0
Actualité
Les travaux du musée Bonnat-Helleu reprendront à partir d’avril prochain
Les travaux du musée Bonnat-Helleu reprendront à partir d’avril prochain

| Anne de Miller-La Cerda 597 mots

Les travaux du musée Bonnat-Helleu reprendront à partir d’avril prochain

Lors du premier conseil municipal de l’année à Bayonne, le maire Jean-René Etchegaray a annoncé que le budget du musée Bonnat-Helleu allait dépasser d’environs dix millions les prévisions originelles et que les travaux reprendront à partir d’avril prochain.

Rappelons que les travaux du musée Bonnat-Helleu dirigés par le Cabinet Brochet Lajus Pueyo qui avaient débuté par l’école en 2018 s’étaient soudainement arrêtés. « Comme il arrive souvent dans des bâtiments anciens, il a fallu entièrement revoir le gros œuvre des fondations du chantier de l’école, suite à des problèmes d’inondations. Le musée Bonnat-Helleu et l’ancienne école étant situés à la jonction de l’Adour et de la Nive, il est indispensable de rendre cette zone totalement imperméable avant d’élucider le projet », avait commenté l’adjoint à la culture Yves Ugalde.
Pourquoi avoir annoncé si tardivement la différence du montant des  travaux évalués au départ à 21 millions pour atteindre au final à 31,9 millions d’euros ? (*) 
Ce supplément de travaux dans des bâtiments anciens n’est pas sans rappeler à Biarritz celui consécutif à l’effondrement des planchers de la façade nord du Palais cet été. Malheureusement dans l’ancien, il y a souvent des surprises.

« Etant donné le très important legs du fond Helleu (déjà perçu par la ville depuis belle lurette, ndlr.), notre association ne peut financer ce surcoût : à son décès en 2009, Madame Howard-Johnston, née Helleu, avait légué sa fortune à Bayonne (qui l'a en sa possession depuis cette époque) afin que les oeuvres de Paul Helleu puissent être exposées, ce qui n'est toujours pas le cas douze ans plus tard ; or Madame Johnston avait bien notifié qu'en cas de non-accrochage des oeuvres, sa fortune irait au Secours Catholique », a pour sa part commenté le président de l’Association des Amis de Paul César Helleu, Maître Patrick de Watrigant, qui a également noté que "l'avocat de la Ville de Bayonne ne lui avait pas encore transmis les éléments de finalisation" (découlant du dernier Conseil municipal, ndlr.). Et de préciser que par ailleurs, « en attendant la future ouverture du musée qui devrait comporter la reconstitution de l’atelier du peintre ainsi qu’une salle qui lui serait consacrée, nous avons créé un magnifique site www.helleu.org 
Cette galerie virtuelle de haute technologie regroupe 3500 œuvres du catalogue raisonné de Paul Helleu. Un travail titanesque qui a commencé en 2016 pour s’achever en 2020. »

Tout comme l’Association des "Amis de Paul-César Helleu" ainsi que la "Société des Amis du musée Bonnat" qui ne restent pas inactifs pendant cette période de fermeture, le musée débute la restauration des 1300 oeuvres qui seront présentées à l'occasion de sa future ouverture en 2024. Espérons que d'ici cette date, le chantier ne soit pas retardé une nouvelle fois !

(*) Un coût total de 31,9 millions d’euros soit une augmentation d’environ 10 millions par rapport au budget annoncé en 2019 par le maire Jean-René  Etechegaray : « Au total, l’État français participera à hauteur de 5,2 millions d’euros soit 2,4 millions de subvention du ministère de la Culture, 2 millions au titre du plan de relance et 800 000 euros au titre de la Dotation de soutien à l’investissement local (DSIL). La Région Nouvelle-Aquitaine donnera 1,28 millions au lieu des 1,5 millions initiaux, soit une somme proche de celle du Département des Pyrénées-Atlantiques (1,3 millions). La Communauté d’agglomération Pays Basque a prévu de consacrer 2,53 millions d’euros à ce projet. Enfin, la fondation Howard-Johnston fera un don en tant que mécène de 4,01 millions. « La Ville de Bayonne c’est le différentiel, soit un peu plus de 10 millions d’euros pour un total HT de 26,6 millions d’euros ».

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription