médiévale.
- Jardin public pour les enfants : jeux anciens en bois.
- Autour du lavoir, les artisans : le filage de la laine, le cordier, atelier du boulanger médiéval, forgeron et frappe monétaire.
- Sur la place centrale : marché médiéval, livres d'histoire.
Dimanche 6 septembre
10h30 : départ du défilé
11h30 : animation médiévale
12h : animation du banquet
14h30 : la vie quotidienne au moyen âge...avec le public
14h30 : tournoi de chevaliers, joutes équestres
15h30 : danses médiévales
16h30 : combat à l'épée (sentinelles de la Guivre)
Toute la journée :
- Sur les bords du gave : lanceur de haches, combat d'épée, armurier maître d'armes, brodeuse médiévale.
- Jardin public pour les enfants : jeux anciens en bois.
- Autour du lavoir, les artisans : le filage de la laine, le cordier, atelier du boulanger médiéval, forgeron et frappe monétaire.
- Sur la place centrale : marché médiéval, livres d'histoire.

Alexandre de La Cerda

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| Connexion | Inscription