0
Gastronomie
Maison Basque de Bordeaux : la recette de Mathilde avec la ferme Xemiania de Béguios
Maison Basque de Bordeaux : la recette de Mathilde avec la ferme Xemiania de Béguios

| baskulture 1020 mots

Maison Basque de Bordeaux : la recette de Mathilde avec la ferme Xemiania de Béguios

zGastro1 fusillis.jpg
Les fusillis de la ferme Xemiaenia à Béguios ©
zGastro1 fusillis.jpg
zGastro1 1 Xabi Zurutuza enseignant de basque.jpg
Xabi Zurutuza, enseignant de basque ©
zGastro1 1 Xabi Zurutuza enseignant de basque.jpg
zGastro1 chants-carnet-bordale-kantuz-décembre-2018.jpg
Euskal Etxea à Bordeaux ©
zGastro1 chants-carnet-bordale-kantuz-décembre-2018.jpg

La « Lettre du Pays Basque » ne pouvait manquer de faire une visite à la dynamique Maison Basque de Bordeaux - Bordaleko Euskal Etxea regroupant l’association des Basques de Bordeaux ainsi que l’association des Etudiants Basques de Bordeaux E.G.I.A.
Créée en 1947 et rassemblant actuellement environ 700 adhérents, Bordaleko Euskal Etxea ne crée pas d’exception aux règles et aux précautions qui continuent, hélas, de s’imposer à tous compte-tenu d’un contexte sanitaire toujours alarmant. Néanmoins, beaucoup d’activités de ses diverses sections continuent et l’on peut profiter des promotions de sa « boutique basque » sur des produits alimentaires, textiles et artisanaux.

Ainsi, Mathilde livre sa recette de « fusillis aux poireaux et rillettes de thon au piment d’Espelette », un plat complet, sain et équilibré que l’on apprête avec les pâtes bio semi-complètes de « Xemiania », ferme de Béguios (près de Donapaleu/Saint-Palais, en Amikuze/Pays de Mixe) où Jean-Michel Etchegaray élève également des veaux et diffuse leur remarquable viande labellisée « Idoki » et « agriculture biologique » : tél. 06 86 56 24 03, site : https://xemiania.com/ 
Les fusillis et coquillettes de la ferme « Xemiania » de Béguios sont produites uniquement à partir de farine de blé et d'eau. L'extrudage et l'utilisation de moules en bronze apportent une texture plus rugueuse permettant aux sauces de bien adhérer. Un séchage lent à basse température préserve les qualités nutritionnelles et gustatives des céréales.
Quant aux farines, après un nettoyage et un tri des grains, les céréales sont moulues sur meule de pierre naturelle avec un moulin de type « Astrié ». La mouture consiste à écraser finement des grains de céréales. En un seul passage, le son et la farine sont ainsi séparés.
Les propriétés nutritionnelles et gustatives de ces farines sont préservées par le lent travail des meules, ce type de moulin privilégiant la qualité de mouture au rendement.
Les farines obtenues sont soit commercialisées, soit utilisées dans les jours qui suivent pour la fabrication des pâtes. Le son est quand à lui incorporé dans l’alimentation des vaches. 

Recette pour 4 personnes :

Temps : 20 minutes / Facile (tous ces produits sont diffusés à la boutique de la Maison Basque de Bordeaux :
1 verrine de rillettes de thon au piment d’Espelette Onaké
1 poireau (avec ou sans couettes)
Cuisson des fusillis :
1. Dans une grande casserole mettre à ébullition 1.5 litre d’eau minimum + une pincée de gros sel.
2. Jetez les fusillis dans l’eau bouillante et laissez cuire 6 minutes pour une cuisson al dente.
3. Egouttez
Sauce poireaux/rillettes de thon au piment d’Espelette :
1. Dans une poêle, laissez fondre le poireau préalablement lavé et émincé + 50 g de beurre ou de margarine.
2. Y ajouter le bocal de rillettes de thon au piment d’Espelette.
3. Laissez chauffer 2 mn.
4. Mélangez le tout.

Cours de basque, chants & danses, sport & randonnées

Fort heureusement, les cours de basque continuent grâce à Internet et surtout à Xabi Zurutuza, enseignant de basque / euskara irakaslea : venu tout droit de Saint-Sébastien et bien que scientifique de formation, cela fait plusieurs années qu’il enseigne le basque aux adolescents et aux adultes.

Après sept semaines de confinement, l’expérience des cours de basque à distance s’est révélée tout à fait positive. La réorganisation de Gau Eskola début novembre, à l’annonce des mesures sanitaires, fut un véritable défi à relever pour Xabi : prendre contact avec tous les élèves, adapter les supports de cours, apprendre à utiliser des outils pour préparer et gérer une classe virtuelle. Ils retrouvons toutes les semaines par vidéo pour parler en basque, faire des exercices, mais aussi tout simplement pour maintenir un lien entre eux et prendre des nouvelles les uns des autres. « Bien entendu, le fonctionnement n’est pas non plus idéal, note Xabi : des interactions à distance limitées, des problèmes de connexion, et des élèves qui ont abandonné les cours depuis la fin du présentiel, etc. Malgré ces difficultés, nous tenons bons et nous partageons aussi de très bons moments tous ensemble. Je félicite tous mes élèves pour leur motivation et leur engagement »

D’autres sections persistent courageusement à proposer des activités collectives en présentiel :

- Le chant avec « Bestalariak » : cette semaine, une répétition a été organisée en cours de journée, suivie en visio par certains, une autre est programmée pour le samedi matin 6 février, une première pour leur chef de chœur. « Bestalariak » réunit une trentaine de chanteurs, répartis en 4 pupitres, basses et ténors pour les messieurs, sopranes et alti pour les dames. Voilà dix ans que Mariane Guérin dirige ce choeur : professeur d’Education musicale et Chant choral dans deux collèges, elle met ses talents de musicienne et de pédagogue au service de plusieurs chorales d’enfants et de choeurs d’adultes, abordant ainsi un ample répertoire en diverses langues. Il va sans dire que l’apprentissage de chaque morceau passe par une nécessaire appropriation du texte en basque, de sa prononciation, autant que par l’acquisition de la mélodie.

Et si la connaissance du solfège n’est pas formellement exigée, le choeur travaille cependant sur partitions pendant les séances de répétition au siège de Bordaleko Euskal Etxea, 7 rue du Palais de l’Ombrière, répétitions où, travail, sérieux, humour et plaisir se mêlent.

Actuellement, le chœur recrute dans tous les pupitres : femmes en soprano et alto, hommes en ténor et basse (contact : Michèle : 06 87 49 86 07 ou Marie Pierre : 06 77 14 14 00).

- Danses : la Maison Basque de Bordeaux offre également la possibilité de s’initier ou de se perfectionner dans la pratique des « mutxiko ». Tout au long de l’année, le public suit les évènements festifs programmés au rythme des danses basques.

- Le BEER (touch rugby) organise actuellement un petit entraînement le dimanche matin avec préparation physique et jeux de passes dans le respect du protocole établi par la FFR !

- Trois dates de randonnées en Gironde ont été fixées pour les Ibilki, la prochaine aura lieu dimanche 7 février pour un redémarrage en douceur de 13h à 16h, départ de Canéjan (inscription dans la limite des places disponibles). Excursions suivantes les dimanches 7 mars et 11 avril (renseignements et réservation auprès d’Hélène Darraïdou au 06 74 15 98 43).

zGastro1 danse-juin-2018.jpg
Danses basques à l'Euskal Etxea de Bordeaux ©
zGastro1 danse-juin-2018.jpg
zGastro1 chants-bestalariak-décembre-2018.jpg
Les chanteurs de Bestalariak, Bordaleko Euskal Etxea ©
zGastro1 chants-bestalariak-décembre-2018.jpg

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription