0
Antiquités & Brocantes
Guéthary : régionalisme aux enchères Carrère & Laborie samedi 27 avril © DR

| Anne de Miller-La Cerda

Guéthary : régionalisme aux enchères Carrère & Laborie samedi 27 avril

Parmi les tableaux régionalistes de Ramiro Arrue, de Pablo Tillac, de Roger Sourgen et d’Antonio Uria Monzon, les amateurs d’art pourront retrouver ce parfum d’antan évoqué dans la toile de l’Entre-deux-guerres  « Chez Cazenave, l’heure du Chocolat à Bayonne » (1) signée Léon Jean Joseph Fauret (1863-1955) (Lot 25, 50 cm sur 73 cm).

Peintre et dessinateur originaire des Landes, il fut formé par Albéric Dupuy aux Beaux-Arts de Bordeaux, avant de rejoindre l’Académie Julian à Paris où il suivit les cours de Jean-Paul Laurens et de Benjamin Constant. Habitué à venir l’été à Bayonne en voisin, il en a retracé l’atmosphère durant l’époque de l’Entre-deux-guerres, avec ses multiples détails où l’élégance et un certain savoir vivre régnaient encore. A Bayonne, une foule bigarrée de touristes, de bourgeois Bayonnais, de veuves vêtues en noire, de vendeurs orientaux de breloques, s’entassait sur les terrasses des cafés-bars et des salons de thé, dont la chocolaterie Cazenave, institution élégante bien connue depuis des lustres.

Fondée d'abord rue Lormand puis sous les Arceaux, en 1864 par le chocolatier Cazenave, dont l'ancien propriétaire Guillaume Penin fut le fournisseur de l’impératrice Eugénie et qui faisait aussi les délices de l’impératrice russe Maria Feodorovna, la chocolaterie devint célèbre pour la qualité de son chocolat noir épais. Au milieu du XXème siècle, le chocolatier Cazenave vendit l’établissement à la famille Biraben, autre dynastie reconnue de chocolatiers. Le magasin qui garda son nom d'origine, s'agrandit d’un élégant salon de thé qui n’a pas changé depuis lors, avec ses tasses aux petites roses de Limoges, ses vitraux de Mauméjean. On continue d’y goûter jusqu’à présent la grande spécialité de la maison, la tasse de chocolat moussé à la main.

La veille des enchères, une conférence sera donnée vendredi 26 avril à 19h30 au trinquet Haitzburu à Guéthary par le collectionneur Robert Poulou et Michel de Jaureguiberry, auteur d’ouvrages sur l’art basque et commissaire de nombreuses expositions.

Carrère & Laborie  - 54 rue Pannecau à Bayonne – Tél 05 59 46 16 69

Adresse des enchères : Trinquet Haïzburu – 680, chemin du Trinquet à Guéthary

Exposition : vendredi 26 avril de 15h à 20h et samedi 27 avril  de 10h à 11h30

Enchères : samedi 27 avril à 14h30

Agenda des enchères : (présentées dans la prochaine lettre)

- Biarritz : dimanche 28  avril : enchères chez Me Carrayol

- Saint-Jean-de-Luz : Samedi 27 et dimanche 28 avril : Côte Basque enchères pendant les 2 jours du week-end

 

(1)D'après l'historien Marcel Marc Douyou, il s'agit :

L'heure du chocolat sous les « arceaux » de la pittoresque rue du Port Neuf . L' heure du goûter (1925)

 

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| Connexion | Inscription