0
Bon plan de la semaine
Vous les découvrirez en 2021 : les Halles de Gaztelu à Hendaye
Vous les découvrirez en 2021 : les Halles de Gaztelu à Hendaye

| Manex Barace

Vous les découvrirez en 2021 : les Halles de Gaztelu à Hendaye

En 1909, la mairie avait étudié la possibilité de la construction d’un marché couvert à proximité de l’église où se tenait le marché de plein air. La construction du bâtiment des « Halles » débute en 1928, il sera inauguré en 1930. L’édifice comprend au rez-de-chaussée les étals du marché couvert (d’environ 480 m² et un auvent d’environ 150 m²) et au premier étage les logements pour les employés municipaux. L’aménagement complet sera terminé entre 1930-1931. En 1931, la municipalité décide d’ouvrir des bains et des douches sous le local des Halles (4 salles de bains et 4 salles de douches), ce confort sanitaire n’étant pas encore arrivé dans les logements individuels. L’entrée se situait au niveau de l’horloge. 

En 1950, les locaux des bains et douches sont transformés en ateliers municipaux (voierie-menuiserie-mécanique). De nouveaux travaux pour la remise en état des Halles s’effectuent en 1952 et 1975. En 1957, débutent les travaux de la « Caserne des Pompiers ». Elle fut inaugurée en mars 1959. Au premier étage, se trouvaient les logements pour les pompiers (4 logements sur 420 m2). Les années 75-80, voient les derniers commerçants quitter les Halles : Madame Loubé et son étal de fruits et légumes ou Monsieur Martinez, le poissonnier. De 2006 à 2011, les halles servent de salle d’exposition en attendant la création de l’espace Mendi Zolan puis accueillent des spectacles tels que le Mai du théâtre jusqu’en 2015.

Demain, au printemps 2021, un nouvel instrument dédié à la culture populaire : les Halles de Gaztelu auront pour mission première de faciliter l’accès à l’interdisciplinarité. Une des principales spécificités de ce bâtiment sera donc de regrouper les demandes d’événements festifs et culturels tels que des spectacles, repas, concerts, mais aussi expositions, salons, séminaires… au sein d’un même lieu et surtout autour d’un grand projet commun. Ce rapprochement, souhaité par la Ville vise à inciter les usagers à s’intéresser aux différentes esthétiques culturelles, festives et artistiques, et ainsi créer un lieu de partage et de convivialité. Pour encourager cette démarche auprès des publics et usagers, diverses actions favorisant les liens entre associations hendayaises seront mises en place dans ce lieu.

Projet intégré dans la requalification du cœur de ville, à l’issue d’un appel à candidature et d’une sélection de maîtres d’œuvres, un architecte a été nommé pour la réalisation du projet. L’agence Basalt Architecture dont le siège social est situé à Margency (95) a été missionnée en mars 2017. Le programme retenu par la Ville d’Hendaye, maître d’ouvrage de l’opération consistait à l’aménagement d’une salle polyvalente et d’une salle de spectacle dans le bâtiment qui devait conserver son enveloppe et son architecture d’origine. Les études de projet se sont déroulées durant une année et demie, le permis de construire a été signé le 17 décembre 2018. Le chantier engagé en mars 2019 est aujourd’hui dans sa période de réception. Le plancher du premier étage ayant été supprimé, la réhabilitation a consisté essentiellement à l’aménagement : 
- d’une salle polyvalente (salle d’exposition) et 194 m² en rez-de-jardin accessible depuis la rue de la halle. 
- d’une salle de spectacle (avec ou sans scène) de 285 m². 
- d’une bodega (bar) de 17 m² accessible depuis la place de la halle en rez-de-chaussée. 
- Des locaux et une galerie technique non accessibles au public ont été construits au premier étage. Dans le détail, le public sera accueilli au niveau d’une banque d’accueil implantée au rez-de-jardin qui permettra l’accès à la salle polyvalente pour l’organisation d’expositions, de vernissages, de restauration debout avec une jauge maximale de 393 personnes. Un office, des loges, un espace catering, des locaux techniques et de rangements complèteront l’équipement. 

Reconquérir le centre-ville est un processus par étapes qui s’articule notamment autour de la restructuration des Halles de Gaztelu et de sa réouverture au public mais aussi de la réhabilitation de la place de la République à venir. Au niveau du rez-de-chaussée, la salle de spectacle d’une capacité maximale de 695 personnes jouxte une extension vitrée en encorbellement : un belvédère offrant une vue splendide sur la baie de Chingudy. L’étage constitue des locaux techniques avec une régie. Cet établissement recevant du public de type L + N (salle de spectacle et à usage multiple, de restauration et débit de boisson) est de 2ème catégorie (701 à 1500 personnes) comprenant le public et le personnel de l’établissement. La surface totale utile aménagée dans le bâtiment s’élève à 1 171 m² augmentée d’une terrasse ombragée donnant sur la place de la halle. Quatorze entreprises et une dizaine de sous-traitants ont participé à ce chantier qui se sera déroulé durant trois années études comprises. Le montant des travaux s’élève à environ 3.15 millions d’euros. Ce projet sera le point d’entrée au cœur du centre-ville de la commune. Il sera perceptible de nuit grâce à son belvédère éclairé et de jour avec son horloge rénovée à l’origine. 

Les halles de Gaztelu constituent une charnière majeure tant du point de vue fonctionnel que géographique. Elles créent une articulation indispensable tant pour l’axe nord /sud de la plage vers gare que pour l’axe est/ ouest comme ouverture vers le fleuve et son estuaire. Le projet se décompose en deux parvis sans vue directe ou indirecte entre eux ; chacun constitue le socle d’une des salles dans un dedans/dehors plus ou moins accentué. Un parvis nord orienté sur la mise en valeur de l’entrée de centre-ville (attractivité). Un parvis sud orienté vers la convivialité comme une augmentation de la capacité d’accueil de la grande salle elle-même ; un travail de mise en relation avec la façade nord de la Médiathèque pour la réalisation d’actions communes. Il s’agit de la phase finale d’aménagement du bâtiment après la fin du chantier de réhabilitation lui-même. Montant des travaux 550 000 €, achèvement prévu mars 2021.

Halles de Gaztelu-montage Bertrand Linne.jpg
Halles de Gaztelu, montage Bertrand Linne ©
Halles de Gaztelu-montage Bertrand Linne.jpg

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription