0
Musique
Festival Biarritz en Chamades : Frédéric Blanc à l’orgue de Saint-Joseph ce dimanche
Festival Biarritz en Chamades : Frédéric Blanc à l’orgue de Saint-Joseph ce dimanche

| Rédaction

Festival Biarritz en Chamades : Frédéric Blanc à l’orgue de Saint-Joseph ce dimanche

Avec une belle insolence, le festival d’orgues Biarritz en Chamades vogue sur un mois d’octobre particulièrement tempétueux et un climat général déjà hivernal ! Et il aura, deux dimanches durant, joliment illuminé la ville : l’église Saint-Charles était comble, dimanche dernier pour accueillir les royales symphonies versaillaises de Jean-Baptiste Robin.

Ce dimanche, place au tout dernier vaisseau amiral de cette grande armada biarrote, l’orgue de l’église Saint-Joseph, totalement transformé, devenu grand instrument de « 32 pieds » orné de sa batterie de chamades (tuyaux horizontaux) et de son jeu de carillon. Au gouvernail, un des grands maîtres incontestés de notre célèbre école française : originaire du Sud-Ouest, improvisant déjà tout jeune au piano et à l’orgue et découvrant seul la musique avant sa formation aux Conservatoires de Toulouse et de Bordeaux, puis élève de Marie-Claire Alain et de Marie-Madeleine Duruflé, lauréat du Grand Prix de Chartres, du Concours International de la Ville de Paris, Frédéric Blanc mène depuis des années une double carrière d’enseignant dans les plus grandes universités américaines, et d’interprète-improvisateur dans de nombreux festivals internationaux.

Célébré dans ses master-classes autant que ses nombreux enregistrements d’improvisations, organiste-titulaire du Grand Orgue Cavaillé-Coll à l’église de Notre-Dame d’Auteuil à Paris, directeur musical de l’association Maurice et Marie-Madeleine Duruflé, Frédéric Blanc est également membre de la Commission des orgues de la Ville de Paris et membre de la commission des orgues non protégées à la Direction de la Musique au ministère de la Culture.

Dimanche à Saint-Joseph, après une ouverture avec le carillonnant Prélude et Fugue en ré majeur de Bach, place au grand répertoire symphonique romantique avec le 2ème choral de Franck, la 6ème symphonie de Widor, 3 pièces de fantaisie de Vierne (dont le célèbre carillon de Westminster), « Pelléas et Mélisande » de Fauré, le parcours se terminant avec le « basque » Ermend Bonnal et Maurice Duruflé, avant, bien sûr, une improvisation finale sur un thème basque…

Libre participation, vidéo-projection de l’artiste, dimanche 18 octobre, 17h en l’église St-Joseph de Biarritz.

Prochain concert d'orgue dans le cadre du festival "Biarritz en chamades" : dimanche 25 octobre : église Ste Eugénie, Olivier Périn, titulaires des orgues de la Madeleine à Paris (concert à 17h. Entrée et participation libres).

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription