0
Exposition
Guéthary : Quand Nicolas Vial surfe avec ses planches à dessins sur le Covid 19 !
Guéthary : Quand Nicolas Vial surfe avec ses planches à dessins sur le Covid 19 !

| Anne de Miller-La Cerda

Guéthary : Quand Nicolas Vial surfe avec ses planches à dessins sur le Covid 19 !

une bouteille à la mer.JPG
une bouteille à la mer.JPG ©
une bouteille à la mer.JPG

Après plusieurs mois de fermeture, le musée de Guéthary revit en exposant principalement l’œuvre fantastique au baroque décapant du peintre de la marine, dessinateur de presse humoristique et écologiste Nicolas Vial, avec la participation de son invité, le jeune designer Octave de Gaulle, créateur de l’agence de conception d’objets spatiaux qui présentera quelques unes de ses créations spatiales qui vient de créer son agence de conception d’objets spatiaux.

Au musée des arts décoratifs et du design, le designer avait imaginé des objets adaptés au tourisme dans l'espace. Récemment questionné sur la convivialité régnant à bord d’un vaisseau spatial, Octave de Gaulle avait répondu que l’objet le plus emblématique qui soit pour partager le plaisir était un verre et une bouteille de vin de terroir !  Dans un autre style et dans un but écologique, afin de sensibiliser le public à la pollution marine, le dessinateur Nicolas Vial lance cette année une bouteille à la mer en publiant une étiquette sur les flacons de vin de la Fondation de la Mer.

Créées pendant les deux mois du confinement pour le journal d’Eric Fottorino, les 70 planches de dessins à l'humour parfois  aux allusions politiques mordantes, auxquelles s’ajoute un travail sur l’Océan et l’écologie de Nicolas Vial, s'ancrent ainsi pour la saison estivale à Guéthary.  

Entre un père éditeur d’Art et une mère graphiste, Nicolas Vial est né une plume à la main. Egalement écrivain, auteur d’une vingtaine de livres, dont « Matou miteux » écrit en 1994, qui est devenu un support pédagogique à l’apprentissage de la lecture.

Dessinateur régulier pour la presse, ce dernier vogue entre « Le Nouvel Observateur », le « Figaro », le « Monde »…

Au début des années 80, ses œuvres sont montrées tant en France qu’à l’étranger et figurent dans divers établissements nationaux, telle La Caisse des Dépôts et Consignations à Paris, l’Assemblée Nationale - Hôtel de Lassay, et la salle de réception du Musée de la Marine à Paris…

A travers son œuvre, Nicolas Vial questionne, percute le spectateur comme pour le réveiller du cauchemar coronavirus, victime d’erreurs d’approvisionnement des masques, des tests, au mystère de la chloroquine, et soumis à des dérives minoritaires supprimant des statues historiques et bafouant ainsi l’histoire et l’art de ceux qui les ont sculptées ! La liberté essentielle de l’homme n’est-t-elle pas celle du libre arbitre ?

A partir du lundi 6 juillet jusqu’au 29 août, exposition « Nicolas Vial, et son invité Octave de Gaulle » au Musée de Guéthary Maison Saraleguinea, parc André Narbaits. Ouvert de 15h à 19h sauf mardi et dimanche.
Légende : 
Ci-dessus étiquette de vin de Nicolas Vial commandée par la Fondation de la Mer
Ci-dessous proposition de vie dans l'espace d'Octave de Gaulle

000_6o1cm.c4980092346.original.jpg
Vie dans l'espace avec Octave De Gaulle.jpg ©
000_6o1cm.c4980092346.original.jpg

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription