0
Actualité
Biarrots et Bayonnais unis de concert pour honorer l’Impératrice
Biarrots et Bayonnais unis de concert pour honorer l’Impératrice

| ALC

Biarrots et Bayonnais unis de concert pour honorer l’Impératrice

yAdresse en gascon.jpg
Adresse à l'impératrice en gascon ©
yAdresse en gascon.jpg

Samedi dernier, vernissage très réussi de la belle exposition consacrée à l'impératrice Eugénie (centenaire de sa disparition) au Musée Historique de Biarritz : une allocution de Mme le maire de Biarritz, Maider Arosteguy, qui prend à coeur la mise en valeur du riche patrimoine historique de la ville, suivie d'une présentation très vivante par Bernadette Schmidt-Burn des collections qu'elle a réunies (dont quelques documents que j'ai également prêtés) avec son mari Gilles Schmidt Lissarague, devant les invités, parmi lesquels la nouvelle adjointe à la culture Anne Pinatel, la Psse Sophie Galitzine - venue en voisine avec le ténor orthézien Philippe Pistole que l'on avait apprécié il y a quatre ans lors d'un concert à Saint-Joseph avec l'ami organiste Laurent Riboulet de Sabrac - et le directeur de l'Hôtel du Palais Alessandro Cresta, ainsi que force personnalités bayonnaises : la présidente de la Société Sciences, Lettres & Arts Josette Pontet et le conservateur en chef Olivier Ribeton. Le plaisir d'y retrouver mon ami Guilhem Pepin, historien médiéviste bordelais, spécialiste de l'Aquitaine anglaise, et beaucoup d'autres connaissances, entre autres le "chanteur photographe" Claude Thetaz toujours jeune !

Après la très belle messe célébrée à la Chapelle Impériale par l'abbé Maurice Franc et rehaussée du merveilleux accompagnement à l'orgue de l'ami Laurent Riboulet de Sabrac avec la voix d'or du ténor orthézien Philippe Pistole dans les hymnes mariaux, très sympathique réception dans la maison attenante de Nicky Pétard Hole autour des savoureuses spécialité de Pierre Oteiza arrosées de champagne et de millésime 2014 de mon château Miller La Cerda, bordeaux sup. "A" 100% merlot. Parmi les invités, autour de Mme le maire de Biarritz Maider Arosteguy, Jocelyne Castaignède et Anne Pinatel, l'ancienne et la nouvelle adjointe à la Culture, ainsi que le directeur de l'Hôtel du Palais Alessandro Cresta et son épouse, Jacques Larre en "co-orchestrateur" de la soirée, le Dr Michel de Pérignon venu d'Urrugne, et beaucoup de Biarrots, dont Gerard Piton et son épouse Chantal Girardi-piton, l'architecte Robert La Tour d'Affaure. Depuis la réception, les invités étaient en "prise direct" sur la belle Chapelle Impériale illuminée…

Une « adresse » des Gascons à la souveraine

Remarqué au vernissage de l'exposition consacrée à l'impératrice Eugénie au Musée historique de Biarritz cette belle adresse à la souveraine... rédigée en gascon !
Membre de l’Académie Gascoune, Yvan Bareyre en a assuré la traduction « spontanée » : 

A la venue de l'impératrice à Biarritz

Dieu soit loué, nous allons revoir
Celle que le ciel a créé pour charmer,
Celle qui vient encore dans l’eau amère et froide,
A Biarritz prendre les bains de mer.
Sa beauté et sa charmante grâce
Qui ont séduit le cœur de l’Empereur
Méritaient bien une telle faveur.
Applaudissons à son bonheur.

Allons ensemble à sa suite
Braves Biarrots, vieux, jeunes, grands et petits,
Féliciter notre Impératrice
Qui vient chez nous déverser son argent :
De cet honneur, ah, croyez-le, Madame,
Nous sommes tous heureux, charmés et très contents.
Nous prions Dieu qu’il puisse allonger la durée
de vos jours. Puissiez-vous vivre longtemps !

Nous souhaitons à votre Altesse
Tout ce qui peut lui plaire et la flatter.
Nous vous souhaitons un fils dont la tendresse
Sache satisfaire l’amour de votre cœur.
Car nous aussi, comme toute la France,
Verrons ceci avec un grand plaisir ;
Hâtez-vous donc, comblez notre espérance
Et nous vous dirons tous merci.

Soyez la bienvenue parmi nous
Impératrice, aimée des Français ;
Nous vous remercions de vous être souvenue
De notre pays, de son air pur et frais ;
Pardonnez-nous si, pauvres gens du village,
Nous ne pouvons vous rendre un plus grand honneur ;
Mais tous nos cœurs, francs comme notre langage,
Sont tous jaloux de pouvoir vous plaire.

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription