0
Patrimoine
L’avenir du musée Bellas Artes de Bilbao
L’avenir du musée Bellas Artes de Bilbao

| Anne de Miller-La Cerda 447 mots

L’avenir du musée Bellas Artes de Bilbao

Projet agrandissement du Museo de Bellas Artes. Foto: Oskar González
Projet d'agrandissement du Museo de Bellas Artes © Oskar González ©
Projet agrandissement du Museo de Bellas Artes. Foto: Oskar González

A propos du musée Bellas Artes, la session plénière du conseil municipal de Bilbao a rejeté les deux oppositions présentées contre la proposition du jury pour le projet d'extension et de rénovation du musée Belllas Artes par Norman Foster.

Rappelons que le projet d’Agravitas (Foster et Uriarte) correspondait le mieux aux critères établis par le jury du musée. Connaissant parfaitement les lieux, l’architecte Luis Mari Uriarte, déjà apprécié en 2011 et 2018 pour son travail au musée Bellas Artes, s’est associé au célèbre architecte anglais Norman Foster qui avait remporté le Prix Pritzker d'architecture (1999). Ce dernier s’était déjà distingué à Bilbao en construisant  les bouches du métro surnommées les « Fosteritos », si appréciées des bilbainos. 

L’idée maîtresse de la proposition des deux architectes associés est de récupérer le bâtiment principal édifié en 1945 afin de rétablir l’entrée d’origine. Egalement prévu sur les installations existantes, un espace important coiffera les bâtiments créés en 1945, puis en 1970.
Ainsi la surface actuelle du musée de 2 250 m2 augmentée par cette impressionnante extension de 5 140 m2 métamorphosera le musée dont la surface totale s’étendra en totalité à 7 390m2.  Un nouveau bâtiment auxiliaire, situé à l'extérieur du site actuel, devra accueillir le dépôt d'œuvres d'art, les archives, la bibliothèque et un nouveau centre d'études et de documentation sur l'art basque, appelé Arteder.
Le budget maximal voté en 2019 s’élevait au total à 18 658 200 € (TVA incluse). Les travaux d'agrandissement d’une durée de 18 mois, commenceront en principe entre mars et avril 2021 pour s'achever en septembre/octobre 2022. (*)

En plein Covid, malgré les oppositions des partis politiques de droite (PP) et de gauche (Eh Bidu, Podemos), le projet d'agrandissement et de réforme du musée des Beaux-Arts a été approuvé jeudi dernier en séance plénière. Le délégué aux travaux, à l'urbanisme et aux projets stratégiques Asier Abaunza avait souligné que lors de la construction du musée Guggenheim, si on avait écouté toutes les voix d'opposition, le musée n'existerait pas.

Légende : Foster présente aux autorités le projet d'agrandissement du Museo de Bellas Artes © Oskar González

(*) A Bayonne, le maire Me Etchegaray avait rappelé en février 2019, à propos des travaux du musée Bonnat-Helleu :  « de 2000 m2, superficie actuelle du musée, nous passerons à 4000 m2. Aujourd’hui, le projet du musée Bonnat-Helleu revient au total à 21 millions d’euros TTC !!!!». Rappelons que l’agence Brochet Lajus Pueyo avait été sélectionnée suite à son intéressant  projet pour mener à bien l'extension et la rénovation du musée Bonnat-Helleu. 
Soit donc une extension de 2000 m2 du musée Bonnat-Helleu deux fois plus coûteuse que celle de 5140 m2 deux fois plus grande du musée Bellas Artes. Le musée basque espagnol s’offre en prime la signature de Foster ! 

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription