0
Musique
Quatuor Arnaga chez Rostand : Debussy et Mendelssohn à l’honneur © DR

| Rédaction

Quatuor Arnaga chez Rostand : Debussy et Mendelssohn à l’honneur

Ce dimanche 4 novembre à 16h30, le Quatuor Arnaga entend rendre hommage dans son « port d’attache », la villa d’Edmond Rostand à Cambo, à l’un des compositeurs français les plus remarquables : Claude Achille Debussy, mort en 1918 et dont nous célébrons le centenaire de la disparition. «  N’écoutez les conseils de personne, sinon le bruit du vent qui passe et nous raconte l’histoire du monde », avait-il dit. Son œuvre, tout comme le vent qu’il conseille comme unique source d’inspiration, est unique dans l’histoire de la musique. A cheval  sur les XIXe et XXe siècles, Debussy  fut un homme moderne. Il avait rencontré Nadejda von Meck, mécène de Tchaïkovsky, lors de son séjour à la Villa Médicis, suite à son prix de Rome, il côtoie Franz Liszt, plus tard, à Paris, il fréquente les mardis de Stéphane Mallarmé.

Debussy s’est également lié d’amitié avec les musiciens de sa génération : Pierre Louÿs, Erik Satie, Ernest Chausson, Eugène Ysaÿe et, plus tard, ce groupe des Apaches auquel appartient un certain Maurice Ravel.

Il s’intéresse aux musiques du passé, de Roland de Lassus à Jean-Philippe Rameau, dont les compositeurs du XXe siècle commencent à retrouver la pureté et la grâce. Il se pique de curiosité pour les musiques exotiques qui sont présentées lors des expositions universelles de Paris et s’en inspirera. Auteur de nombreuses œuvres pour orchestre, d’ouvrages lyriques (un seul opéra achevé : Pélléas et Mélisande) et de mélodies, de merveilleuses pages de musique de chambre et de pièces pour le piano, son instrument, il composa le fabuleux Quatuor à cordes que les membres du quatuor Arnaga apprécient particulièrement.
A cause de sa maladie, Debussy ne peut s’engager dans la Première Guerre Mondiale, ce qui désole ce patriote. Il signe ses lettres « Claude de France » et donne plusieurs concerts caritatifs. Les concerts du 11 septembre 1917 à Saint-Jean-de-Luz et du 14 à l’Hôtel du Palais de Biarritz sont donnés au « bénéfice de la Somme dévastée ». Debussy loge au chalet Habas, chez le colonel britannique Nicholl, parti sur le front. Il restera à Saint-Jean-de-Luz du 3 juillet au 3 octobre 1917, avant sa mort à Paris le 25 mars 1918.

En seconde partie de programme, les Arnaga interpréteront le troisième Quatuor Opus 13 de Félix Mendelssohn.  En 1827, Mendelssohn vient d’apprendre la mort de Beethoven et il improvise alors une mélodie qui deviendra le thème principal de son quatuor. On retrouve ce thème sous différentes formes dans chacun des quatre mouvements de l’œuvre. C’est donc un hommage au grand Beethoven des quatuors et plus spécifiquement aux deux derniers quatuors du maître allemand qui fut créé à Paris en 1832 par le célèbre Quatuor Baillot.

Dimanche 4 novembre à 16h30, Villa Arnaga à Cambo, concert Debussy Mendelssohn par le Quatuor Arnaga. Entrée : 18 €, gratuit pour les étudiants et - 18 ans (billets en vente à l’Office du Tourisme de Cambo, réservations au 06 31 07 69 04).

 

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| Connexion | Inscription