0
Histoire
Cathédrale de Bayonne : la messe annuelle pour Louis XVI le 23 janvier
Cathédrale de Bayonne : la messe annuelle pour Louis XVI le 23 janvier
© DR – Louis XVI par Jean de Viguerie

| Rédaction

Cathédrale de Bayonne : la messe annuelle pour Louis XVI le 23 janvier

Une Messe de Requiem sera célébrée jeudi 23 Janvier à 18h en la Cathédrale de Bayonne par Monsieur l’Abbé Clément Darmet de la Fraternité Saint-Pierre pour le roi Louis XVI et pour la France, et une pensée pour Madame Elisabeth de France. Ceux qui le désirent pourront se retrouver à 19h15 dans un restaurant proche de la cathédrale. Monsieur Marcel Alonso, ingénieur, expert en géosciences, membre éminent et administrateur du Conseil Scientifique du Centre International d’Etudes sur le Linceul de Turin, traitera du Saint Suaire au cours du dîner (les réservations accompagnées du règlement du repas, soit 30 €, seront envoyées au nom du C.L.P.A. à l’adresse : C.L.P.A./Louis Angulo-Jovellanos - 68, Chemin du Moulin de Habas - 64100 Bayonne). Courriel : louis.angulo@experts-comptables.fr

L'ouvrage "Louis XVI a la parole" de Paul et Pierrette Girault de Coursac (Edition de l'O.E.I.L) et les « Œuvres de Louis XVI, précédées d'une histoire de ce monarque et d'une lettre de M. Berryer » permettent de contredire une idée reçue qui a la vie dure , à savoir que « Louis XVI fut un roi incapable de réformer son royaume et loin de son peuple et de ses préoccupations... Voici la liste de ses réformes sociales. Pas mal non ? On n’en demanderait pas plus aujourd'hui :
1774 : Louis XVI décida de soulager son peuple en le dispensant du « droit de joyeux avènement », impôt perçu à chaque changement de règne.
1776 : Louis XVI créa le corps des pompiers. Louis XVI permit aux femmes d’accéder à toutes les maîtrises.
1777 : Louis XVI autorisa l’installation de pompes à feu pour approvisionner Paris en eau de manière régulière. Louis XVI créa un mont-de-piété à Paris pour décourager l’usure et venir en aide aux petites gens. (un système de prêt sans intérêts ! 
1778 : Louis XVI abandonna aux équipages de ses vaisseaux le tiers de la valeur des prises qui lui était réservées en temps de guerre. Louis XVI décida d’aider l’abbé de l’Epée dans son œuvre pour l’éducation des « sourds-muets sans fortune » auxquels il enseignait un langage par signes de son invention. Le Roi lui versa alors une pension de 6000 livres sur sa propre cassette, contre l’avis de l’archevêché qui soupçonnait cet homme de jansénisme. Louis XVI dota également l’école de Valentin Hauÿ pour les aveugles.
1779 : Louis XVI donna l’ordre à ses commandants de vaisseaux de ne point inquiéter les pêcheurs anglais et obtint la réciprocité pour les pêcheurs français. Louis XVI donna le droit aux femmes mariées et aux mineurs de toucher eux-mêmes leurs pensions sans demander l’autorisation de leur mari ou tuteur. Louis XVI employa le premier l’expression de « justice sociale ».
1780 : Louis XVI ordonna aux hôpitaux militaires de traiter les blessés ennemis « comme les propres sujets du Roi », 90 ans avant la première convention de Genève. Louis XVI décida d’abolir le servage et la main-morte dans le domaine royal et le droit de suite qui permettaient aux seigneurs de faire poursuivre les serfs ou mains-montables qui quittaient leurs domaines.
Louis XVI ordonna l’abolition de la question préparatoire et préalable (torture). Louis XVI fit construire à ses frais des infirmeries « claires et aérées » dans les prisons. Louis XVI supprima de très nombreuses charges de la maison du Roi (plus du tiers).
1781 : Louis XVI finança tous les aménagements de l’Hôtel-Dieu pour que chaque malade ait son propre lit individuel. Louis XVI fonda un hôpital pour les enfants atteints de maladies contagieuses, aujourd’hui nommé Hôpital des Enfants Malades.
1782 : Louis XVI créa le musée des Sciences et Techniques, futur Centre National des Arts et Métiers.
1783 : Louis XVI fonda l’Ecole des Mines. Louis XVI finança sur ses propres fonds les expériences d’aérostation des frères Montgolfier. Louis XVI finança également les expériences de Jouffroy d’Abbans pour l’adaptation de la machine à vapeur à la navigation.
1784 : Louis XVI exempta les juifs du péage corporel et d’autres droits humiliants.Puis il fit construire les synagogues de Nancy et Lunéville, et permit aux juifs d’avoir accès à toutes les maîtrises dans le ressort du Parlement de Nancy. Louis XVI accorda sept millions aux victimes du froid excessif. Louis XVI accorda des pensions de retraite à tous ceux qui exerçaient une profession maritime.
1785 : Louis XVI demanda l’établissement annuel de la balance du commerce.
1786 : Louis XVI créa le droit de propriété des auteurs et compositeurs de musique.
1787 : Louis XVI accorda l'état-civil aux protestants.
1788 : Louis XVI s'inquiéta du sort qui était réservé aux prisonniers détenus en préventive de par leur inculpation, avant leur procès.Par ailleurs, il décida de leur accorder une indemnité ainsi qu'un droit d'annonce dans le cas où leur innocence serait reconnue lors de leur procès.
1789 : Louis XVI accorda le premier le droit de vote aux femmes dans le cadre de l'élection des députés de l'Assemblée des Etats Généraux. Enfin, Louis XVI créa l'Ecole de musique et de danse de l'Opéra de Paris, et le Musée du Louvre.
Louis XVI, roi de France et de Navarre, 1754-1793 
https://archive.org/details/uvresdelouisxvi00louigoog/page/n40

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription