0
Manifestation
Etcharry : Besta Berri et "Fourberies de Scapin" dimanche13 juin
Etcharry : Besta Berri et "Fourberies de Scapin" dimanche13 juin

| baskulture 623 mots

Etcharry : Besta Berri et "Fourberies de Scapin" dimanche13 juin

louis-marie-braun-darrigrand.jpg
L'écrivain Louis Marie Braun-Darrigrand sera présent à Besta Berri d'Etcharry ©
louis-marie-braun-darrigrand.jpg

La Fête-Dieu / Besta Berri 2021 d'Etcharry aura lieu le dimanche13 juin.
Programme de la journée :
- 9h30 messe chantée suivie de la traditionnelle procession au Très Saint Sacrement
- 12h repas paroissial (voir coupon réponse ci-joint pour s'inscrire au repas)
- 15h30 pièce de théâtre Les Fourberies de Scapin

Il convient de s'inscrire au tél. 05 59 65 70 05

A cette occasion, à la fin de la procession, l'écrivain Louis Marie Braun Darrigrand signera ses ouvrages. Il espère pouvoir y présenter (il est actuellement sous presse) le dernier "qu'il faut absolument connaître" : Le mystère basque dévoilé par Paul Arnold, dont voici en avant première la quatrième de couverture : 
D’où viennent les Basques ? Comment comprendre leurs traditions intellectuelles, sociales, artistiques ? C’est en déchiffrant leur langue et en découvrant l’extraordinaire périple qui unit le pays basque à l’île de Crète et aux civilisations altaïques que Paul Arnold a levé le voile, obscurcissant l’une des aventures les plus étranges de l’Histoire. (revers édition de 1982). « L’étude hémologique des professeurs Bernard et Ruffié […] place des euskaroïdes dans tout le sud-ouest européen […] peuplement |…] contemporain peut-être de la poussée […] des autres euskaroïdes de Grèce. Il a dû former le fond de la population ibérique sur laquelle est venue se greffer tardivement l’ethnie créto-basque. »
« Zeus a été substitué par les Grecs à une autre divinité […] Grâce aux inscriptions en linéaire A déchiffrées plus haut, nous connaissons à présent cette divinité : I-ya-nu devenu Iaoun (écrit Jaun avec j basque […]) « le Seigneur ». Mais chez nos Basques ce
j initial est fréquemment précédé d’une « mordante » ressemblant plus ou moins à un d mouillé […] Cela suffit à expliquer le passage du crétois I-ya-nu au grec Diony-sos ». 
[Chez les Basques] « Tartaro […] est un rustre géant, aussi vorace que stupide […]
Du Cyclope P. Faure a rencontré dans les campagnes crétoises tant de souvenirs vivants que force est de restituer avec lui au folklore minoen le monstre assommé par Ulysse. »
« les Basques ont conservé, comme les Crétois, une double fonction du taureau […] Là comme ici […] Zegen est le symbole tauromorphe d’une puissance mystérieuse »...

Besta-Berri, l’âme des libertés basques

Célébrée traditionnellement avec éclat au Pays Basque, la Fête-Dieu ou Besta-Berri revêt des couleurs particulières dans une dizaine de villages bas-navarrais et quelques-uns en Soule (Etcharry) et en Labourd : « c'est l'âme du village, un événement véritablement fédérateur auquel tous les habitants participent à leur manière, en préparant l'église, en participant à la cérémonie, en confectionnant les costumes ou en défilant », m'expliquait un de ses acteurs, sanglé dans son uniforme de capitaine en donnant fièrement ses ordres à la troupe dite « napoléonienne » de fusiliers et de sapeurs avec leurs haches et tabliers.

Tout se passe entre l’église et le fronton, le long d’un parcours parsemé de verdure et de pétales de fleurs, au milieu des maisons aux fenêtres décorées de draps blancs où défile la « garde nationale » suivie des jeunes et des enfants aux tenues immaculées, immuable procession à la danse rythmée par des musiciens « champêtres ». Contrairement à une opinion fausse mais largement répandue, les soldats ne sont pas le souvenir « folklorisé » d'une armée napoléonienne conquérante, mais un souvenir des milices franches armées librement par le Labourd et la Navarre, avant la Révolution de 1789. L'arme, alors, n'a plus du tout la même signification : défiler le fusil à l'épaule ou l'épée au côté une fois l'an témoigne du droit et des libertés (perdues) du pays et de ses habitants !

Signalons encore Besta Berri/Fête-Dieu à Iholdy ce dimanche 13 juin : Octave de la Fête-Dieu avec à 10h30 messe à l’église avec la garde et la fanfare.

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription