0
Antiquités & Brocantes
Enchères de Pâques à Pau © DR

| Anne de Miller La Cerda

Enchères de Pâques à Pau

Cliquez sur le premier visuel pour voir les 3 autres à la suite !

Pour les fêtes de Pâques, 274 objets d’art tableaux, sculpture, argenteries, miroirs, bijoux scintilleront de tous leurs éclats ce samedi 31 mars à 14h30 à Pau.

Parmi des bagues, les broches de diamant et clip de corsage signés - entre autres - de Mauboussin, les amateurs d’art s’évaderont dans les « Gondoles à Venise », une huile au format 51x70cm (n°74) de Charles Cousin (1904-1972). Dans un ciel ocre, les embarcations à contre-jour se reflétant dans l’eau s’animent non loin du palais des Doges.

Non loin de cette marine, une eau-forte un peu abîmée, « la Dame au masque » de Paul César Helleu (1859 – 1927) format 56 x 34 cm (n°192), rappelle le talentueux virtuose de la plume. Dandy de la Belle Epoque, ce dernier naviguait à la pointe sèche, entre portraits d’élégantes chapeautées et gracieuses silhouettes esquissées.

Cette eau-forte rappelle que la famille Helleu – en particulier la fille de César, Paulette Howard-Johnston, légua la collection Helleu entre 1989, 1994, 1997 et 2002 au musée Bonnat à Bayonne. En 2009, la totalité de la succession comprenant des dessins, peintures, meubles et biens immobiliers permirent au musée d'en devenir le légataire universel à condition d'ajouter à sa dénomination d’origine (Bonnat) celle du peintre-graveur, renommé Outre- Atlantique pour sa peinture à la « couleur inconnue entre le délice et le bleu », selon Mallarmé. Un précieux héritage qui aidera à la réhabilitation du musée Bonnat-Helleu par le cabinet Brochet Lajus Pueyo, en principe d’ici 2021 !

Dressé sur ses pattes, un « Fennec Assis » en bronze patiné datant de 1921, d’une hauteur de 28,5 cm (n°42) et signé Edouard Marcel Sandoz (1881-1971), observe la scène. Ce bronze fut édité en trois tailles, l’épreuve présentée correspondant à la taille 2.

Edouard Marcel Sandoz (1881-1971), originaire de Bâle, avait choisi de s’installer à Paris en 1908. Sculpteur figuriste et animalier en bronze, céramique, ou taille directe de la pierre, il fut également un dessinateur et un aquarelliste.

Son style Art Nouveau très personnel, à la dominante animalière, l'a conduit à créer en 1933 une « Société Française des Animaliers ».

Non loin du fennec, une remarquable pendule « cathédrale » en bronze doré et ciselé, à chiffres romains, datée de 1823, rappelle le mouvement d’Honoré Pons (1773-1851), format 70 cm avec socle (n°51). Etabli à Paris puis en Normandie, l’artisan avait relancé l'industrie horlogère à Saint-Nicolas-d'Aliermont. En 1819, il reçut la Légion d'honneur. Aujourd’hui, une collection importante des pendules d’Honoré Pons sont visibles au musée des Arts et Métiers à Paris. « La cathédrale », avec ses dentelles de frises en bronze doré, ne doit pas nous faire compter le temps pour faire un saut à Pau !

Enchères Carrère & Laborie - 3, allées Catherine de Bourbon à Pau -
Exposition :
Vendredi 30 mars de 15h à 20h
Samedi 31 mars de 10h à 11h30

Ventes
Samedi 31 mars à 14h30

Prochaines enchères le samedi 28 avril avec exposition des lots le samedi 21 avril à Bayonne (sans doute à cause d’objets intéressant les Basques : Ramiro Arrue et poterie de Ciboure). 

 

La dame au masque par Paul César Helleu
© DR
"Fennec assis" bronze d'Edouard Marcel Sandoz
© DR
Pendule époque Charles X
© DR

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| Connexion | Inscription