0
Danse
Le nouveau studio de la compagnie de danse « Maritzuli Konpainia » © DR – L’inauguration du studio de danse de « Maritzuli Konpainia »

| ALC

Le nouveau studio de la compagnie de danse « Maritzuli Konpainia »

Création, médiation et transmission sont les marques de fabrique de « Maritzuli Konpainia », au croisement des métiers d’art et du patrimoine immatériel. Dernièrement a eu lieu l’inauguration à Biarritz (8, rue Jean Bart) du studio de danse « Marian Arregi » en présence de Juan Antonio et Mikel Urbeltz, et de la famille Betelu. 
On y remarquait également le toujours vif – bien que quasi-centenaire (dans un an et demi !) – Philippe Oyhamburu, qui avait dirigé les ballets Oldarra après avoir appris la danse basque en 1942 avec Don Segundo de Olaeta, maître de danse biscayen, chorégraphe et musicien, alors réfugiéà Biarritz... Et avant de fonder les ballets et chœurs Etorki, deuxième compagnie professionnelle dans l'histoire du Pays Basque (après l'ensemble Eresoinka). 
Pour en revenir au nouveau studio de danse de la compagnie Maritzuli, il porte le nom de Marian Arregi. Rappelons que Maria Angeles Arregi Sarasola (Saint-Sébastien, 1944 - 5 mars 2018) était une musicienne et danseuse qui avait beaucoup oeuvré au profit de la récupération de la danse basque et de la musique traditionnelle avec son partenaire Juan Antonio Urbeltz. L’occasion pour le sénateur Max Brisson de saluer le remarquable travail de Claude Iruretagoyena pour perpétuer la longue tradition de danse traditionnelle et contemporaine de Biarritz et sa fructueuse collaboration avec Malandain Ballet. 
Claude Iruretagoyena est entré dans le monde de la danse à l’âge de 6 ans lorsqu'il intègre le groupe Batz Alai. Koldo Zabala est son premier professeur de danse. Il rejoint ensuite Orai Bat (mené par Jean Nesprias) puis Aurrera, également groupes de danse bayonnais. A la fin des années 1970, il entre au sein du groupe de danse luzien Begiraleak et devient l'élève assidu de Betti Bettelu, mais après l’enseignement de la langue basque, il se lancera dans la création dés le début des années 90, à commencer par sa compagnie Maritzuli. 
Comment ne pas se souvenir de sa "restauration" de la traditionnele danse bayonnaise de la "Pamperruque" offerte au château de Roll-Montpellier qui appartint naguère à cette famille de maires bayonnais ? 
Aujourd’hui il mène des créations avec son fils Jon et mène des recherches fouillés sur les costumes traditionnels dont on a pu admirer, pendant l'inauguration, quelques spécimens parmi les 900 qu'il garde dans le local de sa compagnie.
Prochaine classe/bal à la découverte de la danse jeudi 21 novembre à 20h au studio de danse de Maritzuli (8 rue Jean Bart à Biarritz, inscription au tél. 06 77 05 15 59).

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| Connexion | Inscription