0
Exposition
Renaissance italienne et expressionnisme allemand se chevauchent sur les tableaux de Kurt Mair
Renaissance italienne et expressionnisme allemand se chevauchent sur les tableaux de Kurt Mair

| Anne de Miller-La Cerda 336 mots

Renaissance italienne et expressionnisme allemand se chevauchent sur les tableaux de Kurt Mair

21-cm 80x80 2020 (002).jpg
nature morte et dame à l'hermine ©
21-cm 80x80 2020 (002).jpg

La galerie Portal - qui fête ses 30 ans cette année - accueillera à partir de samedi 12 juin Kurt Mair, un artiste qu’elle avait exposé en 2014.

Avant de s’installer en Italie, Kurt Mair, natif de Mengen en Allemagne, avait reçu une solide formation dans son pays d’origine ainsi qu’en Alsace.
De 1978 à 1983, il poursuivit des études artistiques à l’école supérieure de pédagogie de Lörrach, puis il étudia l’Histoire de l’Art, Archéologie et Japonologie à l’Université Albert-Ludwig de Fribourg/Brisgau jusqu’en 1987. Et à Strasbourg, après trois années d’étude, il terminera son cursus en obtenant le diplôme de l’Ecole des Arts Décoratifs.
C’est au pays de l’Art, en Italie du Nord, que l’artiste choisira de s’établir.
Sur des fonds expressionnistes aux effets de «dripping», ses sujets surréalistes illuminent la toile. Entre ombre et lumière à la Caravage, sa palette de couleurs ensoleillées à l’huile, oscille entre les noirs-gris et les camaïeux nuancés évoquant avec élégance la renaissance italienne.
Parmi ses thèmes de prédilection, on compte les natures mortes aux fruits - ou plus précisément, les « vies silencieuses » en allemand -, les nus aux effets du sfumato rappelant la technique de Léonard de Vinci dévoilent leur intériorité, ou les portraits à l’expression mystérieuse d’un Rembrandt. Ses œuvres sont souvent complétées par l’écriture  d’un dessin au trait à l’image emblématique de « la dame à l’hermine » d’après Léonard de Vinci. Esquissé remarquablement à main levée et laissant une impression d’inachevé comme un songe, le portrait est placé en dessous d’une nature morte aux citrons à l’esprit réaliste, juxtaposant ainsi deux époques : l’actuelle à celle de la Renaissance italienne.
Très personnelles, les toiles de Kurt Mair mêlant l’esprit germanique expressionniste à la Renaissance italienne sont régulièrement présentées à la galerie Etienne de Caussans à Paris, en Europe mais également en Indonésie.

A partir du samedi 12 juin jusqu’au 4 juillet, exposition de Kurt Mair. Vernissage le 12 juin à partir de 18h30. 
Galerie Portal - 17, rue Tourasse à Saint-Jean-de-Luz, ouverte tous les jours de 10h30 à 13h et de 15h30 à 19h30.

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription