1
Patrimoine
Les dernières acquisitions du musée Bonnat-Helleu
Les dernières acquisitions du musée Bonnat-Helleu

| Anne de Miller-La Cerda

Les dernières acquisitions du musée Bonnat-Helleu

Paul Garay.jpg
Paul Garay par Marie Garay ©
Paul Garay.jpg
Catherine Garay.jpg
Catherine Garay par Marie Garay ©
Catherine Garay.jpg

A la faveur d'une vente chez Christie’s en fin mai dernier,  un dessin « Les Âmes au pied du Christ » daté entre 1843-1850 et signé d'Henri Lehmann (1814-1882) a été offert par la Société des Amis du Musée Bonnat-Helleu. L’œuvre a été exécutée à la pierre noire, estompe et sanguine sur papier de format 41x67cm.
Héritier des leçons de son père artiste-peintre, Henri Lehmann natif de Kiel, originaire d’Allemagne et naturalisé français, compte parmi les meilleurs élèves d’Ingres, dont il suivit l’enseignement à l’École des Beaux-Arts en 1831. Lors de divers voyages à Rome en compagnie du peintre Théodore Chassériau, il améliore son style. 
En 1843, Lehmann se voit confier par le Ministère de l’Intérieur l’exécution du décor de la chapelle de l’Institut National des Jeunes Aveugles. L’entreprise comprenait la peinture de l’hémicycle figurant « Les Âmes portées au pied du Christ » par des anges, ainsi que les quatre pendentifs de part d’autre représentant des prophètes et des sibylles.
Ce grand dessin entré dans les fonds du musée Bonnat-Helleu est une étude de la partie centrale de l'hémicycle issue d’une collection où figuraient déjà 26 feuilles de Lehmann, dont deux études pour un personnage visible à droite du Christ sur l’hémicycle.

Parmi les autres dons, deux portraits de famille à l’huile signés de Marie Garay (1861-1953) ont été offerts au musée Bonnat-Helleu par une famille de la région. Le premier représente le frère de l’artiste, l’Abbé Paul Garay (1864-1939), ancien curé de l’église Saint-Charles à Biarritz, tableau exécuté vers 1894, de format environ 80x50 cm. Un an plus tard, le deuxième portrait, d’une facture austère (100x70 cm environ), figure leur mère, Catherine Garay (1832-1914).
Native de Saint-Pierre d’Irube, Marie Garay vécut avec sa famille à Bayonne. Les prémices du dessin, l’artiste les avait appris avec le peintre Achille Zo à l’école municipale. A Paris, elle poursuivra sa formation auprès de Léon Bonnat aux Beaux-Arts.  Ses oeuvres sont exposées à Paris puis au Pays Basque et en Béarn. Parallèlement, elle se consacra à l’enseignement artistique pour les jeunes filles à l’Institution Jeanne d’Arc créée par ses trois sœurs en 1895.
Ainsi, les deux portraits de la famille Garay, désormais partie des collections du musée Bonnat-Helleu, sont considérés comme les plus réussis dans l’œuvre de Marie Garay.

Lors de la vente aux enchères de Rémy Le Fur & Associés à l’Hôtel Drouot , le musée Bonnat-Helleu a acquis par préemption une huile sur toile intitulée « Érato et l'Amour » signé du peintre néo-classique français Charles Meynier (1763-1832). La toile acquise par le musée correspond à l'une des trois esquisses peintes pour le cycle. Il s'agit d’Érato, muse de la poésie lyrique, en vue du tableau exposé au Salon de 1800. Cette première étude, différente du tableau final, peut-être considérée comme la toute première ébauche de son sujet par l’artiste.

 Elève de François-André Vincent, l’un des rénovateurs de la peinture d’histoire sous le règne de Louis XVI, Charles Meynier obtint en 1789 le Grand Prix de l'Académie royale. Cette distinction lui permit ainsi de séjourner en janvier 1790 à l’Académie de France à Rome. 
De retour en France, Meynier se consacra de 1797 et 1801, au cycle des neuf muses pour la galerie de François-Bernard Boyer-Fonfrède, un riche industriel dont la manufacture de textiles était située à Toulouse. Seules, cinq toiles furent peintes pour ce cycle, elles ont été acquises en 2003 par The Cleveland Museum of Art.

Légendes
1 « Les Âmes au pied du Christ »  daté 1843-1850 d’Henri Lehmann
2 Portrait de Paul Garay par Marie Garay
3 Portrait de Catherine Garay par sa fille Marie Garay
4 « Érato et l'Amour » par Charles Meynier

Charles Meynier acquisition mai dernier mBonnat.jpg
« Érato et l'Amour » par Charles Meynier acquisition mai dernier mBonnat.jpg ©
Charles Meynier acquisition mai dernier mBonnat.jpg

Répondre à () :


Captcha
DE ROQUEMAUREL | 02/11/2020 18:21

Belles acquisitions qui enrichissent notre esprit ! Magnifiques peintures, où l'on perçoit le caractère des personnes et l'expression est vivante, paisible pour l'un, rigueur pour l'autre.

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription