0
Poésie de la semaine
Poème d'Edmond Jabès sur une composition d'Eduardo Chillida
Poème d'Edmond Jabès sur une composition d'Eduardo Chillida

| baskulture

Poème d'Edmond Jabès sur une composition d'Eduardo Chillida

Le trait est un désir exaucé
d'un point à un autre point.
Le plus court chemin.

Le premier souffle vient du
plus lointain passé ; le dernier
souffle lui doit encore sa tiédeur.

Ce qui ne se laisse pas 
saisir est éternel. 

Sérigraphie représentant un poème d'Edmond Jabès et une composition d'Eduardo Chillida, galerie Maeght éditeur, Paris, 1975.

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription