0
Actualité
Le Pays Basque se déconfine : premières réouvertures
Le Pays Basque se déconfine : premières réouvertures

Le Pays Basque se déconfine : premières réouvertures

Transport aérien, hôtellerie-restauration, tourisme et congrès : les légitimes interrogations d'un secteur-clef de l'économie au Pays Basque.

L’aéroport de Biarritz-Pays Basque

Les équipes de l’aéroport de Biarritz-Pays Basque préparent la reprise de l’activité commerciale et mettent en place les conditions de protection sanitaire nécessaires des voyageurs et des collaborateurs.

L’ouverture de l’aéroport est prévue le 8 juin date de reprise probable de la liaison avec Paris. C’est à l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle que le Pays Basque sera relié dans un premier temps, Orly étant fermé au moins jusque fin juin. Il appartiendra ensuite à Air France d’organiser sa reprise au départ d’Orly.

Les compagnies easyJet, Lufthansa, Luxair, Ryanair, Swiss et Volotea sont en discussion avec l’aéroport de Biarritz-Pays Basque mais n’ont pas définitivement confirmé leurs programmes de vol. le service commercial ne peut donc pas communiquer précisément sur ce sujet, tant sur les dates que sur les destinations. Cependant, Bristol, Charleroi, Dublin, Londres, Genève, Lille, Luxembourg, Lyon, Marseille, Munich, Paris et Strasbourg devraient figurer au tableau d’affichage de l’aéroport dès juillet. Confirmation du programme pour la période estivale dans quelques jours.

Tout ceci, bien évidemment, sous toutes réserves des évolutions de la situation sanitaire et réglementaire.
Toutes les informations relatives à la reprise de l’activité seront partagées et actualisées sur le site internet de l’aéroport de Biarritz-Pays Basque.
Manex Barace

Les Frères Ibarboure à Bidart : réouverture pour l'Ascension et Pentecôte ! 

Les chambres ont été nettoyées, briquées et pour certaines rénovées, le parc a été taillé, préparé... et la piscine chauffée ! Les chefs ont concocté des petits plats room-service à déguster en chambre ou en extérieur.
Tout est prêt pour l'accueil en ce début du weekend de l’Ascension et aussi pour celui de la Pentecôte.
Et après ? Quelques bonnes nouvelles évidemment !
- Pour le week-end de la Pentecôte (30-31 mai) et celui de la Fête des Mères (6-7 juin), nous sommes en train de vous préparer une offre à emporter...un peu de patience, nous revenons vers vous très, très vite!
- Côté restaurant, nous attendons l'autorisation du gouvernement vers le 25 mai pour une réouverture prévue le 4 juin...si tout va bien !
Réservation en ligne :   contact@freresibarboure.com ou par téléphone : 05 59 47 58 30

Les légitimes interrogations de la profession
Lors d'un récent tour d’horizon au Sénat avec Max Brisson et les organisations syndicales de l'hôtellerie-restauration, les professionnels avaient indiqué qu'ils espéraient vivement pouvoir rouvrir cafés et restaurants le 2 juin. Un protocole sanitaire responsable a été préparé et se trouve sur le bureau des ministres concernés. Il doit être validé au plus vite pour donner aux cafetiers et restaurateurs le temps de se préparer à une ouverture réussie. Une interrogation, la norme des 4 m2 qui parait difficilement applicable. Les professionnels sont aussi en attente de souplesse de la part des communes sur l’extension à coût constant des terrasses. Une espérance enfin, celle d’une situation sanitaire permettant d’élargir après le 2 juin le rayon autorisé de déplacement au delà des 100 km.

- Une sollicitation fortement exprimée: des campagnes nationales de communication incitant les Français à passer leurs vacances en France et à avoir confiance dans l’esprit de responsabilité des professionnels du tourisme. Une attente particulière, celle que ces campagnes promeuvent un lien direct entre hébergeurs et clients, une approche “filière courte” alors que les plateformes de réservation internationale ne cessent de prendre des parts de marché aux dépens des entreprises familiales. Les collectivités locales devront amplifier une communication orientée vers un tourisme local, filière courte et slow tourisme. Pays Basque et Béarn ont des atouts: stations balnéaires historiques sauvegardées, à fort caractère et ouvertes sur l’océan, arrière pays préservé et à forte identité, montagne basque et béarnaise aux larges espaces protégés, art de vivre authentique et partagé, association croissante des restaurateurs et des producteurs locaux autour d’une filière gastronomique.
ALC

Ficoba : le congrès transfrontalier sur le changement climatique Uhinak reporté

L’année 2020 ne ressemblant à aucune autre, les annulations de tous évènements culturels ou économiques sont annoncées par leurs organisateurs.
Le IVe Congrès transfrontalier sur le Changement Climatique et Littoral, Uhinak, se tiendra (normalement) les 4 et 5 novembre à Ficoba (Irun).
La crise sanitaire actuelle résultant de la COVID-19, ainsi que des critères de prudence et de responsabilité, ont conduit à la décision de déplacer les dates du Congrès qui était prévu pour le 30 septembre et 1er octobre. 

L'organisation du congrès, qui est déjà en cours, a clôturé la date limite de réception des abstracts (résumé des communications qui choisissent d'être présentées pendant le congrès) le 5 mai avec une croissance significative, puisque 46 ont été reçus contre 33 lors de la troisième édition tenue en 2018. 14 des résumés appartiennent à des francophones, ce qui renforce la vocation transfrontalière d'Uhinak.

Uhinak en est à sa quatrième édition sous le slogan "Nous bougeons pour agir contre l’urgence climatique" et réunira des représentants de la communauté scientifique et technique et de l'administration publique. Avec une approche interdisciplinaire, le congrès vise à comprendre les besoins des gestionnaires face au changement climatique et à voir ce que la communauté scientifique peut apporter pour les résoudre.

Uhinak, Congrès transfrontalier sur le Changement Climatique et Littoral promu par Ficoba et le centre technologique AZTI, est soutenu par un Comité technique composé de représentants du Gouvernement Basque (Ihobe), du Conseil provincial de Gipuzkoa, de la Communauté d'agglomérations du Pays basque, de Adegi, du CSIC/ESADE/CEAB, le Bureau espagnol du changement climatique, BC3, Centre Atlantique de l'EUCC, Association des ingénieurs civils du Pays basque, Fondation Naturklima, AIHR (Association internationale d'ingénierie et de recherche hydroenvironnementales), Observatoire de la durabilité-Fondation Cristina-Enea, Eurorégion Nouvelle Aquitanie-Euskadi-Navarre et AZTI.

Uhinak bénéficie également du soutien de nombreuses institutions telles que le Département de l'environnement, de l'aménagement du territoire et du logement du Gouvernement Basque par l'intermédiaire de sa société publique Ihobe, le Conseil provincial de Gipuzkoa (Département de l'environnement), la Communauté d'agglomération Pays Basque et la Région Nouvelle Aquitaine.

Pour plus d'informations : www.uhinak.com

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription