0
Exposition
Biarritz : "Fluctus, les Ondes Passagères"
Biarritz : "Fluctus, les Ondes Passagères"

| Rédaction

Biarritz : "Fluctus, les Ondes Passagères"

Bejas, portrait.jpeg
Bejas, portrait ©
Bejas, portrait.jpeg
106294125_1202500846753403_1786831555050336098_o.jpg
main ©
106294125_1202500846753403_1786831555050336098_o.jpg

Cet été à Biarritz, les œuvres « Fluctus, les ondes passagères » du plasticien Bejas se répandront tout en mouvement  à la Crypte Sainte Eugénie.

Commissaire de l’exposition et artiste peintre, Chris Garnier explique le choix du tire de la manifestation estivale : « Fluctus » (mot d’origine latine désignant une vague, un flot, un écoulement) se rapporte ici à l’homme et son état, fort d’expériences multiples qui façonnent son parcours de vie avec ses hauts et ses bas. « Les ondes passagères » évoquent les mouvements du sentiment poétique, qui guide nos actes, nous retranchent ou au contraire nous ouvrent de nouvelles voies.

Le thème principal de la mer est exprimé ici à travers des oeuvres abstraites, expressionnistes et figuratives à l’effigie des corps, des visages traités en allégories de l’histoire de l’humanité, depuis les premières impressions sur les parois des cavernes jusqu’à aujourd’hui où l’humanité est confrontée à de nouveaux repères, une temporalité bien marquée et un besoin de se raccrocher au sacré.

L’artiste Bejas met en avant l’originalité des techniques employées (mélanges de matières, utilisation de la résine pour faire ressortir la peinture à l’huile et à l’acrylique, collages, encres, métal).

Juan Vallet Martínez, plus connu sous le nom de Bejas, est né en 1963 dans la ville d'Orihuela. De nos jours, il vit à Cullera près de Valence en Espagne. Il est père de 8 enfants, artisan du cuir de profession et artiste par passion. Il peint des tableaux, dessine avec du cuir (chaussures, sacs à main, etc.) et fait de l’art vidéo. Ses peintures sont très expressives et il applique beaucoup de techniques et de matériaux différents. Entre 1998 et 2000, il créé des vêtements pour le musée de Cullera. Il ne se considère pas comme un artiste, mais comme un chercheur qui allie la tradition et les nouvelles technologies à la  manière d’un caméléon. Dernièrement à Pacha’s Hotel of Ibiza, sa collection « Sea of Love » est très appréciée.

 « Ma situation d'autodidacte a le privilège de comprendre l'art comme une recherche sans limites, avec une passion qui démolit tous les tabous »

Jusqu’au 31 août : Exposition « Fluctus, les Ondes Passagères » de Béjas à la Crypte Sainte-Eugénie, place Sainte-Eugénie à Biarritz. Ouvert tous les jours de 10h à 13h et de 15h à 19h. Nocturne vendredi et samedi jusqu’à 22h ( en présence de l’artiste ). Entrée libre

Vernissage samedi 4 juillet à 18h (distanciation sociale et masque conseillés)

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription