0
Cinéma
« Cunningham » - Film documentaire sur la danse de Alla Kovgan – 93’
« Cunningham » - Film documentaire sur la danse de Alla Kovgan – 93’
© DR - Cunningham

| Rédaction

« Cunningham » - Film documentaire sur la danse de Alla Kovgan – 93’

Les documentaires importants sur les chorégraphes sont rares. Celui-ci sur Merce Cunningham (1919/2009) n’est pas un biopic simpliste sur l’immense chorégraphe américain qui a révolutionné la danse contemporaine. Il décrit le long cheminement artistique d’un grand artiste, étranger a toutes concessions. Nourri d’archives importantes (sonores, visuelles) qu’a laissé le danseur, il nous permet d’appréhender à travers un traitement cinématographique de qualité, le travail du chorégraphe entre 1942 et 1972 longue période faste de sa créativité. Issu de la « modern dance » de Martha Graham, il crée en 1953 sa propre compagnie, la « Merce Cunningham Dance Company », et collabore avec des artistes tels que le musicien John Cage (1912/1992, son compagnon), le plasticien Robert Rauschenberg (1925/2008) et tant d’autres.
Pour mesurer l’impact de Merce Cunningham sur la danse contemporaine, il suffit de nommer quelques chorégraphes français ayant suivi son enseignement : Dominique Bagouet (1951/1992), Angelin Preljocaj (1957), Jean-Claude Gallotta (1950), Philippe Découflé (1961).
Ce documentaire riche dans sa forme (mise en image des archives vidéo, extraits de ballets fondateurs, interviews, etc.) s’adresse à tous les amoureux de la danse au Pays Basque. Ils sont fort nombreux !

NDLR.: Le Festival international de documentaires - FIPADOC - réunit jusqu'au 26 janvier à Biarritz grand public et professionnels autour d’une sélection d’œuvres d’exception. Lieu de rencontres et d’émergence de nouveaux projets, le FIPADOC s’engage pour l’innovation, l’éducation à l’image et la jeune création (voyez nos "Lettres" des 3 et 17 janvier). A noter, sera projeté en « Séance spéciale » « Bittor Arginzoniz. Vivir en el silencio » d’Iñaki Arteta / 84' : depuis une vallée isolée du Pays Basque, le chef autodidacte Bittor Arginzoniz est parvenu à classer son restaurant au troisième rang mondial. Sa spécialité, la grillade à la braise, est déclinée pour les ingrédients les plus insolites. Son caractère discret et son savoir-faire à la fois traditionnel et moderne en font un personnage unique dans le monde de la haute cuisine. Projection unique : samedi 25 janvier à 11h 30 / Gare de Midi, en présence du réalisateur Iñaki Arteta. (cinéma Le Royal, Bellevue, théâtre du Casino municipal, Gare du Midi, le Colisée) / tarifs : PASS Festival : 25 euros / PASS Jeune ( - 26 ans) : 10 euros / PASS Journée : 10 euros (les pass donnent accès de manière illimitée à toutes les projections, aux débats et aux rencontres publiques. Le catalogue officiel du Festival est offert avec l’achat du Pass Festival ou Pass Jeune. Billetterie sur les lieux de projection.

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription