0
Antiquités
« La Mère », icône de Ramiro Arrue !
« La Mère », icône de Ramiro Arrue !
© DR

| atolstoi

« La Mère », icône de Ramiro Arrue !

A Saint-Jean-de-Luz, la future exposition-vente « XXème siècle et Art Basque" des commissaires-priseurs Arnaud et Florence Lelièvre viendra compléter la très importante rétrospective de Ramiro Arrue (1892-1971) actuellement présentée au Bellevue à Biarritz.
Parmi les chefs-d'œuvre du peintre basque, réalisée probablement autour de 1920, « La Mère » figure au catalogue mais non à l’exposition de Biarritz. Lors de sa première exposition en 1926, ce portrait représentant une madone et son enfant avait ému le poète Francis Jammes par la pureté et la lumière qui émanaient de cette œuvre, symbole de l'esprit de famille et des valeurs basques. Paru en première page du journal « La Liberté Sud-Ouest » le 12 septembre 1926, le poète expliqua pourquoi il considérait « La Mère » comme le chef-d’œuvre de l'exposition de 1926. « N'y a-t-il pas dans ce visage de femme si pure, les influences du monde artistique parisien que Ramiro a fréquenté, comme notamment Modigliani dont l’atelier était voisin du sien à la Grande Chaumière, quartier Montparnasse ? C’est aussi l'influence de l'Art nègre ou celte qui s’exprime à travers un souci de pure simplicité », avait commenté le poète.
Par la suite, Pierre Bouvet de Thèze, proche ami de l'artiste, acquiert l'œuvre, restée depuis dans la famille par descendance. Plus de 90 ans après cette première exposition, « la Mère » revient sur le marché de l’art avec beaucoup d’attente comme en témoigne la Une qui lui a été consacrée par la Gazette Drouot en date du 7 juillet.
Mise en scène chez les commissaires-priseurs de Côte Basque Enchères, à Saint-Jean-de-Luz, Les amateurs d'art pourront venir admirer « la Mère » sa mise en vente le samedi 5 août.
Pourquoi le peintre Ramiro Arrue avait-il intitulé son tableau « La Mère » au lieu de « La Mère et l'enfant » ? Probablement parce que Ramiro Arrue fut orphelin de mère et qu'il n'eut pas de descendance !
Anne de Miller La Cerda
Sources :
Maîtres Arnaud et Florence Lelièvre- Côte Basque Enchères- Olivier Ribeton
Olivier Ribeton, Ramiro Arrue (1892-1971) un artiste basque dans les collections publiques françaises, Biarritz 1991, ill. p. 212. )
Enchères "XXè siècle et Art Basque "
Expositions publiques
Lundi 31 juillet au vendredi 4 août de 10h à 12h30 et de 14h à 18h
Vente aux Enchères :
Samedi 5 août à 14h
Arnaud & Florence LELIEVRE Commissaires-Priseurs
COTE BASQUE ENCHERES sarl
8, rue Dominique Larréa
Z.A. Layatz 64500 Saint-Jean-de-Luz
Tel: +33 (0)5.59.23.38.53
 
 

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription