0
Manifestation
Le succès de la Nuit Lyrique d'Arcangues
Le succès de la Nuit Lyrique d'Arcangues

| baskulture 295 mots

Le succès de la Nuit Lyrique d'Arcangues

IMG_20210826_232835.jpg
Un Théâtre de la Nature comble, jusqu'aux gradins ©
IMG_20210826_232835.jpg
souvenirs à la municipalité et Marianin.jpg
Michel Fenasse-Amat offre un souvenir de la soirée à la municipalité et à Marianin ©
souvenirs à la municipalité et Marianin.jpg

2ème Nuit Lyrique d’Arcangues : ovations du public dans un théâtre comble, jusqu’aux gradins ! Manifestement, le baryton Michel Fenasse-Amat, à la fois orchestrateur de ces Nuits Lyriques d’Arcangues et compositeur/interprète (piano & voix à l'ample et mélodieuse tessiture) de nombreuses pièces de cette véritable opérette en honneur du village basque et de ses célébrités – les Marquis et Mariano – a brillamment réussi son pari : doter le Pays Basque d’un festival d’Art lyrique dont ces deux soirées constituent l’amorce prometteuse.
Sous sa direction artistique, le chœur « Lagunak Abesbatza » dirigé avec talent par Xabi Cuende a merveilleusement interprété les célèbres succès de Luis Mariano et d’autres chants basques ainsi que des composition de Michel Fenasse-Amat, en accompagnant également le remarquable ténor Ramuntxo Luberriaga – à la voix puissante et chaleureuse – et les remarquables prestations de Belita Tesson dont le très beau et authentique jeu de castagnettes, perfectionné durant des années en Andalousie, a conquis le public qui l’a ovationné.
Les danseurs Bixente Oillarburu et Marina Agraz ont conféré « cette élégance et cette volupté sans outrance » de la musique et de la danse basque que Ravel attribuait au « soleil à l’éclat fin illuminant notre pays », heureuse formule rappelée par Alexandre de La Cerda au cours de ses interventions consacrées à l’histoire des marquis d’Arcangues et de la trajectoire artistique de Luis Mariano. Le jeune et talentueux comédien angloy Quentin Ostanel, également professeur de théâtre, a merveilleusement enrichi la représentation avec les poèmes de Pierre et Guy d’Arcangues.
Une soirée conclue dans la joie et la bonne humeur d’un public enthousiaste par la remise aux représentants de la municipalité arangoiztar ainsi qu’au fils adoptif de Luis Mariano – Mariano Lacan – d’un souvenir encadré de l’événement dont tous espèrent une suite heureuse et inventive à la saison prochaine !

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription