0
Actualité
Bilbao : « chirurgie artistique » pour 34 tableaux du musée Bellas Artes
Bilbao : « chirurgie artistique » pour 34 tableaux du musée Bellas Artes

| Rédaction Baskulture

Bilbao : « chirurgie artistique » pour 34 tableaux du musée Bellas Artes

zActu Bellas Artes restauration tableaux.jpg
De g. à d. : Miguel Zugaza, directeur du musée; Fernando García Sánchez, président de la Fundación Iberdrola España; Juan Mari Aburto, maire de Bilbao et président de la Fondation Museo Bellas Artes de Bilbao; Ramón Castresana, directeur de la Fondation Iberdrola España; María José Ruiz-Ozaita, chef du Département Conservation et Restauration du musée; Javier Novo (Conservation et Restauration); et Rafael Orbegozo (présidence Iberdrola et Patronat du musée) ©
zActu Bellas Artes restauration tableaux.jpg

Depuis 2013, le programme « Iberdrola-Musée de conservation et restauration » est en charge de l'entretien des collections du musée Bellas Artes de Bilbao dans un état de conservation optimal. Pour cela, on sélectionne chaque année un ensemble d'œuvres nécessitant un traitement et desservant diverses techniques particulières. De plus, en 2019, une nouvelle gamme de performance sur des œuvres d'art qui, tout en n'appartenant pas aux collections permanentes du musée, participent aux « Expositions temporaires ». Cela a été le cas d'une sélection de tableaux appartenant à des collections privées qui avaient été incluses dans l'exposition « Ameztoy » et les chefs-d'œuvre de la collection Valdés. Enfin, le programme élargit sa mission grâce à la formation des futurs professionnels qui, grâce à la bourse Iberdrola - Musée des Beaux-Arts de Bilbao, peuvent ainsi développer leur connaissances au sein du Département de la conservation et de la restauration.
L’année dernière, le programme avait ainsi poursuivi sa mission en y incluant des œuvres récemment acquises et présentées au public pour la première fois. C'est le cas des tableaux « Paysage avec berger » d'Ignacio Iriarte – récemment acquis grâce à la contribution des Amis du Musée - ; « Plage de Sopelana » et « Paysage avec montagnes » de Juan de Barroeta; « L'usine de Pasajes » de Gonzalo Chillida et « Montmartre sous la neige » de Jean-François Raffaëlli (acquise à Londres chez Sotheby’s pour 18.750 Livres) ; et les estampes de Joaquim Sunyer et Marta Cárdenas. S’y ajoutent encore des œuvres connues de la collection signées d’Ángel Larroque, Remigio Mendiburu et Pablo Milicua.
D'autre part, avec le futur agrandissement du musée à l’horizon, un nouveau programme de médiation fera connaître les architectures et le patrimoine artistique du musée qui l'entoure par des visites guidées à l'extérieur, en fin de semaine (en espagnol samedi, 12h30 et 18h30; dimanche, 12h30; et en basque le dernier dimanche de chaque mois. On pourra les réserver gratuitement lors de l'acquisition du billet d'entrée au musée ou en ligne).

Notre photo : de g. à d., Miguel Zugaza, directeur du musée; Fernando García Sánchez, président de la Fundación Iberdrola España; Juan Mari Aburto, maire de Bilbao et président de la Fondation Museo Bellas Artes de Bilbao; Ramón Castresana, directeur de la Fondation Iberdrola España; María José Ruiz-Ozaita, chef du Département Conservation et Restauration du musée; Javier Novo (Conservation et Restauration); et Rafael Orbegozo (présidence Iberdrola et Patronat du musée). 

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription