0
Coup de coeur
Bayonne : dans les coulisses du musée Bonnat-Helleu
Bayonne : dans les coulisses du musée Bonnat-Helleu

| Anne de Miller-La Cerda

Bayonne : dans les coulisses du musée Bonnat-Helleu

A. Zo, Deux gitanes.jpg
A. Zo, Deux gitanes ©
A. Zo, Deux gitanes.jpg

Pour compléter la série de six dessins d’Achille Zo (1826-1901) que conservait déjà le musée, le musée Bonnat-Helleu a acquis lors de la vente Artcurial du 11 février dernier à Paris, une étude des « Deux Gitanes ».  A la suite de ses travaux, en 1861, Achille Zo exposera « Gitanos du Monte-Sagrado » à Grenade, aujourd’hui en collection privée.

Natif de Saint-Esprit près Bayonne, Achille Zo devint apprenti décorateur à l’atelier du théâtre de Bordeaux et de Bayonne. A Paris où il exposera, il se fait remarquer au salon de 1855 avec son premier tableau « Aventuriers jouant aux dés ». Et jusqu’en 1860, il voyagera beaucoup en Espagne avant d’en revenir avec de nombreuses œuvres.
De retour à Bayonne, sa ville natale lui remet une médaille d'honneur pour ses « Bohémiens en voyage » qu'elle acquiert en 1862. L’année suivante, « l'Aveugle de Tolède » est acheté par l’État. Puis il est nommé directeur de l'École de Dessin de Bayonne (1871-1888), et fonde, en 1873, le musée municipal de peinture dont il devient le conservateur, prémices du futur Musée Bonnat.

Parmi ses thèmes récurrents, on trouve le Pays Basque, l'Espagne des corridas, les scènes de gitans en Andalousie, l’inspiration orientaliste (femmes d'Afrique du Nord). Très lié à Léon Bonnat, Achille Zo forma avec ce dernier toute une génération de peintres régionaux, élèves de l'École de dessin de Bayonne puis de l'École des Beaux-Arts de Paris, « l'école de Bayonne », parmi lesquels son fils Henri-Achille Zo.

Dans les coulisses du musée Bonnat-Helleu, certaines toiles des peintres de « l’école de Bayonne » ou des acquisitions ne possédaient pas de cadre correspondant à leur qualité. Pour y remédier, le musée s’est adressé à l’atelier Vauban à Bayonne qui a choisi les baguettes de bois dorés qui conviennent à chacune d’entre elles, procurant ainsi une finition élégante à l’œuvre. 

CADRE 2.jpg
Encadrement élégant ©
CADRE 2.jpg

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription