0
Livre
Livres pour l’été : de Saint-Sébastien à l’architecture de Dax chez Kilika
Livres pour l’été : de Saint-Sébastien à l’architecture de Dax chez Kilika
© Thierry Juteau, auteur, avec Vincent Ahetz-Etcheber.

| Rédaction

Livres pour l’été : de Saint-Sébastien à l’architecture de Dax chez Kilika

zLivre2 Kilika 2 ColettePouey.jpg
Colette Pouey ©
zLivre2 Kilika 2 ColettePouey.jpg
zLivre2 Killika 3 DaxArchitecture.jpg
Dax Architecture de K.Laussu ©
zLivre2 Killika 3 DaxArchitecture.jpg

Les éditions Kilika de Saint-Pée-sur-Nivelle viennent de publier trois « nouveautés estivales », à commencer par un très original « Guide de géologie urbaine de  Saint-Sébastien/Donostia ».
Cet ouvrage propose une randonnée pédestre insolite dans les rues de la magnifique ville de Saint-Sébastien, capitale de la province basque de Guipúzcoa. Tout au long de l’itinéraire, qui comporte 30 arrêts dans différents quartiers de la ville, l’auteur attire l’attention des promeneurs sur la variété et la beauté des matériaux rocheux naturels qui ont été utilisés pour orner les façades des immeubles, les bordures de trottoirs ou le pavage des places et des avenues... Roches sédimentaires, souvent richement fossilifères, roches magmatiques aux noms exotiques ou roches métamorphiques, toutes offrent aux regards des structures et des couleurs infiniment variées.
L’auteur, Thierry Juteau est géologue, professeur émérite de l’Université de Brest, et actuellement président de la Commission Géologie du CPIE Littoral basque Hendaye. Il a reçu le prix Recherche 2017 de la Sociedad Geográfica Española.

Dax Architecture - Urbanisme et villas

Dans le fil de précédentes publications – consacrées notamment à Saint-Jean-de-Luz -, cet ouvrage est la première étude de fond dédiée à l’architecture et au patrimoine contemporain dacquois grâce à plusieurs centaines d’archives et de photographies inédites.

De la démolition des remparts antiques à l’avènement du thermalisme médical, des hôtels aux luxueuses villas, ce guide historique et architectural retrace l’ensemble des politiques urbaines et réalisations majeures qui ont façonné le visage de la ville thermale que nous le connaissons. Tandis que Dax vient d’obtenir en décembre 2019 le prestigieux label Ville d’Art et d’Histoire, cette publication scientifique constitue un outil documentaire qui aidera à mieux identifier et décrypter les trésors architecturaux de la cité.
Ville d’eaux réputée depuis l’Antiquité, Dax connaît à partir des années 1850 un essor architectural et urbain sans précédent. Tandis que l’on assiste à l’avènement d’un véritable thermalisme médical, de ravissants hôtels, établissements de bains, commerces et immeubles de rapport, sortent de terre. Cité de l’éphémère et du divertissement, lieu de mondanité et de représentation : la station thermale est un espace urbain atypique qui admet ses propres règles et institutions. Perpétuellement en transformation, elle rivalise de luxe et de nouveautés pour séduire la riche clientèle qui fréquente chaque année les grandes villes d’eaux européennes. Entre 1880 et 1919, plus de deux cents villas sont édifiées dans les faubourgs de Saint-Vincent et de Saint-Pierre. La construction de ces habitations modernes, dont l’architecture pittoresque et éclectique est marquée par l’identité stylistique des établissements thermaux, est le phénomène le plus marquant de cette ère de prospérité.
Le voyageur, qui découvre de nos jours la cité, aura bien du mal à retrouver dans le paysage actuel les splendeurs architecturales qui ont fait sa notoriété avant la Grande Guerre. À quoi ressemblait-elle en ce temps-là ? Que reste-t-il de ce glorieux passé balnéaire ?
Historien de l’Art né à Dax en 1991, l'auteur, Kévin Laussu, s’est très tôt investi dans la valorisation et la protection du Patrimoine. Passionné d’Histoire et de dessin, il débute en 2004 une étude sur le Grand Établissement des Baignots qui le conduit à se spécialiser sur le patrimoine thermal dacquois. Durant ses études universitaires en Histoire de l’Art et Archéologie, il s’est intéressé à l’architecture contemporaine des Landes et du Pays Basque. Spéciste des notions de villégiature, de régionalisme et d’Art Déco, il a publié de nombreux articles et organise régulièrement des conférences et des visites sur ces thématiques. Aujourd’hui médiateur de l’Architecture et du Patrimoine, Kévin Laussu propose ses services de chercheur et de graphiste au sein de sa société « Malaye ! Patrimoines ».

Et pour finir, « Apitxi mon héros ! - Du Front aux frontons », un premier ouvrage de la nouvelle collection "Carnets d'Histoires" qui propose aux lecteurs des fragments d’une histoire locale partagée par des passeurs de mémoire et des auteurs passionnés. Ces récits sont empreints d’une intimité et sincérité émouvantes ! Le récit repose sur les souvenirs d’enfance de Francis Michelena : « Il faut que tout soit écrit », l’idée l’obsède et le met en marche. Il en parle autour de lui, racontant sans relâche les moments lumineux vécus à Gaineko-Etchea, avec une mention spéciale pour le lien avec son grand-père, Apitxi, et cet épisode fameux du lancer de grenades au joko-garbi.

Légendes : 1 Thierry Juteau, auteur, avec Vincent Ahetz-Etcheber.
2. Colette Pouey, l'auteur hendayaise de « Apitxi mon héros ! - Du Front aux frontons »
3. Dax Architecture

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription