0
Musique
Joyeux Noël et Bonne Année : les voeux d'un jeune musicien
Joyeux Noël et Bonne Année : les voeux d'un jeune musicien

| Yves Bouillier 433 mots

Joyeux Noël et Bonne Année : les voeux d'un jeune musicien

La Musique est comme un rêve que je ne peux plus entendre” - Beethoven

Sur notre photo : Corentin Bouillier, passionnément tromboniste à deux ans et demi (!)... et "Beethoven jeune" (1863), marbre blanc de Carrare, Pasquale Romanelli (Florence 1812-1887)

Bonjour chers lecteurs musiciens ou mélomanes de la “Lettre du Pays Basque” et du site baskulture.com ! 
Acceptez mes meilleurs voeux “en musique” pour un joyeux Noël et une heureuse Nouvelle Année… Meilleure que celle qui s’achève !

La semaine dernière, on commémorait le 250ème anniversaire de la naissance de Beethoven (baptisé le 17 décembre 1770). 
Une année 2020 qui n'aura pu célébrer comme il se doit l'un des plus grands compositeurs de l'histoire de la musique, figurant à la charnière entre classicisme et romantisme et ayant ouvert la voie à tellement de compositeurs du XIXème... Impossible de réduire Beethoven : sa vie, son oeuvre, sa carrière en quelques lignes.
Je vous conseille donc l'excellente biographie écrite par Romain Rolland publiée pour la première fois en 1903.

Le monde meurt d 'asphyxie dans son égoïsme prudent et vil. Le monde étouffe. Rouvrons les fenêtres ! Faisons rentrer l'air libre ! Respirons le souffle des héros”, écrit Rolland dans son introduction.
Rolland n'appelle pas "héros" ceux qui ont triomphé par la pensée ou par la force. Il nomme "héros" seuls ceux qui furent grands par le cœur.
C'est en effet l'héroïsme qui permit à Beethoven d'être plus fort que son destin. 

Pour celles et ceux qui n'ont que dix minutes pour redécouvrir la vie de Beethoven : Ludwig Van Beethoven, compositeur sourd mais mélodieux.
Mais écoutons un peu de musique et rendons hommage à la 7ème Symphonie qui fut créée il y a 207 ans : le 8 décembre 1813, exactement. 
Je vous propose la version de l'exceptionnel chef d'orchestre à l'immense carrière Zubin Mehta. Il est ici à la tête de l'Orchestre Philharmonique d'Israël. Zubin Mehta a dirigé tous les plus grands orchestres du monde ; malade, il a donné son dernier concert il y a juste un an, à 83 ans. Il aura dirigé l'orchestre d'Israël durant 50 ans, tout en ayant été directeur musical des orchestres de Montréal, Los Angeles, New York (durant treize ans avec plus de 1000 concerts) et Munich.
Beethoven : Symphony N°7, second mouvement (Israel Philharmonic, Zubin Mehta) sur YouTube
(cliquer sur l'adresse électronique ci-dessous, et éventuellement, en cas de publicité, cliquer immédiatement sur "passer les annonces")

https://www.youtube.com/watch?v=KbNGklNz8Yk&list=RDKbNGklNz8Yk&start_radio=1&t=54

A bientôt, je vous aime !

L. van Beethoven - Ich liebe dich (Je t'aime), Dietrich Fischer-Dieskau - YouTube

https://www.youtube.com/watch?v=vTIJteGprGo&list=RDvTIJteGprGo&start_radio=1&t=0

(Yves Bouillier a prêté sa plume au jeune Corentin...)

zMusique Beethoven par Romain Rolland.jpg
"Beethoven" par Romain Rolland ©
zMusique Beethoven par Romain Rolland.jpg
zMusique Zubin-Mehta c Oded-Antman.jpg
Zubin Mehta dirige l'orchestre philharmonique d'Israël ©
zMusique Zubin-Mehta c Oded-Antman.jpg

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription