1
Actualité
Le menu spécial Fête des Mères concocté par Frédéric Grobost et son équipe
Le menu spécial Fête des Mères concocté par Frédéric Grobost et son équipe

| Anne de Miller-La Cerda

Le menu spécial Fête des Mères concocté par Frédéric Grobost et son équipe

102407022_2122443704568045_167586681837322240_o.jpg
Menu fête des Mères ©
102407022_2122443704568045_167586681837322240_o.jpg

Après une période de travaux et de rénovation totale de la cuisine, le restaurant-galerie Xaya (1), à deux pas de la place Louis XIV et du port, rouvrira à partir du vendredi 19 juin avec le biologiste Frédéric Grobost, cuisinier passionné et son équipe.  

Ils vous concocteront des produits locaux à circuits courts dans l'ambiance cosy autour  de pierres parcheminées et du bois respectant les mesures de distanciation sociale.  Vous pourrez y déguster des saveurs variées du bio,  tout en découvrant les toiles aux couleurs naturelles et vitaminées de l'artiste-peintre Erika Sellier. 

En guise de "clin d'oeil", pour le lavement des mains, un savon à base de gras de porc de Kintoa parfumé au lait de brebis ou au piment d'Espelette, fabriqué par l'éleveur Christian Aguerre de la ferme Haranea, sera proposé en plus de la solution l'hydroalcoolique. Enthousiasmé par la très bonne qualité de ce produit, Frédéric Grobost compte le commercialiser dans un second temps au sein de sa future petite boutique "Tout se garde" qui sera située pratiquement en face de Xaya.

En attendant l'ouverture prochaine du restaurant-galerie Xaya, Erika Sellier, Frédric Grobost et leur équipe vous invitent à commander leur menu spécial "Fête des Mères" ce dimanche 7 juin. Retrait de 12h à 13h sur place au restaurant-galerie  Xaya, 5 rue Saint Jean à Saint-Jean-de-Luz  - Port. 06 08 30 58 18
(1) Xaya signifie le « chai » en basque

Erika et Frédéric.JPG
Erika et Frédéric.JPG ©
Erika et Frédéric.JPG

Répondre à () :


Captcha
Colette Pince | 08/06/2020 15:29

C'est un joli menu. Quand je vois ces arômes, je me demande pourquoi il n'est pas complété par son équivalent sans animaux. Il suffirait d'un rien ! J'ai du mal à admettre cet emprisonnement dans la convention animaux dans l'assiette.

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription