0
Exposition
Bayonne : Quand la Cie Maritzuli fait danser ses costumes au Cloître de la Cathédrale
Bayonne : Quand la Cie Maritzuli fait danser ses costumes au Cloître de la Cathédrale

| Anne de Miller-La Cerda 387 mots

Bayonne : Quand la Cie Maritzuli fait danser ses costumes au Cloître de la Cathédrale

Costumes aux cloître de Bye.jpg
Costumes au Cloître de la Cathédrale ©
Costumes aux cloître de Bye.jpg

Jusqu’au 14 septembre, à l’occasion de l’exposition "Dantzaz Ele – Propos de danse",  un cortège d’ une centaine de costumes traditionnels basques représentant du carnaval labourdin, de Besta Berri (la Fête-Dieu), d'une cavalcade bas-navarraise et de la mascarade souletine ont été orchestrés par le président fondateur et directeur de la Compagnie Maritzuli Claude Iruretagoyena aidé de son coprésident, le danseur chorégraphe Yon Olazcuaga Garibal au cloître de la cathédrale de Bayonne.

Au fil des années, comme le citent Claude Iruretagoyena et Joan Olazcuaga Garibal dans la nouvelle publication du Bulletin du Musée Basque (n°195), les costumes basques bougent et se modifient. A l’origine, ils ne servaient pas qu’à se protéger mais également à parer et présenter la personne. Au XIXème à cause de l’industrialisation, les costumes qui étaient alors en coton, chanvre ou laine, se diversifieront pour s’enrichir de nouvelles matières et de nouveaux coloris et de nouvelles coupes, crinolines et manches gigot laissant place aux jupes et blouses du XXème siècle.

Aujourd'hui, lors des fêtes dans les vallées de Roncal en Navarre, terres essentiellement composés d’une population de paysans, bergers,, les costumes porteurs d’identité, offrent une grande diversité de matières coton, velours, brocards, soie, jeu de plis, rubans tissés….

En Biscaye composés de pêcheurs, artisans, commerçants,  zone de passage, grâce à l’apport des voyageurs, les costumes s’enrichissent de nouvelles coupes aux incrustations de galons, rubans, verreries…
A la couleur rouge d’apparat des fêtes s’ajoutent celles des impressions de tissu liberty à petites fleurs, ou de grands hortensias et autres motifs des années 50 à 80, offrant ainsi une grande variété graphique.

Pour clôturer cet évènement, le 12 septembre, les artistes de la Compagnie Maritzuli feront danser  plusieurs modèles de costumes au Cloître de la Cathédrale à Bayonne.

- Jusqu’au 14 septembre, exposition "Dantzaz Ele – Propos de danse" tous les jours de 9h à 12h30 et de 14h à 18h. Entrée libre et pass sanitaire pour les plus de 18 ans. Accessible en basque, français et espagnol, cette exposition a été coréalisée en partenariat avec l'Institut culturel basque, la Ville de Bayonne et le Centre des monuments nationaux.
- Dans le cadre du festival Le Temps d'Aimer, la compagnie Maritzuli  offrira un spectacle dimanche 12 septembre  à 11h en version française et à 16h en version basque. Informations et réservation obligatoire au 05 59 46 61 59.

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription