0
Danse de la semaine
Danse : la Cie Illicite réunit Bayonne, Anglet et Biarritz pour une collaboration inédite
Danse : la Cie Illicite réunit Bayonne, Anglet et Biarritz pour une collaboration inédite

| baskulture

Danse : la Cie Illicite réunit Bayonne, Anglet et Biarritz pour une collaboration inédite

zDanse Cie Illicite 1.jpg
La Cie Illicite danse à Bayonne ©
zDanse Cie Illicite 1.jpg
zDanse Cie Illicite 2.jpg
La Cie Illicite danse devant le Théâtre à Bayonne ©
zDanse Cie Illicite 2.jpg

Si la crise sanitaire met à mal nombre de projets et d’initiatives en matière artistique et culturelle, sans permettre d’entrevoir, pour l’heure, l’échéance de réouverture des lieux de culture, certains acteurs, dont la compagnie bayonnaise de danse néo-classique Illicite Bayonne, en profitent pour préparer l’avenir. Ainsi, le Directeur artistique, chorégraphe de la compagnie, Fábio Lopez, a-t-il entrepris de réunir les trois villes de Bayonne, Anglet et Biarritz autour d’une logique de saison tout à fait inédite sur ce territoire.

Créée il y a seulement cinq ans par l’ancien danseur, élève et disciple de Béjart, Fábio Lopez, la Cie Illicite Bayonne développe un travail académique respectueux de l’histoire et des fondements de la danse classique, tout en l’accompagnant d’un discours chorégraphique très contemporain et actuel, s’ouvrant en cela au plus grand nombre.
Si l’ambition de Fábio Lopez est forte, en pensant l’avenir de sa compagnie comme celle d’un ballet de répertoire international au Pays Basque, il a d’abord à cœur d’en faire un lieu d’échange, ouvert à la rencontre, à l’autre, l’ailleurs et l’universel, y compris au niveau local.

Sa marque de fabrique, à savoir l’accueil régulier, au côté de ses propres créations, de celles de chorégraphes et musiciens de renommée nationale et même internationale, se double d’une réalité qu’il veut mieux prendre en compte :
- les publics doivent pouvoir découvrir ici, en Pays basque, des artistes, des créations de renom, sans avoir à rejoindre les grandes métropoles ;
- les publics doivent pouvoir profiter d’une offre de qualité sans se heurter à des logiques de cloisonnement et de concurrence exacerbée.

Dès lors, la Cie Illicite Bayonne a proposé aux trois Villes de Bayonne, d’Anglet et Biarritz d’envisager ensemble, pour la saison 2021/2022, un programme coordonné, respectueux de l’identité et des lieux de spectacle de chaque cité. Soutenu par le Centre Chorégraphique National (CCN) et son directeur Thierry Malandain - Fábio Lopez étant lui-même un ancien danseur du ballet – ce programme pourrait concerner :
Le Colisée, à Biarritz, qui pourrait accueillir en octobre 2021 plusieurs pièces, dont :
- « La Mort du cygne » de Fábio Lopez
- « Faune » de Vasco Wellenkamp
La Salle Lauga ou le Théâtre Michel-Portal à Bayonne qui serait susceptible d’accueillir en février 2022 :
- « La Belle au bois dormant » de Fábio Lopez
Le Théâtre Quintaou, à Anglet, accueillerait pour sa part en juin 2022, entre autre :
- « Deep song » de Martha Graham
- « Adagio Hammerklavier » de Hans van Manen (une première pour une compagnie française).

Ajoutons à cela une collaboration actée pour la saison 2022-2023 avec le chorégraphe italien Mauro Bigonzetti, ancien directeur de la Scala de Milan.

Parce qu’il ne dissocie pas la pédagogie de la création, et que l’action culturelle, la sensibilisation et la médiation sont partie intégrante de sa vision de l’art contemporain, Fábio Lopez prévoit également d’intervenir auprès des publics écoliers et des jeunes de chaque ville.
A l’identique de ce qui est expérimenté avec un succès indéniable à Bayonne depuis trois années successives, la Cie développera des ateliers dédiés notamment au public scolaire dans chacune des trois villes avec l’objectif d’offrir aux enfants une véritable expérience sensible, dont ils garderont au-delà des émotions, du plaisir visuel, une mémoire physique.

Sur notre photo de couverture : de gauche à droite : Jean-Michel Barate, adjoint angloy à la Culture ; Valérie Sudarovitch, conseillère municipale déléguée Danse et Théâtre à Biarritz ; Fábio Lopez, Directeur artistique de la Cie Illicite Bayonne ; Yves Ugalde, adjoint bayonnais à la Culture.

zDanse Cie Illicite 3.jpg
La Cie Illicite devant le public bayonnais ©
zDanse Cie Illicite 3.jpg

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription