0
Cinéma
"Dantza", cinéma en plein air sur la place du fronton à Irissarry
"Dantza", cinéma en plein air sur la place du fronton à Irissarry

| ALC

"Dantza", cinéma en plein air sur la place du fronton à Irissarry

Le Centre d’Éducation au Patrimoine Ospitalea à Irissarry propose une séance de cinéma (gratuite) en plein air ce lundi 13 juillet à 22h, à la tombée de la nuit, sur la place du fronton : il s'agit de "Dantza", un beau film tourné en 2019 par Telmo Esnal.
Attention une jauge de 100 personnes sera respectée dans le cadre des mesures barrières.
Le film Dantza de 2019, réalisé par Telmo Esnal, sera projeté dès la tombée de la nuit.
À partir de 20h, un espace buvette, restauration et animation musicale sera assurée par le comité des fêtes du village d’Irissarry.

Une belle soirée à Irissarry

L'Institut culturel basque est partenaire de cette belle découverte d’une danse ancestrale, d’un chant poétique destiné à la terre, ses mythes et ses coutumes.
Pour le réalisateur  Telmo Esnal, « Dantza » est une histoire racontée par la danse, c’est un conte chorégraphié. En utilisant la danse basque, nous avons raconté un récit cyclique, hors du temps, qui peut être l’histoire de n’importe quel peuple. Une histoire proche de la vie, de la nature, de l’ensemencement et de la récolte. Pour ce faire, nous utilisons la symbolique qui se cache derrière chaque danse : les “danses en chaîne”, “danse des épées”, des danses nécessitant des ceintures traditionnelles ou encore des boucliers. Les danses sont des symboles mouvants, et chacune renferme un sens. Ces symboliques sont très semblables à travers l’Europe, et même en Asie ; c’est un récit universel, à même d’être compris partout dans le  monde.  Je vois beaucoup  de  similitudes entre le monde de la danse et celui du cinéma ; cela faisait longtemps que je ressentais le besoin de faire ce film. Notre objectif était de faire un beau film, et seuls les spectateurs pourront dire si nous y sommes parvenus ! »

Cette production de Txintxua Films avait remporté en 2017 un prix au Festival international du film Zinemaldia de Saint-Sébastien avant de faire partie l’année suivante de la sélection officielle (hors-compétition) du festival.

Dans ce film, l’artiste Koldobika Jauregi était en charge de l’aspect esthétique et visuel, tandis que le chercheur et folkloriste Juan Antonio  Urbeltz était responsable de la coordination et de la direction de la chorégraphie. Plus de soixante professionnels du milieu du cinéma ont pris part à son élaboration et parmi les compositeurs qui ont écrit des musiques pour ce film, il faut mentionner Pascal Gaigne, tandis que le montage était assuré par l'Hendayais Laurent Dufreche qui avait remporté l'année dernière le prix du Meilleur Montage aux Goya pour le film "Handia".

Synopsis : la tempête éclate, après une longue journée de travail dans les  champs. Quand la pluie  cesse, la vie refait surface, au coeur des terres autrefois stériles. Un fruit éclot et mûrit, résiste aux assauts de la maladie et devient la pomme qui va donner naissance au cidre. Vient ensuite l’heure de fêter la récolte, trinquer, et célébrer l’amour.  C’est une histoire qui traite du cycle de la vie, de la lutte pour la survie. Dans laquelle le passage du temps est marqué par le cours de la nature. Et la danse est le langage choisi pour raconter ce récit. La musique accompagne cette routine journalière : la vie est faite de rythmes ! Les thèmes universels, y revêtent une symbolique particulière. Celle qui appartient à l’univers hypnotique de la danse traditionnelle. Un chant poétique destiné à la tradition, la terre, son peuple, ses mythes et ses coutumes. Un conte sur le miracle de l'existence...

Quant à Telmo Esnal, né à Zarautz en 1967, danseur,  réalisateur et scénariste de nombreuses œuvres pour la télévision et le 7ème Art, il a été déjà lauréat du prix du Jeune Jury du festival de Saint-Sébastien et nominé aux Goya, dans la  section des jeunes réalisateurs pour son film « Aupa Etxebeste ! ».

À l’occasion de cette soirée, le Centre d’Éducation au Patrimoine Ospitalea ouvrira ses portes jusqu’à 20h afin de vous permettre de visiter l’exposition « Laxoa, aux origines de la pelote » avec les photographies de Séverine Dabadie.
Le comité des fêtes d’Irissarry participera à l’organisation en proposant, dès 20h sur la place du village, un espace restauration accompagné d’une animation musicale.
Toutes les mesures sanitaires seront mises en place afin de vous permettre de passer une belle soirée dans le respect des gestes barrières. Une jauge de 100 personnes sera respectée dans l’enceinte du cinéma en plein air.

Plus de renseignements sur le site www.le64.fr/ospitalea ou en joignant directement Ospitalea au 05 59 37 97 20 et par mail ospitalea@le64.fr

« Dantza » film basque de Telmo Esnal 

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription