0
Manifestation
Manifestations & activités culturelles
Manifestations & activités culturelles

| baskulture

Manifestations & activités culturelles

zManif2 2 collège La Salle.jpg
Portes ouvertes au collège Saint Bernard à Bayonne ©
zManif2 2 collège La Salle.jpg

Bayonne & Anglet : portes ouvertes sur Internet des campus universitaires de la Nive et Montaury. Crise sanitaire oblige, la fermeture des locaux de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour aux campus de la Nive à Bayonne et Montaury à Anglet, ce sont des portes ouvertes virtuelles qui seront proposées aux futurs étudiants ce samedi 6 février de 9h à 13h : l’occasion de découvrir « numériquement » les formations qui proposées et d’interroger les enseignants, les étudiants déjà en formation et divers animateurs de la vie de l’université. Concerne également les autres sites de l’Université à Pau, Tarbes et Mont-de-Marsan. Renseignements sur 
www.univ-pau.fr

Patrimoine : 20 minutes pour découvrir Bayonne 
À l’occasion des vacances scolaires, l’Office tourisme de Bayonne lance des visites guidées à travers la ville pour découvrir un détail, monument ou un autre élément du patrimoine bayonnais peu connu en 20 minutes, à l’heure du déjeuner. Encadrées par des guides-conférenciers les groupes ne dépasseront pas cinq personnes maximum (réservation au 05 59 15 47 24).

Donapaleu/Saint-Palais : Festi’Maquettes Pays Basque en projet pour septembre 
Installés récemment à Saint-Palais, Christine et Michel Forin, passionnés de maquettes, projettent de transférer dans la capitale d’Amikuze/Pays de Mixe le salon international de la maquette, de la figurine et du modélisme qu’ils avaient précédemment organisé avec succès à Bassens, près de Bordeaux. Cette première édition de « Festi’Maquettes Pays Basque » accompagnée de diverses animations et d’un jeu pourrait avoir lieu les 4 et 5 septembre prochains à la salle Airetik, avec le soutien de l’Union commerciale d’Amikuze Iholdy Ostibarret.
Par ailleurs, toujours à Saint-Palais, le chœur d’hommes basque Gogotik, composé d’une trentaine de chanteurs de Saint-Jean-Pied-de-Port, Saint-Palais et environs, et dirigé par le trompettiste Jean-Marie Piolet, qui est à l’origine de la création du groupe, recherche des basses et premiers ténors ( téléphoner au 06 50 51 45 38 pour une audition avec Jean-Marie Piolet)

L’Institut culturel basque et la Fondation Elkar lancent une bourse pour les auteurs de BD basques 
Il y a vingt ans, l’Institut culturel basque et la Fondation Elkar lançaient de concert le prix littéraire Gazteluma, qui avait pour objectif « d’encourager les écrivains du Pays Basque nord de moins de 40 ans à écrire en langue basque et à rendre possible la publication de leurs œuvres ». Cette année, afin de faire évoluer cette bourse d’aide à la création littéraire, le choix des deux partenaires s’est porté sur la bande dessinée et le roman graphique. La bourse désormais bisannuelle et intitulée « EKE - Elkar literatura beka » sera dotée de 6 000 euros. Toujours destinée aux auteurs en langue basque d'Iparralde, mais sans limitation plus d'âge à 40 ans. Les candidats ont jusqu’au 31 mai pour envoyer leur proposition. Renseignements : www.eke.eus/fr/nouvelles/icb-fondation-elkar-nouvelle-bourse-aide-a-lacreation-litteraire

Convention pour la culture basque 
Une convention de partenariat entre le maire d’Ascain Jean-Louis Fournier, fort d'un vote à l’unanimité de son conseil municipal, et l'entreprenant directeur de l’Institut Culturel Basque Pantxoa Etchegoin vient d'être signée afin de promouvoir et faire vivre la culture basque, en fonction des nombreux événements organisés par l'ICB : séances de cinéma en langue basque, conférences, ainsi qu'un travail d’ampleur sur la mémoire collective des personnes âgées qui avait permis dernièrement de concevoir une exposition itinérante sur plusieurs territoires, « et peut-être un jour à Ascain », propose Pantxoa Etchegoin. La convention d’une durée de trois ans vise à « contribuer à la structuration d’une politique publique en faveur de la culture banque », avec un partenariat artistique pour des manifestations régulières. Pour cette année, quatre représentations de contes et pièces de théâtre sont d’ores et déjà programmées alors que d’autres actions seront élaborées en complémentarité entre l’Institut culturel et la ville d’Ascain.

Biarritz : Semaine de la mode et du patrimoine en septembre
La villégiature impériale verra se dérouler du 18 au 26 septembre une "Semaine de la mode et du patrimoine" avec concours d’affiches de mode, repas des couturiers, défilés de mannequins et portes ouvertes dans les magasins d’habillement… Le clou de la semaine sera l’élection à Biarritz, le 25 septembre, du représentant basque au titre de Mister France, à l'initiative de Serge Istèque, délégué régional pour ce concours de beauté au masculin. Inscriptions sur :
www.mister-france.com

Carnavals en Pays Basque... et à Venise !
- Ituren, Zubieta et Aurtitz en Navarre : les Joaldunak ( personnages traditionnels des carnavals navarrais, porteurs de sonnailles, ont célébré leur carnaval en "comité très restreint".
- Ustaritz : Herri Soinu a décidé l’annulation, sous sa forme habituelle, de la 25ème édition du festival Hartzaro, et son report dans l’année, en fonction de l’évolution des restrictions sanitaires, activité par activité, de la programmation initiale, en particulier celle engageant artistes et techniciens professionnels. Il s'agira alors de "mettre en œuvre une organisation plus réactive concernant la programmation, la communication l’aménagement des sites, l’utilisation des espaces… en harmonie avec les autres évènements culturels (...) en proposant des actions nouvelles dans les domaines de la valorisation du Patrimoine Culturel, de la production et de l'accompagnement de la création artistique ; développer l'action artistique et culturelle en direction de différents publics et la conception d'outils adaptés à cette fin".
Contact : tél. 07.69.43.89.67 / 05.59.93.12.36 ou  herri.soinu@laposte.net
- Ustaritz : les Kotilun ont inauguré la nouvelle saison le mois dernier, en défilant dans les rues d’Ustaritz, entre le bourg et Hiribehere. Dans le respect de la tradition carnavalesque basque, ils ont la charge intemporelle d’accueillir l’hiver et de repousser les mauvais esprits durant les semaines qui viennent… en attendant le printemps ! Ils ont poursuivi leur mission et démarré l’année 2021 en parcourant les rues du quartier Arrauntz et dans le village voisin de Jatxou dimanche dernier. Trois autres passages sont programmés : les dimanches 7, 14 et 28 février, respectivement aux quartiers Hiribehere, Heraitze et Purgu. Les Kotilun, vêtus de peaux et de rouge, et munis de fouets – dans certaines contrées on les nomme aussi Kotilun gorri (kotilun rouge, NDLR) – défileront à chaque fois en matinée. 
- Venise : en raison de la situation épidémique difficile, les organisateurs du célèbre Carnaval de Venise ont annulé les principaux événements - le «vol d'un ange» depuis le clocher de la place Saint-Marc, ainsi que toutes les processions officielles et les bals masqués. Rappelons que déjà l'année dernière, le carnaval, qui dure généralement trois semaines, avait été réduit à deux jours... mais le 23 février 2020, le dimanche gras avait toutefois rassemblé 60 000 personnes dans la lagune malgré l'épidémie de coronavirus était déjà aux portes de "La Sérénissime". La région de Vénétie avait été l'une des premières à être touchée par l'épidémie du coronavirus.
Ainsi, le Carnaval de Venise 2021 ne comptera que huit jours virtuels de masques en ligne : plus de vol de l'ange, ni de danses dans les palais, encore moins de foules dans les rues ou de selfies sur la Piazza San Marco. En direct sur Televenezia (chaîne numérique terrestre 71) et sur les canaux sociaux du site officiel, le Carnaval permettra aux visiteurs d'entrer dans les Salles Virtuelles où ils trouveront des improvisations, de la musique, des costumes, dans la mesure du possible. En espérant que la situation se rétablira pour les célébrations du 1600ème anniversaire de Venise !

Sanfermines à Pampelune : l’organisation en juillet des fêtes de San Fermin à Pampelune ne sera pas possible en raison de la pandémie de coronavirus, estimait récemment Maria Chivite, présidente de la région de Navarre. La décision d’annuler pour la deuxième année consécutive revient toutefois en dernière instance à la mairie qui pour le moment n’a pas encore pris de décision. L’an passé, la pandémie avait déjà privé Pampelune de ses fêtes qui se tiennent habituellement du 6 au 14 juillet. Pour sa part, Enrique Maya, maire de Pampelune/Iruñea, espère toutefois pouvoir célébrer les Sanfermines si les conditions sanitaires s’améliorent, et au moins garder les corridas organisées au profit de la Casa de Misericordia...

Les tribulations de l'Orchestre d'Euskadi
Pour l'Euskadiko Orkestra, la saison 2020-21 est la plus compliquée de son histoire. Avant la fin de l'année dernière, il avait dû réorganiser sa capacité, abandonné son siège à Pampelune/Iruñea et les limitations de mobilité ont découragé une grande partie de ses abonnés. Mais la seconde moitié du programme, qui se déroule jusqu'en juin, n'est pas en reste et l'orchestre dirigé par Roberto Treviño, a dû «repenser» toutes ses intentions en un temps express. L'effort de cette année se traduit par une centaine de concerts, répartis entre les quatre capitales basques, au lieu des cinquante habituelles,  afin de satisfaire les jauges minimales imposées (maximum de 400 spectateurs) tout en permettant de satisfaire tous les abonnés. Egalement les conditions de travail et de répétitions de l'orchestre "qui ne peut pas télétravailler" et a dû s'adapter aux protocoles sanitaires, tels que la distance sociale, etc. Le directeur général de l'Euskadiko Orkestra a également annoncé qu'entre les annulations telles que les concerts ABAO et la réduction de capacité, la formation évalue des pertes économiques de plus de 150 000 euros . Au programme qui a démarré à Donostia avec le cycle "Bizirik / Survivants", l'orchestre a réussi à "garder certaines lignes tracées" tandis que d'autres ont dû être modifiées, comme les plus grands concerts, qui verront leur répertoire modifié. L'épidémie du coronavirus oblige les programmes des spectacles à varier selon le jour ou la ville. Ainsi, par exemple, les pièces du premier cycle à Donostia, Bilbao et Gasteiz comportent des compositions de Sibelius qui ne seront pas données à Pampelune/Iruñea. Parmi les ajouts au programme présenté l'été dernier figurent le soliste Augustin Hadelich, la pianiste Judith Jáuregui et le chef Semyon Bychkov, qui dans leur dernière collaboration "ont affirmé qu'ils seront présents".
Le programme : "Bizirik / Survivants" : après Saint-Sébastien/Donostia, il sera donné à Pampelune/Iruñea ce 9 février. Quant au programme "Bidaiak / Les voyages", il démarrera à Donostia les 1, 12 et 18 mars, à Vitoria/Gasteiz le 15 mars et à Pampelune/Iruñea le16 mars.

L'Association des Amis de l'Opéra de Bilbao (ABAO) a suspendu la représentation de l'opéra de Donizetti "L'elixir d'amour", prévue les 20, 23, 26, 27 février et 1er mars 2021, en raison des nouvelles restrictions sanitaires. En effet, le maintien de la capacité à 400 spectateurs par représentation, les restrictions de mobilité à l'intérieur de chaque province (seuls les habitants de Biscaye pouvaient assister aux représentations) et la limitation du temps, qui oblige les concerts à se terminer à 20h45, empêchait les membre de l'associations et le grand public (les mélomanes de nos provinces d'Iparralde bénéficiaient de cars directs pour y participer) d'assister aux cinq fonctions prévues. L'Association confie toutefois pouvoir conserver les représentations de l'opéra "Tosca" prévues les 22, 25, 28 et 31 mai, avec Ainhoa ​​Arteta, Teodor Ilincai et Roberto Frontali comme artistes.

Ustaritz : Mikel Dalbret expose jusqu’au 2 avril à la galerie « tTok » (ouvert les mardis, mercredis et jeudis de 10h à 12h30 et de 14h à 19h ou sur rendez-vous au tél 06 01 98 00 24 (galerie près du « restaurant du Labourd »).

Wheels and Waves à Biarritz : la 10ème édition du festival biarrot de la moto et du surf pour les passionnés de motos et de glisse se déroulera du 30 juin au 4 juillet prochain (en fonction des conditions sanitaires) avec au programme motos de collection, art, musique et surf : cinq jours, 4 courses, 1 exposition, 1 village. 
Cinq « pass 5 jours » pour deux personnes seront tirés au sort mercredi 20 janvier / participer sur Wheels and Waves / Facebook : 
https://www.facebook.com/wheelswaves

- Soule : le rallye historique de l’Ecurie des cimes programmé en juin « Beaucoup de rallyes ayant été annulés, l’année 2020 a été une année compliquée pour le tout-terrain », rappellent les animateurs de l’Ecurie des Cimes qui ont eu toutefois la chance de pouvoir organiser la 64e édition de leur rallye. Le port du masque était obligatoire sur le plateau d’Iraty et au bord des pistes. En espérant que les choses s’arrangent en 2021, l’Ecurie a programmé son rallye historique – qui n’a pu se faire depuis deux ans – pour le mois de juin. Il permet à des véhicules anciens de plus de 30 ans de parcourir à nouveau certaines ancien-nes spéciales, rouvertes pour l’occasion. Quant à la 65e édition du Rallye des Cimes, elle est programmée pour début septembre.

Le Centre culturel d’Orthe transforme (provisoirement) sa journée "Des livres et nous" 
L'événement né en 2014 avec une poignée d'auteurs (une quinzaine) dans la vieille salle des fêtes de Peyrehorade et qui comptait en février de l'année dernière une soixantaine d'auteurs dans la vaste salle d'Aspremont ne pourra se dérouler le 7 février prochain et, en attendant que cela puisse se faire, les organisateurs ont imaginé un "salon virtuel" à découvrir sur leur site www.centrecultureldupaysdorthe.com 
Quant au concours littéraire (poésie, contes et nouvelles) en français et en gascon, la thématique de cette année concernera le(s) troupeau(x) correspondant à leur thème actuel de recherche. Les prix seront remis lors de la prochaine journée en salle...

- Navarrenx : le Salon du livre est reporté au week-end de la Pentecôte Afin d’augmenter leurs chances d’assurer la tenue du 19ème Salon du livre, les organisateurs, en concertation avec les exposants, ont choisi de repousser la manifestation, qui se déroule traditionnellement début février. Une cinquantaine d’auteurs, une douzaine de maisons d’édi-tion, un artisan relieur, un pein-tre-auteur sont attendus sous le hall de la mairie. Les associations locales CHAR et Libre Cours, mais également Bidache Culture et l’Institut Béarnais et Gascon (IBG) seront également présents. 

Le centenaire du conservatoire Pau-Béarn-Pyrénées 
Cette année, le conservatoire Pau-Béarn-Pyrénées à rayonnement départemental - actuellement dirigé par Gilles Guilleux - passera le cap du siècle d’existence. En effet, c’est en 1921 qu’avait été créée à Pau une première école municipale de musique rue Jean-Baptiste-Carreau. Ce n’est qu’en septembre 2003 que le conservatoire musique, danse, théâtre s’installe dans le couvent des Réparatrices, 3 rue des Réparatrices, à proximité du parc Beaumont et du centre-ville. En raison de la crise sanitaire, le conservatoire ne pourra célébrer ce bel anniversaire avant le mois de mars prochain, et peut-être plus tard, en fonction de la situation sanitaire. 

Cinéma : le Festival de Cannes reporté au mois de juillet 
Le Festival de Cannes, dont l’édition 2020 avait fait les frais de la crise sanitaire, a été reporté au mois de juillet, dans un contexte de rebond de l’épidémie de Covid-19. Prévu du 11 au 22 mai, il aura lieu du mardi 6 au samedi 17 juillet.

Une chaîne éphémère pour soutenir la culture 
Culturebox, la chaîne éphémère créé par France Télévisions pour soutenir le monde de la culture, vient d’être lancée sur le canal 19 de la TNT, qui était occupé jusqu’à l’été dernier par France Ô. Accessible également sur la plateforme france.tv, cette chaîne « offrira quotidiennement au plus grand nombre, un accès direct et gratuit à la culture », rappelle France Télévisions. La PDG de France Télévisions Delphine Ernotte avait annoncé vendredi le lancement de cette chaîne pour relier les artistes et le public en pleine fermeture des lieux culturels. Côté programmes, Culturebox « proposera de nombreux concerts, spectacles de théâtre et de danse, festivals captés ces toutes dernières années à Paris, au cœur des régions et en Outre-mer », et diffusera chaque semaine un spectacle inédit ainsi que des rendez-vous quotidiens avec les acteurs du monde de la culture. 

L’État du Vatican rouvre ses musées qui incluent la célèbre Chapelle Sixtine : les visiteurs devront réserver à l’avance leurs billets et se verront attribuer des créneaux horaires.

zManif2 carnaval d'Aurtitz (février 2016).jpg
Le carnaval d'Aurtitz (février 2016) ©
zManif2 carnaval d'Aurtitz (février 2016).jpg

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription