0
Musique
Le pianiste polonais Rafal Blechacz ce vendredi à Biarritz et l'organiste Philippe Guilmard à Hendaye mardi
Le pianiste polonais Rafal Blechacz ce vendredi à Biarritz et l'organiste Philippe Guilmard à Hendaye mardi

| Manex Barace & ALC 466 mots

Le pianiste polonais Rafal Blechacz ce vendredi à Biarritz et l'organiste Philippe Guilmard à Hendaye mardi

zMusique1 Rafal Blechacz, piano.jpg
Rafal Blechacz, piano, à Biarritz ce vendredi ©
zMusique1 Rafal Blechacz, piano.jpg

Le pianiste polonais Rafal Blechacz clôture ce vendredi le Biarritz piano festival à la Gare du Midi

Ce vendredi 13 août, à 21h à la Gare du Midi, le pianiste Rafal Blechacz clôturera la douzième édition du Biarritz piano festival. 
Après sa victoire au 15ème Concours International Chopin de Varsovie en 2005, Rafal Blechacz s’est imposé comme l’un des meilleurs pianistes sur la scène internationale. En 2014 il reçut à New York le très prestigieux Gilmore Artist Award, un prix décerné tous les quatre ans à un pianiste international, tous âges et toutes nationalités confondus. 
Le talentueux pianiste polonais est reconnu aussi bien par le public que par la critique pour ses interprétations virtuoses, son style sobre et distingué, ainsi que sa profonde musicalité. À Biarritz, il interprétera des pièces de Beethoven et de Chopin.
Au programme : Partita n°2 BWV 826 de Bach, Sonate n° 5 Op.10 de Beethoven, Prélude, fugue et variations op.18 de César Franck et Sonate n°3 op.58 de Chopin
Vendredi 13 août – 21h – Gare du Midi / Renseignements et réservations au 05 59 22 44 66 et sur www.biarritzpianofestival.com

Hendaye : nouvelle soirée de l’Eté de l’Orgue mardi 17 août à l’église Saint-Vincent

C’est avec un récital de musique baroque espagnole que se poursuit la saison préparée par l’Association des Amis de l’Orgue, et il est confié à Philippe Guilmard organiste de l’église Saint-Vincent.

Ce répertoire peu joué et occulté encore aujourd’hui par les maîtres et compositeurs plus renommés, allemands avec Buxtehude, Bach ou Telemann, français avec au cours de cette période Charpentier, Couperin, Lully et même italiens avec Vivaldi et Scarlatti, est donc à découvrir. Ce programme est consacré à l’âge d’or de la musique d’orgue espagnole du 16e et 17e siècle avec des pièces de Alvaredo, Peraza, Ximenes et Cabanilles qui furent à leur époque de brillants compositeurs et organistes et dont les œuvres abondantes ont résonné dans les chapelles royales et cathédrales ibériques.

Ce programme souligne le travail de défricheur de Ph. Guilmard qui présentera au cours de cette soirée la diversité des écritures comme l’originalité de cette musique à l’époque de Charles Quint et de ses successeurs.

Sous ses doigts experts, cet orgue de l’église Saint-Vincent reconstruit en 2009 confirmera à nouveau sa qualité expressive et sonore dans ce répertoire. Il se substituera en Orgue ibérique avec ses formes musicales particulières.

Ph. Guimard est chez lui dans cette belle église, organiste liturgique depuis 2017. Il se révélera comme un formidable guide animé par le plaisir de servir la musique avant tout. Avec son concours l’Association est au cœur de son rôle de mettre en valeur des musiques et des répertoires à découvrir.

Le concert est à 21h, en entrée libre, en vidéo projection face au public et dans le respect des règles sanitaires en vigueur. 

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription