0
Gastronomie
Patrice Ibarboure à la « Galette des Rois » élyséenne
Patrice Ibarboure à la « Galette des Rois » élyséenne

| Alexandre de La Cerda

Patrice Ibarboure à la « Galette des Rois » élyséenne

L'arrivée à l'Elysée.jpg
L'arrivée à l'Elysée ©
L'arrivée à l'Elysée.jpg
Ibarboure Brigitte Macron.jpg
Patrice Ibarboure avec Brigitte Macron ©
Ibarboure Brigitte Macron.jpg
La galette des Rois élyséenne.jpg
La galette des Rois élyséenne ©
La galette des Rois élyséenne.jpg

Le jeune et déjà renommé pâtissier de la « Table des Frères Ibarboure » à Bidart, « meilleur ouvrier de France », a été invité dernièrement à l'Elysée par Emmanuel et Brigitte Macron à l’occasion de la traditionnelle « Galette des Rois ». Cérémonie qui se déroule depuis 1975 mais qui avait failli être annulée à cause des conditions sanitaires, puis maintenue sur une décision ultime d’Emmanuel Macron : c’est littéralement la veille que Patrice Ibarboure avait reçu l’invitation présidentielle à rejoindre le président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française, Dominique Anract, et quelques uns de ses collègues meilleurs ouvriers de France, boulangers et pâtissiers pour un discours présidentiel autour d'une classique galette à la frangipane de 1,20 m d'envergure. 
Emmanuel Macron, « très abordable » au dire de Patrice, a ainsi salué « le courage » des professionnels de la cuisine depuis le début de la pandémie et des fermetures restrictives étendues jusqu'à la mi-février, tout en promettant une réouverture des bars et des restaurants « dès que cela sera possible ».

Le Chef de l’Etat s'est par ailleurs engagé à défendre à l'Unesco l'inscription de la baguette française - « 250 grammes de magie et de perfection » - au patrimoine mondial de l'humanité. Elle « est l'image de la France dans le monde », a souligné pour sa part Dominique Anract, à l'origine de la demande il y a trois ans.

Si, comme chaque année, la galette ne contient pas de fève, le gâteau n'a pas été partagé ni dégusté au cours de la réception (qui s’est déroulée dans le respect du protocole sanitaire, avec masques, distanciation physique et en comité restreint) le gâteau a été découpé en plusieurs parts distribuées à chacun, dans les bureaux.

Et le Chef de l’État de commenter : « C’est la tradition, même si cette année nous n’avons pas pu couper et déguster ensemble la galette, j’étais cet après-midi aux côtés d’artisans boulangers, de commerçants de bouche et de professionnels de l’alimentation.
À travers ceux qui étaient présents ce jour, j’ai voulu adresser un message bien plus largement. Aux indépendants. Aux professions libérales. À toutes celles et ceux qui ont vu leur activité profondément bouleversée. À toute la famille de l’agriculture qui a continué à nourrir les Françaises et les Français, à redonner le sens de la qualité de notre alimentation.
Mon message est le suivant.
2020 a été dur. Vous avez tenu. Nous avons tenu. Avec beaucoup de courage et de contraintes. Je ne mésestime pas la souffrance et parfois la détresse dans certaines professions. Vous avez fait tourner le pays. Je veux vous dire ma gratitude et à travers moi, celle de l’ensemble des Français.
Durant la période, certains sont restés ouverts, d’autres fermés. Encore en ce jour. J’ai une pensée particulière pour ces derniers. Je pense aux restaurateurs et aux métiers de la gastronomie, aux cafetiers, aux hôteliers. En parlant de ces secteurs, nous parlons de vies. Je sais ce que la crise sanitaire fait endurer.
Alors je veux vous l’assurer à nouveau : nous continuerons d’être là. Nous serons plus vigilants encore pour que personne ne soit mis au bord du chemin. Nous rouvrirons dès que la situation sanitaire le permettra, mais l'accompagnement se poursuivra. Avec ambition, avec force, avec pragmatisme. Toujours »

La Table des Frères Ibarboure « revient » à la Saint-Valentin 

Si Patrice Ibarboure avait ainsi mérité d’être honoré – il était pratiquement le seul représentant de notre région - par Emmanuel Macron (accompagné de son épouse Brigitte) pour son grand talent et sa gentillesse qui se traduisent par la réalisation et la dégustation de ses merveilleux desserts, il convient de rappeler qu’ayant décroché en octobre 2018 le titre de Meilleur ouvrier de France (MOF) dans la catégorie pâtisserie-confiserie, il avait déjà été reçu à l'Elysée le 13 mai 2019 pour se faire remettre sa médaille par le Chef de l’État qui fera encore appel à lui et à son frère pour le repas de travail officiel des dirigeants réunis lors du sommet du G7 à Biarritz. 

Quant à la « Table des Frères Ibarboure » à Bidart, actuellement en travaux dans sa partie hôtelière (le hall d’accueil), elle reprendra son service de « click & collect » pour la Saint-Valentin, à partir du samedi 6 février prochain. Commandes à effectuer sur le site de l’établissement :

https://freresibarboure.shop-and-go.fr/ ou : contact@freresibarboure.com 

(tél. 05 59 47 58 30)

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription