0
Musique
Festival Biarritz en chamades : Eric Lebrun ce dimanche à Saint-Martin
Festival Biarritz en chamades : Eric Lebrun ce dimanche à Saint-Martin

| baskulture 310 mots

Festival Biarritz en chamades : Eric Lebrun ce dimanche à Saint-Martin

La concurrence était rude, dimanche dernier, et l’offre culturelle, évènementielle et même religieuse, particulièrement opulente en Côte Basque. Tout cela n’a pas empêché le festival Biarritz en Chamades de tirer son épingle du jeu et l’église Ste-Eugénie de faire le plein, jusqu’à… la jauge (bien sûr !), d’un public électrisé par l’impressionnante virtuosité du jeune prodige Baptiste Marle-Ouvrard, qui par trois fois sera rappelé de son banc par l’assemblée !

Cette passion, manifestement communicative pour la musique d’orgue, saura se raviver, n’en doutons pas, et se… consumer sans modération dimanche prochain, en la haute église de Biarritz, Saint-Martin, grâce à un haut dignitaire de l’instrument, Eric Lebrun.

Il faudrait plusieurs pages pour abriter la biographie artistique de ce touche-à-tout de génie ! Retenons simplement que ce premier prix d’orgue (entre autres) du Conservatoire National de Paris, lauréat de plusieurs concours internationaux, a eu la main sur tous les claviers possibles du musicien professionnel : concertiste international, chambriste, soliste d’orchestre et/ou chœurs (Radio-France parmi beaucoup d’autres), directeur de conservatoire, professeur d’orgue, en Conservatoire (France et Italie) ou académie (Royal Academy de Londres), fondateur et directeur artistique d’académies, créateur de nombreuses œuvres contemporaines, titulaire de l’église Saint-Antoine des Quinze-Vingts à Paris, il est aussi un compositeur recherché (commandes de Notre Dame, de France Musique)…et surtout joué !

Il trouve même le temps de graver quelque trace de son travail sur de nombreux enregistrements, tous primés, dont une intégrale Bach en 20 CD !

Bach qui sera à l’honneur au concert de dimanche, avec sa populaire Toccata, Adagio et Fugue, l’un des « points d’orgue » d’une itinérance parmi trois siècles de musique en compagnie de Clérambault, puis Fauré et Saint-Saëns, enfin trois « monuments » du 20ème siècle : Vierne, Tournemire, et Gaston Litaize, qui fut le professeur d’Eric Lebrun.

Départ de cette belle promenade musicale d’automne, vidéo-projetée, à 17h ce dimanche 17 octobre en l’église Saint-Martin de Biarritz et en libre participation.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription