0
Cinéma
L'actualité du 7ème Art : Gastibeltza Filmak à Baigorri, Médiathèque de Bayonne, Tournage à Baztan et action de l'ICB
L'actualité du 7ème Art : Gastibeltza Filmak à Baigorri, Médiathèque de Bayonne, Tournage à Baztan et action de l'ICB

| ALC 1258 mots

L'actualité du 7ème Art : Gastibeltza Filmak à Baigorri, Médiathèque de Bayonne, Tournage à Baztan et action de l'ICB

zCinéma2 tournage El Comensal à Baztan.jpg
Le tournage de "El Comensal" à Baztan ©
zCinéma2 tournage El Comensal à Baztan.jpg

« Subandila » à Saint-Etienne-de-Baïgorry
La semaine culturelle de Baïgorry / Baigorriko kulturaldia a programmé ce vendredi 11 juin à 20h à Biletxea à Saint-Etienne-de-Baïgorry la projection des courts métrages  de Josu Martinez  « Ama » (2018), « Anti » (2019) et « Subandila » (2021), suivie d’un débat animé par les représentants de la société de production Gastibeltza Filmak de Saint-Pée-sur-Nivelle qui, avec Arabaki Ekoizpenak, vient de tourner le film de fiction « Subandila » (lézard, en basque) dont l’histoire, comme dans   « Ama » et « Anti », se déroule au village imaginaire de Bizkarsoro avec les acteurs Manex Fuchs, Ander Lipus et Kristiane Etxaluz. Le spectateur verra l’évolution du village, notamment, sociologique et linguistique. L’histoire se situe en 1940, lorsque les nazis débarquent au Pays Basque et relate le vécu de deux réfugiés navarrais, en particulier le mouvement de solidarité qui se développe autour d'eux.

« Et si on chantait ? » : vendredi 11 juin à 15h, projection de film à la Médiathèque de Bayonne 
La médiathèque centre-ville propose des projections de films et documentaires tous les vendredis à 15h à l'auditorium (Espace Musique). Tous les films sont diffusés en version originale sous-titrée en français. L'entrée est libre et gratuite. Les droits de diffusion étant limités, la Médiathèque ne peut divulguer les titres. Le programme complet et détaillé est donc uniquement consultable à la Médiathèque (dans le hall d'accueil et à l'auditorium). Public : Adulte
Renseignements : par téléphone 05 59 59 17 13.

Le Fipadoc à Biarritz
Le festival s’ouvrira ce samedi 12 juin avec le film « Indes Galantes » de Philippe Béziat, projeté en avant-première avant sa sortie au cinéma le 23 juin en présence du réalisateur.
Projection très attendue dès le lendemain matin, celle de « Édouard, mon pote de droite (épisode 3: Aux manettes) » consacré au quotidien d’Édouard Philippe à Matignon. Le réalisateur Laurent Cibien a réservé au Fipadoc la première présentation publique de son film avant une diffusion sur France 3.
Autre avant-première, celle proposée par France Télévisions le lundi 14 juin du film « L’Odyssée des Jeux Olympiques » de Jean-Christophe Rosé en présence de l’équipe du film.
Le mardi 15 juin, à l’occasion de la carte blanche proposée par ARTE le public du festival pourra voir en salle le film « Claude Sautet, Le Calme et la dissonance » en présence du réalisateur Amine Mestari.
La sélection « En Famille », très appréciée en 2020,  proposera six films, dont  « Quand Baleines et tortues nous montrent le chemin » de Rémy Tezier, « Sauvez Notre Dame » de Quentin Domart et Charlène Gravel ou encore « Cordes sensibles » de Vincent Lebrun, dont la projection sera suivie d’une rencontre avec les musiciennes du trio musical L.E.J. le mercredi 16 juin.  
Par ailleurs, certaines œuvres pourront trouver une résonnance particulière auprès du public local, comme « Camino Longhe » de Josu Martinez et Txaber Larreategi, « D’après Arnal, itinéraire d’un crayon rouge » de Christophe Vindis ou encore « Truffle Hunters » de Michael Dweck et Grégory Kershaw.

Par ailleurs, le Smart Fipadoc accueillera le public au Bellevue du dimanche 13 au mercredi 16 juin. L’espace dédié aux expériences numériques, proposera une sélection de récits interactifs, d’œuvres en réalité virtuelle, de films 360° et de web séries à expérimenter sur ordinateur, tablette ou smartphone.
- L’entrée est libre, sur réservation, dans la limite des jauges réglementaires :   https://fipadoc.com/fr/programme/parcours-smart

Le palmarès du Fipadoc 2021 sera dévoilé le mercredi 16 juin à 20h à la Gare du Midi lors de la cérémonie de clôture ponctuée de projections de cinq courts-métrages et de la présence musicale de Lucie Lebrun, Elisa Paris et Juliette Saumagne du trio musical L.E.J Les festivaliers pourront (re)découvrir les quatre Grands prix le lendemain dans le théâtre du Casino (Grand prix International / Grand prix National / Grand prix Musical / Grand prix Impact / Prix Smart / Prix Erasmus + / Prix Court-métrage / Prix Histoires d’Europe / Prix du Public / Prix Mitrani (1e ou 2e œuvre) / Prix Ciné+, documentaire en salle / Prix Des Femmes Dans Les Medias / Prix des Nouvelles Ecritures / Prix Tënk

L’ensemble des films sélectionnés et des informations pratiques se trouvent sur le site :  www.fipadoc.com

Vente en ligne Pass Festival : https://www.weezevent.com/fipadoc

Tournage dans la vallée de Baztan
Le col de Velate et ses forêts ont prêté leur cadre pour le tournage de « El comensal », le troisième long métrage d'Ángeles González-Sinde (Madrid, 1965). Ce film (distribution dirigée par Susana Abaitua, Ginés García Millán, Adriana Ozores et Fernando Oyagüez) est une adaptation du roman autobiographique de Gabriela Ybarra , dans lequel l'auteur basque raconte la mort de son grand-père des mains de l'ETA : « comment une famille surmonte une perte dramatique » et la façon dont ces traumatismes se transmettent de génération en génération ».

L’Institut Culturel Basque aux côtés du cinéma basque pour la reprise

Considéré comme l’une des priorités d’action de l’Institut culturel basque depuis quelques années déjà, le cinéma basque bénéficie d’un soutien accru de la part de la structure, et ce à plusieurs niveaux. Alors que les salles obscures accueillent de nouveau des spectateurs depuis fin mai, voici un tour d’horizon des évènements estivaux dédiés au septième art dont l’ICB est partenaire.

Avec la réouverture des salles de cinéma le 19 mai dernier, l’Institut culturel basque a relancé le dispositif Zineskola dès le lendemain auprès des 92 établissements scolaires provenant de 43 communes participant à ce projet d’éducation à l’image en euskara. Ce sont ainsi quelques 5 200 élèves qui auront la possibilité d’aller découvrir jusqu’au 29 juin Arratoi pirata, Kérity, et Lur eta Amets dans les dix salles de cinéma partenaires de ce dispositif offrant aux enseignants des outils pédagogiques adaptés.

D’autre part, l’action de l’ICB en faveur de la promotion du cinéma basque se traduit également par un accompagnement de la diffusion lors de festivals ou de temps forts organisés dans les salles de cinéma, facilitant notamment les actions de médiation entre les équipes de films et le public.

Aussi, l’ICB apportera son soutien aux « Rencontres sur les Docks », temps fort annuel du cinéma l’Atalante de Bayonne consacré au cinéma indépendant et à la création qui aura lieu du 23 au 26 juin. Comme à l’accoutumée, le festival fera la part belle au cinéma basque, avec des journées professionnelles – dont la micro résidence Hemendik –, et des rencontres avec des réalisateur.rices et des acteur.rices pour les avant-premières des films Nora de Lara Izaguirre et Les sorcières d’Akelarre de Pablo Agüero, deux films coproduits par "La Fidèle Production" créée par Jokin Etcheverria. Iratxe Fresneda y présentera également son documentaire Irrintziaren oihartzunak, en prélude à une table ronde qui posera la question de la place des femmes dans le cinéma basque.

Outre ce temps fort cinématographique, l’ICB accompagnera de plus les tournées de présentation de divers films en présence des réalisateurs ; dont Caminho Longe, le documentaire de Txaber Larreategi et Josu Martinez le 18 juin au cinéma l’Atalante de Bayonne dans le cadre du FIPADOC, puis dans différentes salles du territoire ; l’avant-première du dernier long-métrage de Pablo Agüero Les sorcières d’Akelarre au Sélect de Saint-Jean-de-Luz le 27 juin, toujours en présence du réalisateur ; ou encore Zumiriki, le film multi récompensé d’Oskar Alegria, au cinéma Le Sélect de Saint-Jean-de-Luz le 9 juillet et Maule Baitha de Mauléon le 10 juillet (consultez l’agenda des projections).

Enfin, preuve supplémentaire, s’il en faut, de la vitalité du cinéma basque, notons d’ores-et-déjà que trois films seront en sortie nationale dès la fin de l’été, c’est-à-dire visibles potentiellement dans toutes les salles de l’Hexagone : « Les sorcières d’Akelarre » de Pablo Agüero à partir du 25 août, « Atarrabi & Mikelats » d’Eugène Green à partir du 1er septembre, et « Nora » de Lara Izaguirre à partir du 8 septembre. Les projections de ces films feront également l’objet de soirées spéciales accompagnées par l’Institut culturel basque.

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription