0
Actualité
Le centenaire de Léon Bonnat à Bayonne, une rétrospective phare annoncée pour la saison estivale
Le centenaire de Léon Bonnat à Bayonne, une rétrospective phare annoncée pour la saison estivale

| Anne de Miller-La Cerda 609 mots

Le centenaire de Léon Bonnat à Bayonne, une rétrospective phare annoncée pour la saison estivale

Victor Hugo par Bonnat 1879 - Col Musée d'Orsay.jpg
Victor Hugo par Bonnat 1879 - Col Musée d'Orsay ©
Victor Hugo par Bonnat 1879 - Col Musée d'Orsay.jpg
Léon Bonnat_autoportrait 1855 musée d'Orsay.jpg
Léon Bonnat autoportrait 1855 musée d'Orsay ©
Léon Bonnat_autoportrait 1855 musée d'Orsay.jpg

C’est sous l’oeil interrogatif et incisif du portrait iconique au visage ridé de Victor Hugo peint avec réalisme en 1879 par l'éminent portraitiste Léon Bonnat que l’affiche sur fond noir au titre à la typo moderniste blanche annonce l'exceptionnelle exposition « Léon Bonnat, peintre il y a cent ans » qui se déroulera à partir du 8 juillet jusqu’au 31 Juillet au musée Basque et d’Histoire de Bayonne.

Pour cet évènement, plus de 25 toiles emblématiques de Léon Bonnat venues de Paris ont été généreusement prêtées au Musée Basque et d’Histoire de Bayonne par les plus importants musées de France, du Louvre, d’Orsay et du Petit Palais jusqu'au du Château de Versailles. A cette prestigieuse liste s’ajoutent des tableaux issus du musée Bonnat et ceux des collections privées françaises qui auront été transportés pour un coût (en comptant les assurances) de plus de 250 000 € . 

Ce fut ensuite un casse tête pour la conservatrice du Musée Basque Sabine Cazenave de loger au total les 84 tableaux de Léon Bonnat. Avec l’aide efficace de l'équipe du musée et du scénographie  Philippe Apeloig, les portraits en pied mesurant plus de 2 mètres ont réussi à trouver leur place dans l’espace exigu de l’ancienne maison Dagourette.

Focus sur le gotha  - hommes politiques les plus en vue, artistes, écrivains, actrices célèbres - mais aussi sur des paysages, des grands décors, ils défileront selon un parcours thématique et chronologique. 
Devenu riche et célèbre à partir des années 1880, le peintre et maître acquiert une collection extraordinaire de chefs-d’oeuvre composés des esquisses de Rubens, des dessins de Léonard de Vinci, de Raphaël et de Michel Ange...

Né en 1933 à Bayonne, Léon Bonnat, bien qu’établi de 1846 à 1853 à Madrid où son père tenait une librairie, aura vécu les bouleversements politiques de deux monarchies (la Monarchie de Juillet, le Second Empire et sa chute en 1870, il avait 37 ans) et deux républiques : la Seconde et surtout la Troisième république. 
Au décès de son père, en 1853, il revient dans sa ville natale et continue son apprentissage à l'Ecole de Dessin de Bayonne, sous la direction de Romain Julien. Puis, Il partit étudier les Beaux-Arts à Paris et devint l'élève de Léon Cogniet. Au prix de Rome, sa "Résurrection de Lazare" ne lui valut en 1857 qu'un deuxième prix, mais une bourse octroyée par sa ville natale de Bayonne lui permit séjourner durant trois années consécutives dans la Ville Eternelle.
Et il sera lancé en 1864 grâce à l'impératrice Eugénie qui lui achétera de ses tableaux. Nommé Chevalier de la Légion d’Honneur en 1867, élu membre de l'Institut en 1881, il devint professeur à l'Ecole des Beaux-Arts en 1888, puis directeur en 1905. Il présida le Conseil Supérieur des Musées qui acceptait ou refusait les œuvres qui devaient enrichir les collections nationales. Grand’croix en 1900, Léon Bonnat n’a cessé d’accumuler les titres. 
A son décès à Monchy-Saint-Éloi en 1922 et sans descendance, Léon Bonnat s'était souvenu de l'aide octroyée naguère par sa ville natale et léguera sa collection exceptionnelle à Bayonne. Pour le centenaire de sa mort, le maire de Bayonne honore celui que la ville avait aidé à s'élever et qui lui en fut redevable.

Légendes :
- photo de couverture : de g à d, la conservatrice du musée Basque Sabine Cazenave, l'adjoint à la culture Yves Ugalde, le maire de Bayonne, Me Echegaray  l'adjointe au patrimoine Sophie Castel et le conservateur du musée Bonnat-Helleu Benjamin Couilleaux © Photo Anne de M La Cerda

 - Léon Bonnat - Autoportrait (1855) musée d'Orsay © Photo Col Musée d'Orsay
- Léon Bonnat - Portrait de Victor Hugo (1879) musée d'Orsay © Photo Col Musée d'oRSAY

Répondre à () :

| | Connexion | Inscription